Unexpected meeting in Roma [Pv Ezio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
A Brunel U. depuis : 16/08/2015 Devoirs rendus : 144 ≈ âge : 25

Margo De Santis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 12.12.15 17:02


Unexpected Meeting In Roma
WITH EZIO
J’étais enfin en Italie, j’étais partie il y a deux jours en avion avec mes parents. Je les avais suppliés pendant des mois pour qu’ils acceptent d’y aller avec moi et finalement ils avaient dit « oui ». Ca fait donc deux jours parfaits que je suis dans ma ville natale, j’ai pu « revoir » toute ma famille, mes grands parents, mes oncles et mes tantes.

Pourtant, je me suis vite lassée des repas en famille, il fallait dire qu’ils étaient interminables ! Nonna aimait beaucoup cuisiner et à chaque fois que nous passions à table, elle préparait une entrée, un plat et un dessert, j’avais donc décidé de partir du petit appartement pour trouver un autre endroit où manger. Il faisait bon dehors même si l’on sentait que l’hiver allait arriver. J’avais donc mis un petit gilet par-dessus ma longue jupe et de mon petit haut blanc avant de sortir. J’aimais profondément cette ville et j’étais vraiment heureuse d’y être revenue. J’avançai lentement, ma canne devant moi, ma Nonna vivait au centre de la ville et ça me permettait d’accéder aux principales rues commerçantes. Je finis (merci à mon petit GPS vocale) par arriver sur une place où se trouvait un marché, mon téléphone m’informa que c’était un marché de vêtements et un grand sourire illumina mon visage.

Je passai une heure sur le marché et après plusieurs achats, je commençai à avoir faim. Je décidai donc de demander sur mon téléphone mais celui-ci n’avait plus de batterie. Je le rangeai donc et essayai de me repérer mais ce ne fut pas très réussi. Je m’approchai donc de quelqu’un au hasard et lui demandai le chemin (en italien) pour se rendre à la rue où je logeai. Je devinai qu’elle me tournait le dos alors je tapotai son dos et souris timidement avant de reposer ma question. La personne sembla étonnée puisqu’elle ne me répondit pas tout de suite.

-Margo ?

Je reconnu directement sa voix et souris plus franchement, étonnée à mon tour par la coïncidence.

-Ezio ? Qu’est-ce que tu fais ici ?



MADE BY LEILAHYUGA


• • •

   
LOVE IS A JOKE
    We clawed, we chained our hearts in vain, we jumped, never asking why. We kissed, I fell under your spell, a love no one could deny. Don't you ever say I just walked away, I will always want you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 30/10/2015 Devoirs rendus : 145 ≈ âge : 26

Ezio G. De Luca-Kane
I'm your big boss
Voir le profil de l'utilisateur
posté 13.12.15 17:01

Ses parents partis pour quelques jours, Ezio en avait profité pour se faire un petit week-end en Italie, à Rome, plus précisément. Bien qu’il n’ait jamais vécu en Italie, il parlait pourtant parfaitement la langue et s’était souvent rendu en vacances dans le pays de naissance de sa mère qu’il affectionnait particulièrement. L’ambiance de ce pays le rendait heureux, et dès qu’il y mettait les pieds, il oubliait ses problèmes. Il se trouvait ici seul, mais cela ne le dérangeait pas outre mesure parce que c’est aussi ce qu’il aimait : faire le tour de la ville en solitaire, ne pas avoir de projet défini, faire tout ce qui lui passait par la tête. Il ne voulait pas se mettre des limites ou toujours dépendre des décisions d’une tiers personne : il se sentait libre et heureux.

Mais Ezio pensait quand même à ses proches, et particulièrement à sa sœur puisqu’il voulait lui ramener un petit quelque chose de Rome. Il se rendit donc dans plusieurs endroits, faisant plusieurs magasins sans que jamais rien ne lui tape dans l’œil. Le jeune homme aimait les belles choses, et était plutôt précis dans ce qu’il cherchait, même s’il n’avait encore aucune idée de ce qu’il voulait. Cela semblait un peu compliqué, mais il fonctionnait toujours de cette manière.

Après deux bonnes heures, il fit une pause et se rendit sur un marché où il trouva quelques petites choses sans prétention, et il en profita pour se prendre un café bien chaud puisque les températures n’étaient pas très élevées. Il regardait un nouveau stand lorsqu’il entendit une voix derrière lui qui demandait son chemin. Il sentit juste après qu’on lui tapait dans le dos, alors il se retourna doucement et vit avec surprise qu’il s’agissait de son ex petite amie. « Margo ? » Demanda-t-il, un peu idiotement. Évidemment que c’était Margo, à moins qu’elle ait une sœur jumelle… « Euh, je… Je suis venu pour me changer les idées, j’avais envie de prendre un peu l’air à Rome. » Répondit-il dans un petit sourire. « Et toi ? Je ne m’attendais tellement pas à te voir ! » Glissa-t-il avec amusement. Parce que oui, le destin semblait vraiment joueur avec eux…

• • •


You know that the past is never dead
it’s not over ⊹ if you ask me how i'm doing i would say i'm doing just fine. i would lie and say that you're not on my mind. but i go out and i sit down at a table set for two and finally i'm forced to face the truth, no matter what i say i'm not over you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 16/08/2015 Devoirs rendus : 144 ≈ âge : 25

Margo De Santis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 14.12.15 16:45


Unexpected Meeting In Roma
WITH EZIO


J'entendais son étonnement dans sa voix, je le comprenais. Où que j'aille il était là et inversement. On pouvait dire que c'était le hasard mais je pensais plutôt que le sort s'acharnait sur nous. Il voulait changer d'air et comme par hasard, il avait choisi Rome, je ne pouvais pas lui en vouloir, c'était une très belle ville! Après tout ce n'était pas sa faute, ni la mienne. Mais lui reparler me faisait toujours un peu bizarre. Je m'étais tellement habituée à son absence que sa présence me semblait irréelle...

-Je visite ma famille! C'est vrai que c'est dingue, où qu'on aille, on se retrouve...

À ce moment-la, j'étais plutôt contente de tomber sur quelqu'un que je connaissais même s'il s'agissait d'un ex. La conversation n'était pas toujours facile et même un peu tendue, et cela, en général. Mais là, j'avais plutôt besoin de lui...

-Enfin... Mon téléphone m'a lâché et j'aimerai rentrer chez ma famille, je ne sais pas si tu connais bien Rome mais tu sais où est la rue xxxxx?

J'avais un peu faim donc j'aimerai rentrer le plus vite possible, même si c'était pour me farcir les interminables repas de famille... J'espérai qu'il connaisse un peu la ville, ne serait-ce que pour m'indiquer le chemin! C'était assez embêtant comme situation, j'étais dépendante et c'est normal pour les personnes comme moi non?



MADE BY LEILAHYUGA


• • •

   
LOVE IS A JOKE
    We clawed, we chained our hearts in vain, we jumped, never asking why. We kissed, I fell under your spell, a love no one could deny. Don't you ever say I just walked away, I will always want you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 30/10/2015 Devoirs rendus : 145 ≈ âge : 26

Ezio G. De Luca-Kane
I'm your big boss
Voir le profil de l'utilisateur
posté 16.12.15 15:07


Clairement, Ezio ne s’attendait pas à ce que son chemin croise celui de son ex petite amie dans les rues de Rome. Il avait fait le déplacement jusqu’ici dans l’unique but de se remettre les idées en place, tout en sachant qu’il ne croiserait aucun visage connu, et voilà que le destin se jouait de lui, d’eux, une nouvelle fois, les réunissait comme si c’était la chose la plus naturelle au monde alors qu’un malaise persistait toujours entre eux. C’est bien la première fois qu’il la voyait ici, alors qu’il venait plus ou moins souvent dans la ville de Rome, mais il se souvenait à présent que Margo lui avait déjà dit que sa famille vivait dans le coin et pour le coup, il comprenait mieux sa présence en ces lieux.

« Ouais, j’ai comme l’impression que l’univers a décidé de nous mettre toujours sur le même chemin. » Souffla le jeune homme alors qu’un petit rire lui échappa. Dans le fond, cela ne le dérangeait pas outre mesure parce qu’il appréciait Margo et il ne souhaitait plus l’éviter comme il le faisait durant les premières semaines. Maintenant qu’ils avaient discuté, ça n’allait pas mieux, mais c’était déjà moins pire qu’avant. Certes, ils ne retrouveraient pas leur complicité en seulement quelques semaines ou d’un claquement de doigts, mais ils ne se détestaient pas. Du moins, Ezio ne haïssait pas la jeune italienne et il espérait que ce soit réciproque.

Lorsqu’elle lui demanda s’il connaissait la rue où elle devait se rendre, il hoche idiotement la tête avant de lui répondre un simple « oui ». Il voyait tellement la jeune femme comme une personne normale, qu’il en oubliait parfois son handicap. Il ne la voyait pas comme quelqu’un qu’il fallait toujours assisté, et du coup, il se comportait parfois comme si elle y voyait quelque chose avant de se reprendre. Et dans un sens, il remerciait le ciel qu’elle ne puisse pas voir ses nombreuses bourdes à ce propos. « Je vais t’y emmener. » Glissa-t-il dans un sourire. « Et avec un peu de chance, je tomberai en même temps sur une boutique intéressante où je trouverai un cadeau pour ma sœur. » Ajouta le jeune anglo-italien en faisant une petite moue.

• • •


You know that the past is never dead
it’s not over ⊹ if you ask me how i'm doing i would say i'm doing just fine. i would lie and say that you're not on my mind. but i go out and i sit down at a table set for two and finally i'm forced to face the truth, no matter what i say i'm not over you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 16/08/2015 Devoirs rendus : 144 ≈ âge : 25

Margo De Santis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 16.12.15 22:30


Unexpected Meeting In Roma
WITH EZIO

J’étais toujours un peu étonnée que l’on se soit croisés, que comme par hasard, c’était lui que j’avais abordé pour demander mon chemin. Je commençai sérieusement à croire que le destin essayait de me faire souffrir. Je ne le détestai pas, au contraire, je crois que je l’aimais encore, mais à chaque fois, je repensai à avant, au moment où nous nous entendions à merveille et que nous connaissions tout de l’autre, c’était une période magique et j’aurais aimé qu’elle ne se finisse jamais…

Il me laissa un petit blanc avant de répondre par un court « oui ». Je fis un petit sourire soulagé, j’étais contente de ne plus être perdue. Il me dit qu’il allait m’y emmener, c’était sympa, je pense que s’il m’avait donné de simples indications, je me serais perdue, encore plus qu’avant. Il ajouta qu’il aimerait trouver un cadeau pour sa sœur. Je pensai à Leilani et je me souvins qu’il faisait toujours très attention à elle, je trouvai qu’ils avaient un magnifique lien entre eux et je savais qu’il était impossible de le briser.

-Si ça nous est profitable à tous les deux, tant mieux !

Mon sourire s’agrandit et il me prit le bras, comme d’habitude. Ezio n’avait jamais vraiment fait attention à mon handicap et me considérait comme une personne tout à fait normale, c’était ça qui m’avait plu en premier chez lui. Les gens prenaient toujours énormément de précautions avec moi, que ce soit les personnes que je rencontrai ou celles que je connaissais déjà… Cette attention particulière me mettait très mal à l’aise, je détestai ce genre de comportement mais c’était celui de presque tout le monde et je ne pouvais pas leur en vouloir, ils essayaient juste d’être gentils. Mais lui, il était gentil sans pour autant prendre des gants avec moi !

Je me mis en route à côté de lui et repensai à notre dernier rendez-vous, celui au petit resto italien. Ca avait été un véritable désastre, j’avais un peu trop bu en réalité. Je n’avais pas pensé à lui demander de me mettre des limites et je les avais largement dépassées. J’avais dit des choses blessantes et avais ainsi plombé toute l’ambiance… Je regrettai que la soirée se soit terminée comme ça et je n’avais pas vraiment eu l’occasion de m’excuser.

-Ezio… Je voulais te dire que je suis désolée pour mon comportement au restaurant l’autre soir… J’avais un peu trop bu et je t’ai dit des choses méchantes…

Je baisse la tête, honteuse.

-Je suis vraiment désolée


MADE BY LEILAHYUGA


• • •

   
LOVE IS A JOKE
    We clawed, we chained our hearts in vain, we jumped, never asking why. We kissed, I fell under your spell, a love no one could deny. Don't you ever say I just walked away, I will always want you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 30/10/2015 Devoirs rendus : 145 ≈ âge : 26

Ezio G. De Luca-Kane
I'm your big boss
Voir le profil de l'utilisateur
posté 20.12.15 14:47

Un sourire accroché aux lèvres, Ezio fit comme à son habitude et prit le bras de la jeune femme. C’est un geste qu’il avait toujours eu et ce, de manière très naturelle. Il n’avait jamais hésité. Pour autant, il ne voyait pas Margo comme une personne handicapée ou réduite, il la voyait comme une personne normale qui avait simplement besoin d’un peu d’aide pour se frayer un chemin dans une foule, ou pour retrouver sa route. Pour le reste, elle était comme les autres à ses yeux, et cela faisait sans doute toute la différence. Elle était d’ailleurs son exception. Lui qui pourtant, s’amusait sans cesse à juger les gens sur leurs apparences, Margo a été la seule avec qui n’a pas au lieu. Et beaucoup de ses amis se demandaient pourquoi il restait avec une fille aveugle et Ezio répondait simplement que son handicap ne changeait rien à ce qu’elle était au fond d’elle et c’est ce qui lui plaisait à l’époque et qui lui plaisait encore aujourd’hui.

Ils se mirent alors en route dans un silence apaisant. Il n’avait rien de pesant ou de gênant et Ezio appréciait aussi ces moments de calme. Il profitait des bruits de la ville, si différents de l’ambiance Londonienne qu’il appréciait pourtant. Néanmoins, il tourna la tête vers la jeune femme lorsqu’elle reprit la parole, s’excusant de son comportement de la dernière fois, lorsqu’ils étaient au restaurant tous les deux. Il est vrai que ça s’était mal terminé et Ezio avait été blessé par ce qu’elle lui avait dit, même s’il n’avait pas voulu l’admettre de suite. Ça lui avait fait un peu de mal.

« Même si ça m’a blessé, je peux comprendre tes réactions… » Glissa-t-il, conscient de ses propres fautes, de ses propres erreurs et de son comportement pire qu’exécrable lors de la rupture – ou de l’abandon. « Je n’ai pas été réglo envers toi… Je me suis comporté comme un idiot et je t’ai fais du mal alors que je ne le voulais pas… Aujourd’hui, je ne peux pas te faire le reproche de me rendre la pareille. » Souffla-t-il en se passant une main dans les cheveux. Il le méritait sans doute. « Je ne t’en veux pas… J’espère juste qu’on saura mieux s’y prendre maintenant et qu’on arrivera à tirer un trait sur cette histoire. » Même s’il sait que ce ne sera pas facile, il ne perdait pas espoir pour autant.

• • •


You know that the past is never dead
it’s not over ⊹ if you ask me how i'm doing i would say i'm doing just fine. i would lie and say that you're not on my mind. but i go out and i sit down at a table set for two and finally i'm forced to face the truth, no matter what i say i'm not over you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 16/08/2015 Devoirs rendus : 144 ≈ âge : 25

Margo De Santis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 20.12.15 22:27


Unexpected Meeting In Roma
WITH EZIO

Il y a un long silence avant que je ne m’excuse et je regrette un peu de l’avoir brisé. Ce n’est pas le même silence gênant que j’ai avec Thomas, c’est silence complice, un peu le même genre que nous devions avoir il y a quelques années. Mais je parle tout de même, il faut que je m’excuse, j’avais bu et quand je bois, je dis tout ce qu’il me passe par la tête et ça peut s’avérer très méchant… Je suis sûre que je l’ai blessé, je le connais assez bien pour le savoir. Il avoue d’ailleurs que mes paroles étaient blessantes et je le sais, cependant, je ne veux pas qu’il comprenne ce genre de comportement. Ce n’est pas parce qu’il m’a fait du mal que je dois lui en faire en retour. La phrase « œil pour œil, dent pour dent » ne me plait pas du tout. Je secoue un peu la tête, il ne peut pas me pardonner ce que je lui ai dit en pensant que c’est « normal ».

-Non, je ne veux pas te faire de mal. Ce n’est pas parce que tu m’en as fait que je dois me venger… J’avais trop bu, j’ai dit des choses que je ne dirais jamais sobre.

Il me dit qu’il ne m’en veut pas et un poids se soulève de ma poitrine mais sa dernière phrase me gène un peu : « tirer un trait sur cette histoire ». Quelle histoire ? J’espère qu’il ne parle que de l’épisode dans le restaurant et pas de toute notre histoire. Je n’ai pas envie d’oublier ce qu’il s’est passé il y a quelques années, mes sentiments pour Ezio sont très flous et je doute qu’après toutes ces années, lui ressente encore quelque chose pour moi.



MADE BY LEILAHYUGA


• • •

   
LOVE IS A JOKE
    We clawed, we chained our hearts in vain, we jumped, never asking why. We kissed, I fell under your spell, a love no one could deny. Don't you ever say I just walked away, I will always want you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 30/10/2015 Devoirs rendus : 145 ≈ âge : 26

Ezio G. De Luca-Kane
I'm your big boss
Voir le profil de l'utilisateur
posté 23.12.15 16:16


Ezio s’imaginait très bien que jamais Margo n’avait voulu lui faire du mal, mais sans doute qu’inconsciemment, elle en avait besoin. Elle avait eu besoin de lui dire toutes ces choses, et les mots étaient sortis grâce à l’alcool. Au moins, il avait conscience du mal qu’il lui avait fait et il le regrettait toujours autant. Ça n’avait jamais été dans son intention de le faire parce qu’il l’aimait vraiment et très franchement – et d’ailleurs, il n’était pas impossible qu’il l’aime toujours sans être capable de l’admettre. Mais en tous les cas, le fait qu’il n’ait eu aucune relation sérieuse après Margo laissait entendre qu’il l’appréciait toujours et qu’il n’avait toujours pas fait le deuil de cette histoire… Parce qu’elle n’était pas terminée à ses yeux. Elle avait un goût d’inachevée.

La jeune femme reprit la parole et il hocha doucement la tête, avant de s’insulter de nouveau d’imbécile en réalisant qu’elle ne le voyait pas. Bon sang, il oubliait bien trop souvent qu’elle n’y voyait rien. Cela devenait complètement dingue. Il posa alors sa main libre sur la sienne, qui se trouvait contre son bras et il eut un sourire. « Je sais que tu n’es pas méchante et que tu ne voulais pas me faire du mal… Mais inconsciemment, je pense que ça avait besoin de sortir et maintenant que c’est fait… On pourrait peut-être prendre un nouveau départ. » Glissa le jeune homme avant de se mordre la lèvre.

Oui, cela ne serait pas si mal. Il apprécierait pas mal de retrouver une relation avec Margo, de retrouver cette complicité qu’ils avaient à l’époque et qui faisait qu’ils étaient aussi bien et heureux ensemble. Ezio avait adoré tous ces moments passés en sa compagnie, et dès l’instant où il avait coupé les ponts, elle lui avait manquée. Vraiment. « Je ne dis pas ça en mode : on efface tout et on recommence ; parce que je sais bien qu’on n’efface rien d’une histoire, on la garde avec les bons et les mauvais moments… » Lui, il aimerait surtout retenir les bons, les agréables, les fous rires et les longues nuits durant lesquelles ils discutaient de tout et rien, quitte à ne pas fermer l’œil de la nuit. Ça avait été magique. « Mais peut-être qu’on pourrait mettre tout cela de côté ? Faire en sorte que ça se passe mieux… Je n’ai pas envie de refaire les mêmes erreurs deux fois. » Avoua le brun en se passant une main dans les cheveux, comme à chaque fois qu’il était mal à l’aise.

• • •


You know that the past is never dead
it’s not over ⊹ if you ask me how i'm doing i would say i'm doing just fine. i would lie and say that you're not on my mind. but i go out and i sit down at a table set for two and finally i'm forced to face the truth, no matter what i say i'm not over you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 16/08/2015 Devoirs rendus : 144 ≈ âge : 25

Margo De Santis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 23.12.15 22:14


Unexpected Meeting In Roma
WITH EZIO

Je regrette de plus en plus ce qu’il s’est passé ce jour-là, je n’aurais jamais du boire et même, je ne sais pas ce qu’il m’a prit de dire des choses pareilles. Je me sens coupable, je ne me croyais pas capable de dire ça à Ezio et il avait dû être blessé par mes paroles… Il pose sa main sur la mienne et je souris doucement. Il a toujours été très doux et gentil avec moi, tant dans ses gestes que dans ses paroles, je ne comprends pas d’où vient cette gentillesse mais j’espère que ce n’est pas à cause de mon handicap. Je ne m’attends pas à ce qu’il me propose un nouveau départ à partir de ce que je lui ai dit, je ne m’attends pas à un nouveau départ tout court. Je reste silencieuse en réfléchissant à ce qu’il propose, encore une fois, je me demande ce qu’il veut dire par là. Un nouveau départ, tirer un trait sur cette histoire, je commence à sérieusement croire qu’il veut qu’on oublie notre relation précédente et qu’on reparte sur d’autres bases. Je repense à tous les merveilleux moments qu’on a passés ensemble et la complicité qui s’était installée entre nous. J’ai tendance à oublier les mauvais moments mais je ne pense pas qu’il y en ait eu des masses…

Je ne sais pas s’il a lu dans mes pensées mais il rajoute qu’il ne veut pas que l’on efface tout et ça me rassure un peu. Je me souviens que nous passions beaucoup de temps ensemble, la nuit comme le jour, il m’accompagnait toujours quand j’allais quelque part et je lui en étais très reconnaissante car je n’avais pas encore de gps vocal et je me serais perdue sans lui. J’hoche la tête quand il ajoute qu’il préférerait que l’on mette ça de côté, je suis d’accord avec lui, je n’ai pas envie que ce qu’il s’est passé il y a plusieurs années se reproduisent, je ne le supporterais pas.

-Ca me va… Tu as raison, on ne peut pas tout effacer, je n’y arriverais pas je crois !

Je souris doucement et « regarde » devant moi. Nous sommes sûrement dans une rue commerçante, de la musique sort dans la rue, soit de magasins soit de bars, mais elle est couverte par les conversations des passants. J’adore cette ambiance à Londres mais c’est encore mieux à Rome, la plupart des bribes de conversations que j’entends sont en italien et j’ai toujours trouvé cette langue charmante. Mon sourire s’agrandit, tout est parfait ici et en plus, je suis avec Ezio…



MADE BY LEILAHYUGA


• • •

   
LOVE IS A JOKE
    We clawed, we chained our hearts in vain, we jumped, never asking why. We kissed, I fell under your spell, a love no one could deny. Don't you ever say I just walked away, I will always want you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 30/10/2015 Devoirs rendus : 145 ≈ âge : 26

Ezio G. De Luca-Kane
I'm your big boss
Voir le profil de l'utilisateur
posté 26.12.15 14:21


Prendre un nouveau départ n’était pas une mauvaise idée, et avec cela, ils arriveraient peut-être à reconstruire quelque chose de plus solide. Certes, Ezio ne pense pas une seule seconde que ce sera facile, mais au moins, il fera des efforts pour que cela fonctionne. Au fond de lui, il tenait toujours autant à Margo et l’aimait toujours autant ; sans doute parce que cette histoire ne s’est jamais réellement terminée et parce que c’est lui qui est parti trop lâchement, trop brusquement, alors qu’il l’aimait réellement au point d’en avoir la trouille. Ces sentiments ne lui étaient pas connus jusqu’alors et toutes ces sensations liées au bonheur l’avaient effrayé au plus haut point. Certains trouveraient cela complètement stupide, mais ça ne l’est pas tant que cela lorsqu’on y pense. Être amoureux, c’est un peu mettre toute sa vie dans les mains d’une autre personne, lui confier les clés des émotions et des sentiments et c’est assez flippant, selon Ezio. Parce que cela veut dire qu’il ne contrôle plus rien dès l’instant où il admet être amoureux au point de le faire.

Alors oui, il avait bel et bien merdé. Il s’était barré avant que cela ne devienne trop difficile et il s’en était mordu les doigts ensuite. Il avait bien eu d’autres relations après Margo, mais jamais rien de bien sérieux, jamais rien d’intéressant. Il ne s’attachait plus, refusait les sentiments et aucune demoiselle ne trouvait grâce à ses yeux. Elle hantait ses pensées, et forcément, toutes les demoiselles étaient comparées à la jolie italienne… Il ne pouvait pas faire sans elle, et ça avait été difficile à admettre et cela l’avait sans doute un peu plus poussé vers la mauvaise pente.

« Je n’y arriverai pas non plus et je n’en n’ai pas envie. » Glissa-t-il dans un petit rire. « J’ai de très bons souvenirs de notre histoire, je ne voudrais pas qu’ils disparaissent de la sorte. » Ajouta le jeune anglo-italien en continuant de marcher, calquant son rythme à celui de la jeune femme. Il s’était habitué à le faire avec le temps. Lui qui marchait plutôt vite normalement, dès qu’il se trouvait en compagnie de Margo, son rythme se calquait naturellement sur le sien. Il ne se l’était jamais vraiment expliqué. « Dis… Tu dois absolument rentrer ou tu as le temps de prendre un bon cappuccino dans ce sublime café que je vois juste devant nous ? » Demanda-t-il dans un rire. L’ambiance des cafés italiens l’amusaient. Il aimait ça, entendre les conversations à tous les coins, entendre les rires et voir que les gens se parlaient entre eux même sans se connaître. C’était ça, le charme de l’Italie.

• • •


You know that the past is never dead
it’s not over ⊹ if you ask me how i'm doing i would say i'm doing just fine. i would lie and say that you're not on my mind. but i go out and i sit down at a table set for two and finally i'm forced to face the truth, no matter what i say i'm not over you.

Revenir en haut Aller en bas
posté


Revenir en haut Aller en bas

Unexpected meeting in Roma [Pv Ezio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» An unexpected meeting [PV Lexa]
» An unexpected meeting - Feat Gregory O'Connel
» unexpected meeting (ft. ki ohmin)
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» Ezio Freza {fin}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHECK IT OUT :: ALL AROUND THE WORLD :: europe-