Hey what are you doing ?! Ft- Maksim S. Russell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 05/08/2015 Devoirs rendus : 173

Éthan James
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 01.12.15 3:17


Aujourd’hui j’avais besoin de courir. Nous étions à l’école et je ne pouvais m’empêcher d’avoir cette envie. Disons que mon cour du matin ne c’était pas très bien passer et j’avais besoin de décompresser. Je regardais l’horloge au mur et  je vis que j’avais encore quelques heures avant mon prochain cour.

Je partis donc dans les vestiaires me changer en tenue de sport. Assez simplement je gardais toujours un habit de sport ou deux dans mon bureau. Au cas où des journées comme celle-ci arriveraient. Je sortie du vestiaire habiller comme il le fallait avec ma musique la plus forte possible dans les oreilles.

Sa faisais environ 30 minutes que je courais et déjà je me sentais de meilleur humeur. Les petits con de ma première heure était rendu loin dans mon esprit. J’entendais seulement la musique dans mes oreilles. Mon regard fut attiré vers quelque chose. Je n’y croyais pas vraiment.  Je vis quelque chose de peu courant. Je vis un jeune homme monter sur  le mur à main nu et commencer à marcher sur le toit. Il devait faire du parcoure. Je ne savais pas si c’était un étudiant ou encore un habitant de la ville. Malgré que j’étais plutôt impressionner, en tant que professeur je me devais de réprimander cet homme. Ce n’était pas possible de faire cette activité sur ou dans les bâtiments du campus.

Je commençais à courir un petit peu plus vite et j’arrivais a se hauteur. Je lui fis signe et je le hélai

- hey ! HEY

Je dus élever la voix et lui faire signe pour qu’il me remarque. Il me regarda et il descendit. Je le regardais descendre encore un peu impressionner. J’attendais qu’il soit devant moi pour pouvoir lui parler.

• • •


Et si on recommencais a zéro ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 28/05/2015 Devoirs rendus : 350 ≈ âge : 28

Maksim S. Russell
on the top of the top
Voir le profil de l'utilisateur
posté 02.12.15 16:49

J’avais réussi à faire garder Nathaniel par mes parents. Bon, ils avaient dut venir dormir à la maison et je n’avais pas pu aller dormir ailleurs mais, au moins, j’avais pu sortir pendant la journée pour prendre un peu de temps pour moi. Depuis que Nathaniel était avec moi, depuis son adoption, je n’avais pas pu prendre une seul minute pour moi, pour respirer, aller courir ou simplement faire quelques choses de plus adulte. Donc, ce matin-là, j’avais laissé Nathaniel avec mes parents à la maison. Mon fils m’avait souhaité une belle journée et il était allé au parc avec mes parents. Moi, j’étais parti vers l’université. J’avais une cour de psychologie de l’enfant maltraiter ce qui me rendais toujours un peu à cran. En plus, mon enseignant savait que j’étais en enfant maltraiter alors il m’avait demandé de faire un témoignage devant toute la classe.

J’en avais assez d’être toujours traiter de la sorte, d’être sous les feux de la rampe à cause de mon passer. Alors j’avais fait un témoignage le plus bref possible et j’étais sorti de mon cour en colère. J’aurais pu tout briser sur mon passage alors j’avais décidé d’aller courir à la place. Courir m’avait toujours aidé à me sentir mieux et à ne pas m’autodétruire. J’étais donc allé me changer dans le vestiaire pour enfiler un survêtement en coton noir et un t-shirt gris, rien de plus simple.

A peine sortit du bâtiment sportif que je me mets à grimper sur le mur. J’avais envie de me dépenser plus que d’ordinaire et de revivre les sensations d’un saut entre deux toits. J’avais besoin de me sentir moi à nouveau pour ne pas oublier ma vie avec mon enfant. Je me mets donc à courir sur le toit, à faire des sauts et de la haute voltige. J’entends alors quelqu’un m’interpeller en criant. S’était probablement un gardien qui venait me dire de descend. Je m’approche alors du rebord du toit pour voir que ce n’est pas quelqu’un en uniforme mais simplement un homme entrain de courir. J’avais toujours un peu de rage au cœur et j’étais exaspérer par cette personne qui me faisait signe de descendre. Je m’élance alors sur le rebord du toit je me laisse tomber d’une fenêtre à l’autre en m’agrippant au rebord pour ne pas me retrouver par terre aplatit comme une crêpe. Je me dirige alors vers l’homme qui m’avait interpelé.

-QUOI!!!??


Bon oka, je ne me doutais pas que s’était un enseignant et je n’aurais surement pas du élever la voix comme je l’avais fait. Mais s’était plus fort que moi. La personne allait surement me reconnaitre puisque j’avais fait la une des médias avec Nathaniel à cause de son procès contre ces parents. On avait toujours vu que mon visage dans les journaux et à la télé car j’avais toujours caché celui de Nate. Ainsi, on me reconnaissait souvent dans la rue mais malheureusement pas dans des circonstances heureuse.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 05/08/2015 Devoirs rendus : 173

Éthan James
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 07.12.15 6:27

Le jeune homme qui était maintenant devant moi me dit vaguement quelque chose. Je sais qu’il s’agit d’un étudiant, mais ce n’était pas un de mes étudiants. Alors pourquoi me disait-il quelque chose. J’y pensais encore lorsque sa me frappa. Nous avions eu une rencontre de professeur pour des mesures spéciales le concernant.

La vie médiatique me connaissant j’avais été des plus content que nous fassions cela pour un étudiant. Éviter de le mettre sous les projecteurs en classe et empêcher tout sorte de journaliste de l’approcher. Les directives avaient été assez claire et à date il n’y avais pas eu de débordement Je n’en savais pas plus mais je pouvais savoir ce qu’il ressentait à cause du procès.

Il arriva et gueula un QUOI j’imagine qu’habiller ainsi je n’avais pas l’air d’un professeur. Je fut légèrement étonner de la hargne qu’il y avait dans son ton de voix et je décidais de le remettre un peu à sa place.

- Jeune homme parler moi sur un autre ton si vous tenez à finir vos études dans se collège. Vous vous adressez quand même à un professeur.

Je vit son regard changer un peu. Probablement qu’il ne savait pas que j’était un prof et non simplement un inconnu qui le hélai pour rien. Il devait être tanner de tout cette attention donc dans les circonstances je me radoucit un peu.

- Vous êtes monsieur Russell c’est bien cela ?

Je lui tendit la main.

- Professeur James. Mais vous pouvez m’appeler Éthan.

Je le regardais il était plutôt mignon dans son genre, assez grand, mais plus petit que moi, de beaux yeux bleu, une mâchoire très carrée et juste ce qu’il faut de muscle. Je me demandais ce qui pouvait bien se cacher sous son sweatshirt.

Je voyais qu’il avais de la rage dans le regard probablement qu’il avait eu un cour du matin aussi plaisant que moi. Je ne connaissais pas son histoire mais je sentait que se jeune homme me ressemblais beaucoup en quelque sorte.

- Vous voulez continuer à courir jusqu’au prochain parc ou nous pourrions s’assoir et discuter peut-etre ?

Je lui lançait cette idée. Pour ma part j’avais encore besoin de courir mais s’il avait besoin de discuter j’était près a écouter.

• • •


Et si on recommencais a zéro ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 28/05/2015 Devoirs rendus : 350 ≈ âge : 28

Maksim S. Russell
on the top of the top
Voir le profil de l'utilisateur
posté 09.12.15 2:33

J’étais finalement descendu en bas du toit du bâtiment où j’avais décidé d’aller courir. Un homme m’avais hélé pour que je descende et je m’étais exécuter avec toute la hargne que j’avais au cœur après la journée de m**** que j’avais passé. Je m’étais approcher de lui et j’avais gueulé un ‘’quoi’’ beaucoup plus fort que ce que j’aurais dut et aussi beaucoup plus fort que ce que je voulais.

Malheureusement pour moi, je me fis remettre à ma place par cette homme qui s’avérait être un professeur de l’université. Je me renfrognai en poussant un long soupire. Je mis mes mains dans mes poches et je le regarder à demi dans les yeux. Enfin, simplement à demi, car puisqu’il était un enseignant et que je venais de légèrement lui gueuler après je n’osais pas vraiment le regarder. Après tout, mes problèmes n’étaient pas les siens.

-Vous demande pardon… et oui… j’suis Maksim Russell…

Je savais que le doyen de l’université avait rencontré tout l’ensemble du corps enseignant pour expliquer ma situation, celle de mon fils et pour faire des mesures spéciales face ce que je vivais. Bref, je regardai Ethan et fut surpris par ca proposition. Je sortis alors mes mains de mes proches et j’acquiesçai de la tête et je recommençai tranquillement à courir au coter de ce prof que je ne connaissais pas encore.

-Appelle moi juste Maksim… ou Maks…

Je courrais tranquillement à coter de lui et lorsque je passai près d’un camion de nouvelle et d’une journaliste, je rabattis le capuchon de mon sweat sur ma tête et je baissai le visage et les yeux pour ne pas qu’on me regarde. Nous vivions asse enfoncer dans le stresse comme ça Nate et moi sans que je ne me fasse reconnaitre à nouveau et qu’on me traite de père indigne ou négligent parce que je prenais un peu de temps pour moi. Je me mis alors à courir un peu plus vite pour les distancer avant qu’ils ne s’aperçoivent que j’étais passé près d’eux.

-…

Malheureusement, le caméraman de la journaliste me reconnut et celle-ci commença à me courir après pour me poser des questions. Son caméraman la suivait de près et elle m’assaillait de question.

-Monsieur Russell… Monsieur Russell… comment on se sent lorsqu’on est soit même un enfant battu et qu’on en adopte un…. Battez-vous, vous-même votre fils monsieur Russell….Votre frère, Monsieur Russell… qu’en pense votre frère…

J’étais sur le point de m’arrêter pour lui gueuler ma façon de penser.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 05/08/2015 Devoirs rendus : 173

Éthan James
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 09.12.15 4:54

Lorsque je lui dit qu’il s’adressait à un professeur et qu’il était mieux de ne pas me parler ainsi il se renfrogna. La mimique de mettre ses mains dans ses poches me fit sourire un peu, je ne voulais pas quand même qu’il prenne mon sourire pour un signe d’encouragement.

- T’inquiète je sais que je ne suis pas vraiment habiller pour avoir l’air d’un professeur, et qui plus est je ne suis pas trop a cheval sur le règlement…

Il accepta de recommencer à courir avec moi en me disant de l’appeler seulement Maks. Ce jeune homme avait l’air assez sympathique après tout alors pourquoi pas. Sa faisais quelques temps que nous courrions et nous étions rendu un peu plus loin de l’université. Je ne connaissais pas encore bien se coin mais je me fiait a mon partenair. Je courais en le suivant.

Cela faisais du bien de courir accompagner. Ainsi je savais que je n’était pas le seul a utiliser se moyen pour décompresser. Nous passions alors près d’un camion, il s’agissait d’un camion de journaliste. Du coin de l’œil je vis Maks mettre son capuchon et commencer à courir plus rapidement. J’ajustais ma cadence à la sienne. Malheureusement nous n’arrivions pas à semer les journalistes et la journaliste posa ses questions très malaisante

-Monsieur Russell… Monsieur Russell… comment on se sent lorsqu’on est soit même un enfant battu et qu’on en adopte un…. Battez-vous, vous-même votre fils monsieur Russell….Votre frère, Monsieur Russell… qu’en pense votre frère…

Je m’arretais et me retournais sur le champ.

- Hey vous n’avez pas mieux a faire que de nuire à un jeune qui veut seulement étudier pour offrir une meilleur vie à son fils !


Je m’approchais de la journaliste la surplombant et la regardant de haut.

- Vous me faites pitier et si vous ne voulez pas avoir mes avocat sur le dos je vous conseille de ne plus vous approchez de lui !

Je la regardais et je regardais également le caméraman.

- Et sa compte pour vous aussi !

Les deux se regardèrent et me regardèrent chacun leur tour. Je voulais qu’ils comprennent que j’était des plus sérieux et je leur fit un regard asser intense. Ils reculèrent et s’en allèrent. Je me retournais vers l’étudiant

-désolé j’aurais du savoir que nous étions trop loins … Ils ne devraient plus trop t’achaler du moins ceux là…

Je le regardais esperant ne pas lui avoir fais peur ou quoi que ce soit.

- Et si nous continuions ?

Je recommencais a courir sans vraiment attendre sa réponse.

• • •


Et si on recommencais a zéro ?

Revenir en haut Aller en bas
posté


Revenir en haut Aller en bas

Hey what are you doing ?! Ft- Maksim S. Russell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» This is not a story about forgiveness ▽ (maksim)
» Présentation : Maksim Boja [Validée]
» maksim dragomir stoyanov. Fiche de présentation
» Soirée entre amis - ft. Maksim
» Les sosies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHECK IT OUT :: BRUNEL UNIVERSITY :: athletics complex-