Soirée entre amis - ft. Maksim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Zus Middleton
A Brunel U. depuis : 20/06/2015 Devoirs rendus : 250 ≈ âge : 24

Zus Middleton
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 11.12.15 19:59

La journée de cours est désormais belle et bien terminée. Je vagabonde dans le campus, écouteurs dans les oreilles. Le soleil rayonne sur l’herbe verte délicate et fraîche. Quelques étudiants profitent des derniers rayons du soleil avant d’être plongés dans le froid de l’hiver. Je vois Gabriel et Leilani, encore ensemble, collés l’un à l’autre. J’en ai assez d’être seul, surtout depuis que Leo est partie pour l’UCLA. J’ai besoin d’un rapport masculin amical avec quelqu’un.

Je marche dans les allées du campus pour rejoindre mon bâtiment. Je gravis les escaliers et ouvre ma chambre. Encore une fin d’après-midi qui va se passer seul. Je soupire et, après avoir posé mon sac sur le bureau et fermé la porte, je me jette sur mon lit. J’entends mon téléphone vibrer. Je me demande qui ça peut être puisque je n’en attends pas spécialement. Maks. Maksim Russell me propose une soirée ensemble. Il est vrai que je n’ai pas passé de moment avec lui depuis ma rencontre avec Nathaniel,  son fils. Certes, je le vois dans les couloirs de temps en temps. Mais cela ne remplace pas un vrai moment entre nous comme nous le faisions avant. C’est vrai que ça me manque un peu, j’aime me confier à lui. Mais c’est vrai qu’un enfant prend du temps, donc d’un côté cela me permet de me consoler. Nathaniel est un garçon adorable et j’ai un réel plaisir à m’occuper de lui quand Maksim me le demande. C’est les seules dois où l’on se voit en dehors des cours d’ailleurs mais cela ne dure que deux à trois minutes à chaque fois.

Le sourire aux lèvres, je réponds donc que j’arrive dans vingt minutes le temps de prendre une douche et je suis chez lui. Sorti de la douche, je me dirige dans le couloir de mon étage, une serviette autour du corps attachée à mes hanches, les cheveux humides et ma trousse de toilette à la main puis arrive à ma chambre. Je lui renvoie un second message pour le prévenir de mon départ. J’enfile vite un t-shirt, un pull, une veste noire, un slim de la même couleur et des baskets. Je prends mon sac et sors en fermant la porte à clé.

Après quelques minutes dans ma nouvelle voiture, j’arrive enfin devant la porte de mon meilleur ami à laquelle je frappe.

• • •


 
Zus Middleton

 
I don't need my love. You can take it. I don't need my heart. You can break it. I just can't get too much of you, baby. It's never never enough.| ©️ Vent Parisien

 

 
 

Revenir en haut Aller en bas
Maksim S. Russell
A Brunel U. depuis : 28/05/2015 Devoirs rendus : 350 ≈ âge : 29

Maksim S. Russell
on the top of the top
Voir le profil de l'utilisateur
posté 12.12.15 17:39

Ce matin-là, j’avais un cours de psychologie avec Gabriel. Comme il était mon prof mais aussi mon ami, il me permettait d’emmener Nate en classe. Nate adorait lui donner des coups de main pendant les cours et s’asseoir à l’avant pour pouvoir voir tous les étudiants en même et de plus il pouvait aussi me voir travailler. Gabriel lui préparais toujours un coin pour qu’il puisse jouer, dessiner et dormir s’il en avait envie. Et moi, je l’avais parfois sur mes genoux pendant les cours. Bref, ce matin-là, Gabriel avait emmené Jamie en classe car celui-ci n’avais pas d’école. Les deux garçons s’amusaient tranquillement dans un coin et dans le bureau de Gabriel. À la fin de mon cour, Jaimie avait demandé à son père si Nate pouvait aller chez eux pour regarder un film et jouer. Gabriel m’avait demandé s’ils pouvaient l’emmener à la maison et j’avais accepté. J’avais dit à Nate que je viendrais le chercher dans la soirée.

J’étais donc parti seul à la maison. J’étais monté dans ma voiture pour m’y rendre et j’avais l’occasion d’écouter de la musique un peu plus fort qu’a l’habitude. Bref, arrivé à la maison, j’entre tranquillement en déposant mon sac à l’entrer, mes clé dans le vide poche et je me penche pour caresser la tête de Jack qui cherche Nate du regard.

-On est tout seul mon vieux… Nate est parti chez Jaimie…

Jack baisse la tête et il part se couché dans son panier dans un coin du salon. Je me dis en moi-même qu’il a bien raison. Que la soirée va être longue sans mon fils. Je me dirige alors vers le salon et je prends place sur le sofa et je commence à regarder mon téléphone. Je me dis alors que cela fais vraiment longtemps que je n’ai pas vu Zus en seul à seul. Je lui envoie donc un texto et je monte dans ma chambre pour prendre une douche et me changer. J’enfile un jeans noir, une chemise à carreaux et ma veste de cuir. Je descends alors dans le salon pour attendre mon ami qui ne devrais pas tarder à arriver vu le texto qu’il venait de m’envoyer.

J’aimais bien Zus. On ne s’était que croiser ses dernier temps mais avec Nate, le procès, la pression médiatique, les cours et les visites chez le médecin, je n’avais pas eu le temps pour grand-chose d’autre. Je m’en voulais beaucoup car j’avais délaissé mes amis et surtout Zus. De plus, je n’avais toujours pas choisis de parrain pour Nate et je devrais bien prendre cette décision un jour. Enfin, j’étais assis dans le salon en attendant mon meilleur ami lorsque j’entendis la sonnette de l’entré. Je me lève alors pour aller ouvrir et je trouve Zus qui me décroche un grand sourire. Je lui souris à mon tour et je lui fais une accolade en souriant.

-Salut mon vieux!!! Content de te voir!!

Je me pousse pour le laisser entrer le temps de discuter un peu et de se faire un plan pour la soirée. Comme je n’ai pas Nate, j’ai bien envie de sortir de la maison un peu pour profiter du temps avec Zus.

Revenir en haut Aller en bas
Zus Middleton
A Brunel U. depuis : 20/06/2015 Devoirs rendus : 250 ≈ âge : 24

Zus Middleton
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 12.12.15 23:45

C’est un Maksim tout content de me voir qui m’ouvrit la porte.

« Salut mec ! Ça fait du bien de te voir plus longtemps que trois secondes dans un couloir ou vite fait ici quand je garde Nate. »

Ce n'est pas que cela me dérangeait de le garder, c'est juste qu'étant crevé tous les deux quand Maks rentrait, on se parlait quasiment pas appart pour se dire que tout c'était bien passé. Je le sers dans mes bras, ne voulant plus le lâcher. Depuis le départ de Leo, seul lui pouvait me comprendre ici.  Comme avec elle, on pouvait vraiment tout ce dire tous les deux que ce soit sur nos conquêtes, nos vies, nos soucis, nos peurs entres autres.

« Alors dis-moi tout ! Je veux savoir dans les moindres détails ce qu’il s’est passé durant tout ce temps. »

Je me décolle de lui et lui souris en le détaillant du regard. J’entre dans le logement et pose ma veste sur le rebord du canapé puis m’y assois. Ça fait du bien d’être là, rien que tous les deux, ayant tout le temps qu’on voulait pour juste parler et rattraper le temps perdu. « Moi rien de spécial… J’ai été en couple avec un mec pour la première fois de ma vie, dis-je en riant. Je ne sais pas si on peut dire que je suis gay pour autant… Ensuite y a eu la séparation avec lui et le départ de Leo pour l’UCLA que je vis assez mal. J’ai vraiment envie de changer d’air… »

Je marque une légère pause avant de me rappeler ce à quoi j’avais réfléchi lors de ma dernière garde de Nathaniel.

« D’ailleurs tu fais quelque chose de particulier avec Nate pour les fêtes ? Parce que ma mère m’a offert un voyage pour deux au Canada et j’aimerais y aller avec vous. Je paie pour Nate et t’as rien à dire, n’insiste pas ! »

Je le regarde en souriant espérant qu’il accepte mon invitation.

• • •


 
Zus Middleton

 
I don't need my love. You can take it. I don't need my heart. You can break it. I just can't get too much of you, baby. It's never never enough.| ©️ Vent Parisien

 

 
 

Revenir en haut Aller en bas
Maksim S. Russell
A Brunel U. depuis : 28/05/2015 Devoirs rendus : 350 ≈ âge : 29

Maksim S. Russell
on the top of the top
Voir le profil de l'utilisateur
posté 13.12.15 1:02

-Ça fait du bien de te voir aussi!! Tu m’as manqué mon vieux!! Ouais… disons que nos vies ont été asse mouvementé ses derniers temps. Et j’suis désoler… j’avais réduis mes interactions au maximum… J’espère que tu me pardonne.

Je ne voulais pas que les médias assaille de questions mes amis proches et ma famille alors j’avais décidé de me couper de tout le monde jusqu’à ce que les choses ce calme. Mais Zus m’avais réellement manqué. Il avait toujours été là lorsque j’avais besoin de quelqu’un et il répondait toujours présent lorsque j’avais besoin de quelqu’un pour Nate. Il m’avait alors pris dans ses bras ce qui m’avait fait un bien fou. J’avais du mal à le lâcher moi aussi.

-Faut que toi aussi tu me raconte… depuis le temps!!

Je m’éloigne de l’entré avec lui jusque dans le salon. Je dépose mon manteau de cuir dans un coin de la pièce et je m’assois près de lui sur le canapé. Il me raconte ce qui c’est passer dans sa vie ses derniers temps et je pose ma main sur son épaule en signe de compassion et de compréhension. Sa vie n'as pas été rose et je m’en voulais un peu de ne pas avoir été là pour lui. Je lui souris doucement et je détail mon ami en souriant. J’avais oublié à quel point il était beau. Mais à ce moment-là, j’étais heureux d’être avec lui et de pouvoir passer du temps avec lui. Après tout, il était mon meilleur ami et j’avais de très fort sentiment à son égard.

-Waouh… j’suis désolé de ne pas avoir été autant là pour toi!! Mais tu sais, avec le procès de Nate, les cours, les journalistes qui n’arrêtais pas de nous suivre peut importer où on allait… Ca a vraiment pas été facile… Mais je suis désoler mon vieux!!

Il me propose alors d’aller au Canada avec lui. Lorsqu’il me dit qu’il paie pour Nate, j’ouvre la bouche pour contester mais je la referme aussitôt en voyant son regard tout enjouer. Je lui fais alors l’un de mes plus beaux sourires et je hoche doucement de la tête. Après nous, Nate et moi aussi avions besoin de changer d’air un peu.

-Se serais vraiment chouette. J’adorais aller au Canada avec toi seulement, et seulement, si tu me laisse l’emmener au États-Unis pour les fêtes du nouvel an!! Et je paie tout pour toi sans exception et ses non négociable!!

Revenir en haut Aller en bas
Zus Middleton
A Brunel U. depuis : 20/06/2015 Devoirs rendus : 250 ≈ âge : 24

Zus Middleton
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 13.12.15 2:28

Après avoir fini de raconter mon histoire, Maksim met sa main sur mon épaule. Ceci me provoque comme un léger courant électrique indolore et agréable. Il ne fallait pas que je commence à penser à des choses obscènes, encore moins avec Maks. Il n’aime pas les hommes, s’il a fait ça c’est juste par compassion et de manière amicale. Certes il me plaisait depuis plus longtemps que Gabriel, mais étant hétérosexuel, j’ai préféré taire cette attirance. J’ai déjà brisé mon amitié avec lui pas besoin de faire la même erreur avec Maksim, je ne le supporterais pas. Perdre des amis n’est pas mon  but premier dans la vie.

Je pose machinalement ma main sur sa cuisse et, tout en le regardant, me surprends à passer mon pouce tendrement sur le tissu, dessinant des ronds ou autres formes abstraites. Je cesse cela immédiatement mes esprits retrouvés. Il me détaille du regard. Ca y est je suis prêt à me faire jeter comme à mon habitude avec Gabriel.

Rien. Aucunes réprimandes. Il se contente juste de me fixer souriant et s’arrêtant sur mes lèvres. Est-ce que… Non je me fais encore des idées. On est trop proche, et puis, non… Ce n’est pas ça, c’est forcément pas ça.

« Non mais ne t’inquiète pas, je ne t’en tiens pas rigueur. C’est super cool ce que t’as fait pour ce petit… C’est un petit peu le fils que je souhaite avoir plus tard. » Dis-je en lui souriant, me rapprochant un peu de lui en posant mon coude sur le dossier, approchant inconsciemment nos visages l’un de l’autre.

Lorsque je lui parle du voyage au Canada, il a l’air assez enthousiasme mais sur la réserve alors je lui dis qu’il ne peut pas contester le fait que j’offre la place de Nathaniel. Il me fait l’un de ses plus merveilleux sourires sexy et hoche la tête doucement.

« C’est vrai tu acceptes ? »

Je souris ne m’attendant pas à la condition qui suit.

« Maksim… Tu sais que je suis gêné lorsque l’on m’offre quelques choses. Je veux juste passer du temps avec vous mais je ne veux en aucun cas que tu dépense autant d’argent pour moi. Nate et toi avaient besoin de cet argent pour vivre. Moi ce sont mes économies de ma voiture que j’ai enfin acheté et moins chère qu’au départ. »

Je ne l’ai pas regardé dans les yeux de toute ma prise de parole et je viens de m’en rendre compte. Je rougis légèrement, je regarde ses lèvres en réalité depuis tout à l’heure, la tête emplie d’idées obscènes inavouables et inassouvissables. Je retourne à ses yeux puis à ses lèvres plusieurs fois sans me rendre compte et me mords la lèvre inférieure discrètement. Voilà que Maksim m’attire de nouveau ! J’allais encore souffrir d’une amitié perdue à cause de mes foutus sentiments…

• • •


 
Zus Middleton

 
I don't need my love. You can take it. I don't need my heart. You can break it. I just can't get too much of you, baby. It's never never enough.| ©️ Vent Parisien

 

 
 

Revenir en haut Aller en bas
Maksim S. Russell
A Brunel U. depuis : 28/05/2015 Devoirs rendus : 350 ≈ âge : 29

Maksim S. Russell
on the top of the top
Voir le profil de l'utilisateur
posté 13.12.15 8:12

J’avais senti un frisson dans tous mon corps et tous le long de mon échine lorsque j’avais déposé ma main sur son épaule. Je n’avais pas voulu faire de contact trop intime pour ne pas lui faire peur ou encore le faire reculer. Mais ce doux frisson m’était agréable et particulière satisfaisant. Ce mec, sans m’en rendre compte, m’avais plus dès la première fois que je l’avais vu. J’avais senti une grande attirance pour lui mais j’avais tu cette attirance pour ne pas briser mon amitié avec lui et parce que je n’étais pas sur de ce que je ressentais à ce moment-là.

J’avais sentis sa main ce déposer sur ma cuisse et cette fois-ci, le doux frisson que j’avais ressentis au part avant s’était modifier en véritable choc électrique. S’était grisant et agréable à la fois. Encore mieux, il m’avait doucement caressé la cuisse de son pouce et je n’avais pas envie que cette instant entre nous d’arrête. C’est alors que je l’avais détaillé du regard. Mais pas pour le jeter, au contraire, je ravivais dans mon esprit les détails de notre première rencontre et je me rappelais à quel point cette homme m’avais fait de l’effet lorsque je l’avais vu. J’arrête mon regard sur ses lèvres qui me donnais tellement envie de les embrasser. Mais pour ne pas me faire repousser, je déposai simplement ma main par-dessus la sienne et je lui souris doucement.

-J’ai simplement fais ce qui me paraissait le plus naturel. Je… je n’aurais pas pu le laisser simplement comme ça. Et tu sais…je suis sûr que tu auras un enfant beaucoup plus vite que tu ne le crois.

Bon d’accord, là je faisais beaucoup de sous-entendu sur ce que j’avais envie qu’il se passe entre nous. Je lui souris doucement et je le laissai se replacer à son aise sur le canapé. Il était à présent beaucoup plus près de moi. Quelqu’un qui avait un regard extérieur à la situation aurait pu voir simplement deux amis qui étaient en grande conversation intime tous les deux. Mais moi, je voyais une grande tension entre deux hommes qui s’attirais, probablement, mutuellement l’un et l’autre.

Enfin, nous en sommes ensuite venu à parler du voyage au Canada ensemble avec Nate. J’avais accepté ce voyage avec lui avec l’espoir qu’on se rapproche encore plus tous les deux et voir en même temps qu’une vie de famille ensemble était possible. Bref, je lui décroche mon plus beau sourire et lorsqu’il me parle de fait qu’il ne voulait pas que je paie pour lui et que lui payais son voyage avec les économies qu’il avait fait sur sa voiture. Je pose doucement mon doigt sur ses lèvres en souriant.

-Sshhuuttt… Ne t’inquiète pas pour nous… Je ne jure que je ne serai pas à la rue avec ce voyage. Entre autre, parce que j’ai vraiment les moyens de me le payer. J’ai beaucoup travaillé lorsque j’étais jeune et je travaille encore comme consultant dans un cabinet de psychologie et mon père m’a donner un très gros montant lorsque je suis partis pour l’université. Enfin, je t’épargne les détails mais je te jure que je peux payer le voyage et subvenir à nos besoins…

J’avais remarqué qu’il avait fixé mes lèvres presque tout la durer de mon discourt. Il avait ensuite alterné entre mes yeux et mes lèvres. Moi, j’avais toujours mon doigt sur ses lèvres et je le retirer lentement en lui souriant. Si je ne m’écoutais pas, je lui aurais sauté dessus pour l’embrasser à pleine bouche.

-J’ai vraiment hâte à se voyage. Se sera vraiment super de pouvoir passer du temps ensemble et avec Nate et puis… je pourrai voir où tu as grandis… Je…J’suis vraiment content que tu m’ai invité à aller avec toi…

Revenir en haut Aller en bas
Zus Middleton
A Brunel U. depuis : 20/06/2015 Devoirs rendus : 250 ≈ âge : 24

Zus Middleton
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 13.12.15 11:20

Je ne l’ai pas regardé dans les yeux de toute ma prise de parole et je viens de m’en rendre compte. Je rougis légèrement, je regarde ses lèvres en réalité depuis tout à l’heure, la tête emplie d’idées obscènes inavouables et inassouvissables. Je retourne à ses yeux puis à ses lèvres plusieurs fois sans me rendre compte et me mords la lèvre inférieure discrètement. Voilà que Maksim m’attire de nouveau ! J’allais encore souffrir d’une amitié perdue à cause de mes foutus sentiments…

Sa main se pose sur la mienne. Elle chaude, douce et tendre. Une vague de chaleur déferle en moi.

« Oulla ! Pour ça il faut déjà que je sois en couple depuis un bail avec la personne ! Ou alors il faudrait qu’elle en ait déjà un, mais à notre âge personne n’en a, sauf toi. »

Je ris à cette vérité. Personne de mon entourage amical n’a d’enfant hormis Maksim. Mais c’est ce qui fait sa particularité !

Lorsque je lui parle de l’argent qui dépenserait pour moi, il m’arrête d’un doigt sur la bouche. J’aime beaucoup cet acte qui pour lui est peut-être anodin mais pour moi, il continue de me provoquer des images de lui et moi sur ce canapé faisant le plus beau des actes de ce monde. Il faut que je reprenne mes esprits. Son « Chut » à peine soufflé de sa bouche si attirante semble être sensuel et révèle différentes sensations dans ton mon corps. Je frissonne, j’ai chaud, je rougis, je suis mal à l’aise tout en étant à l’aise. Il laisse doigt sur ma bouche durant toute sa prise de parole. A la fin, il le retire délicatement et très lentement de mes lèvres en me faisant encore l’un de ses plus beaux sourires auquel je réponds avec plaisir. Les choses semblent bizarres ce soir entre nous. A moins que ça ne soit que mon sentiment personnel. Comme ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu, j’ai peut-être oublié de comment était notre relation fraternelle au départ, on était peut-être plus fusionnel que je ne le pense.

Tout en le dévorant des yeux, je glisse sans m’en rendre compte ma main plus haut sur sa cuisse, à la limite de l’endroit désiré. Lorsque je m’en rends compte, il est tout gêné et peine à parler. Je retire ma main mine de rien, continuant de le sourire devant un peu plus rouge.

« C’est normal, t’es mon meilleur ami ! Ça sera sympa mais si tu t’attends à voir l’endroit où j’ai grandi, tu te trompes de pays, ris-je de bon cœur. J’ai grandi à Paris. Le Canada est un pays que je voulais visiter alors ma mère m’a offert ce voyage pour Noël. On ne sera que tous les trois. »

Prenant conscience que mon visage se rapproche de plus en plus dangereusement du sien, je me remet correctement sur le canapé, me redresse et ferme les yeux pour calmer mes ardeurs tout en passant mes mains derrière ma nuque.

• • •


 
Zus Middleton

 
I don't need my love. You can take it. I don't need my heart. You can break it. I just can't get too much of you, baby. It's never never enough.| ©️ Vent Parisien

 

 
 

Revenir en haut Aller en bas
Maksim S. Russell
A Brunel U. depuis : 28/05/2015 Devoirs rendus : 350 ≈ âge : 29

Maksim S. Russell
on the top of the top
Voir le profil de l'utilisateur
posté 13.12.15 15:34

Il me dit que pour avoir un enfant, il faudrait qu’il soit en couple avec quelqu’un depuis un moment. Ou encore, qu’il soit en couple avec quelqu’un qui ai déjà un enfant, comme moi. Je lui décroche un sourire amuser. C’est vrai que je suis le seul de ces amis qui a un enfant et surement la maturité pour en avoir un même si j’ai dut l’acquérir très rapidement. Enfin, j’hausse les épaules avec un petit sourire amuser et ose même un petit commentaire du genre…

-Qui sais…peut être que ça ce feras beaucoup plus vite que tu ne le crois…et puis… Nate ne te considère pas juste comme son oncle…

J’avais alors posé mon doigt sur ses lèvres en parlant d’argent et de dépense. Par contre, j’avais une toute autre chose et image qui me venaient en tête. L’espace qu’il y avait entre nous commençait à m’irriter particulièrement. J’avais l’impression qu’un gouffre nous séparait et j’aurais voulu le réduire à sa plus simple expression. Mais je me contentais de lui faire l’un de mes plus beaux sourire et le plus sensuels jusqu’à maintenant. Les choses entre nous était électrique, tendu de désir, si j’ose le dire, et d’un envie qui crevais l’œil.

Je sens alors sa main remonter vers le haut de ma cuisse ce qui me cause des sentiments plus qu’agréable. Je frisonne de plaisir et j’aurais eu envie que ça main y reste. Je profitais simplement de son contact plus qu’intime entre nous mais il commence alors à remettre sa main là où elle était au départ. Probablement que l’expression de mon visage et le fait que je n’ai que profiter de ce contact on fait que j’ai eu l’air gêner. Mais ce n’est pas ce que je voulais. Enfin, je le regarde doucement et repose à nouveau ma main sur le sienne pour lui montrer que j’aimais beaucoup. Tout mon corps est en émoi et j’ai juste envie de lui sauter dessus pour embrasser cet homme qui me fait plus envie depuis un moment. Il me dit alors que nous ne serions que tous les trois pour la fête de Noel. J’avais complètement oublié que ce n’étais pas sa famille à lui qui vivais au Canda mais celle d’Aleksis, mon ex qui m’avait abandonné car Nate était une charge trop lourd à porter pour elle. Enfin, je lui souris doucement car être tous les trois aussi me rend encore plus heureux.

-Ouais, désoler… j’ai confondu… Mais ça me rend encore plus heureux de fêter les fêtes de Noel juste tous les trois… la petite famille. Mais moi je serais content que tu vois là où j’ai grandis… comme ça j’aurai au moins de bon souvenir en tête et je ne verrai pas juste une ville où j’ai souffert, saigner et pleurer…

Je lui fais un clin d’œil. Oui, oui… j’ai encore osé. Je voulais voir un peu sa réaction en parlant de famille mais à le voir comme ça, la bouche semi ouverte et un peu hébéter de ce que je lui ai dit ça le rend encore plus sexy et j’ai encore plus envie de me lancer sur lui pour l’embrasser. C’est alors à mon tour de poser ma main sur sa cuisse et de le caresser avec mon pouce. Je veux qu’il comprenne que j’ai envie de plus qu’une simple relation d’amitié avec lui. Je décide alors, sur un coup de tête…

-Oh et puis merde…

Je m’avance légèrement brusquement vers lui et je passe ma main sur sa nuque pour venir l’embrasser avec ardeur. Je me colle à lui en le poussant légèrement vers l’arrière pour prendre les devants et je ramène ma deuxième mains sur son torse pour me donner un petit appuie et quelque chose à quoi me raccrocher. Je l’embrasser avec toute l’ardeur du monde en espérant ardemment qu’il ne me repousse pas.

Revenir en haut Aller en bas
Zus Middleton
A Brunel U. depuis : 20/06/2015 Devoirs rendus : 250 ≈ âge : 24

Zus Middleton
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 13.12.15 17:30

« C’est pas grave t’inquiète. C’est mieux en plus d’être que tous les trois pour Nathaniel… C’est déjà son premier Noël autant que sa petite famille ce soit nous plutôt qu'un océan d’inconnu où il se sentira seul et aura peur. Je te l’ai déjà dit, tu pourras toujours compter sur moi, en cas de coup dur et autres je serais toujours là pour prendre soin de vous. Alors bien sûr que je viens avec toi à Vegas »

Je souris en lui embrassant la joue bien que j’aurais préféré l’embrasser tout court.  Il me fait un clin d’œil. « Encore un clin d’œil » Devrais-je dire… Est-ce qu’il essaie de me faire passer un message ou est-ce moi qui sur interprète ses petits actes anodins ? Et son sourire ! Je fonds intérieurement… J’ai envie de le lui arracher par mes baisers… Mais qu’est-ce que... ? Sa main vient d’arriver sur ma cuisse et il commence à me caresser avec son pouce. Je ne sais plus quoi dire ou faire.  Je me laisser aller à ses caresses qui me détendent et m’apaisent.

Tout à coup, sans crier gare, je sens des lèvres chaudes contre les miennes et une main derrière ma nuque. On échange un baiser passionné. Il se colle à moi en m’allongeant sur le canapé, je passe mes mains partout sur son dos et son torse. Je commence à lui retirer son t-shirt qui vole de l’autre côté de la pièce ce qui dévoile son torse musclé. Nos langues se rencontrent à nouveau, plus chaudes, plus expertes, plus passionnées l’une envers l’autre. Je réalise enfin ce qui est en train de se passer : je reproduis la même erreur une fois de plus. Je mets fin aux baisers et repousse par ma main sur son épaule son visage prêt à revenir prendre possession de mes lèvres.

« Maksim ? Tu… Je veux dire, t’es sûr que c’est vraiment ce que tu veux ? Je ne supporterais pas de perdre mon deuxième meilleur ami de la même façon que le premier… »

Mes yeux fixent les siens en l’attente d’une réponse de sa part.

• • •


 
Zus Middleton

 
I don't need my love. You can take it. I don't need my heart. You can break it. I just can't get too much of you, baby. It's never never enough.| ©️ Vent Parisien

 

 
 

Revenir en haut Aller en bas
Maksim S. Russell
A Brunel U. depuis : 28/05/2015 Devoirs rendus : 350 ≈ âge : 29

Maksim S. Russell
on the top of the top
Voir le profil de l'utilisateur
posté 13.12.15 20:24

-Oui, c’est vraiment gentil de ta part d’y avoir pensé. Je veux qu’il puisse vraiment profiter d’être seulement un enfant le jour de Noel. Il aura la chance de le vivre beaucoup plus jeune que ce que j’ai eu et son ça que je trouve important. En plus tous les trois, ça va être encore mieux. J’apprécie vraiment que tu sois là pour nous même si j’peux être une vraie plaie des fois… et Nate aussi t’aime beaucoup et j’suis vraiment heureux que tu viennes avec nous à Vegas… J’vais pouvoir aller voir mon frère quelques heures sans que Nate soit là… je ne veux pas trop le perturber avec ça…

Je n’avais pas vu mon frère depuis près 1 an. J’y avais été alors qu’il était en pleine crise pour le rassurer. Ça avait été une épreuve très dure à supporter car j’avais dut laisser mon frère seul à Vegas dans le même institut que ma mère et ça me tuais de ne pas pouvoir le faire transférer à Londres où je pourrais l’avoir près de moi. Enfin, cette partie de ma vie, je ne l’avais pas vraiment raconté à grand monde. Zus connaissais les grandes lignes du fait que j’avais été adopté ado par mes parents pare que j’avais été battu mais il n’avait jamais eu tous les détails et je ne lui avais jamais montré mes cicatrices. Déjà que je commençais tout juste moi-même à les accepter pour montrer à Nathaniel qu’on pouvait s’en sortir.

Enfin, peu de temps après, je m’étais élancer vers l’homme en face de moi pour l’embrasser à pleine bouche avec toute l’envie et la passion du monde. Je l’avais légèrement poussé vers l’arrière pour être un peu plus coller à lui et j’avais passé ma main derrière sa nuque pour le soutenir. Je sentis alors ses mains parcourir mon torse et je frissonnais un peu lorsqu’il passa ses mains dans mon dos. J’avais peur qu’il ne me repousse avec violence lorsqu’il sentirait les cicatrices de mon dos sous la peau de mains. Mais au contraire, le jeune homme me retire mon t-shirt et le fais valser de l’autre coter du salon. J’en fus heureux car mon corps ne le dégoutait pas, enfin, une partie de mon corps. Je l’embrasse avec envie mes langues dansant avec la sienne et mes doigts prêt à lui retirer son t-shirt lorsque je me sens pousser vers l’arrière. Je l’observe une seconde. J’ai alors l’impression de savoir ce qui se passe dans son esprit et ses paroles me le confirment. Je lui souris doucement en plongeant mes yeux dans les siens. Je m’approche doucement de lui et je lui parle tout bas comme une confession entre lui et moi.

-Je ne fais jamais quelques choses que je ne veux pas. Si je t’ai embrassé comme ça, c’est que j’en avais envie… même plus qu’envie… J’ai réalisé, en ouvrant la porte tout à l’heure, que tu m’avais toujours très fortement attiré. Que… que je ressentais de très fort sentiment à ton égard sans me les expliquer. Et à chaque rencontre, lorsque je voyais à quel point tu prenais soin de Nate ses sentiment s’intensifiait… J’te veux dans ma vie Zus… et pas juste comme un meilleur ami ou comme un frère… Enfin… si toi aussi… tu veux…

Je dépose alors un léger baiser au coin de ses lèvres et me recule en peu sur le canapé pour lui laisser le temps d’assimiler ce que je venais de lui dire. En même temps, avec cette déclaration, je lui confirmais tous les allusions que j’avais fait dans nos conversations. Il me faisait languir et ca commençais à me tuer. Surtout que j’étais torse nu devant lui et qu’on pouvait voir une légère partit de mes cicatrises sur mes flancs près des côtes.

Revenir en haut Aller en bas
posté


Revenir en haut Aller en bas

Soirée entre amis - ft. Maksim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Une petite soirée entre amis histoire de décompresser enfin ! { Siloé & Liam
» Une soirée entre amis [FE: Bastian]
» Sortie entre amis
» Sortie entre amis (suite)
» Petit pari entre amis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHECK IT OUT :: LONDON , UK :: north london :: camden-