Unexpected meeting in Roma [Pv Ezio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
A Brunel U. depuis : 16/08/2015 Devoirs rendus : 144 ≈ âge : 25

Margo De Santis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 27.12.15 14:20


Unexpected Meeting In Roma
WITH EZIO

Je me demande si nous arriverons à prendre un nouveau départ ensemble, j’espère que ça pourrait redevenir comme avant mais je me doute que ça ne pourra pas être possible, ce qui est fait est fait, on ne peut hélas pas revenir en arrière… Je me souviens qu’après ma « rupture » avec Ezio, j’étais complètement perdue, je n’avais plus aucun repère. C’est durant cette période que j’avais rencontré Thomas, on était sorti plusieurs mois ensemble mais ça n’avait jamais été comme avec Ezio. Et puis, il m’avait quitté et je l’avais rajouté dans mon répertoire « ex », je n’avais plus cherché à oublié Ezio avec quelqu’un d’autre, j’étais sortie avec quelques garçons mais c’était sans importance, je n’étais plus tombée amoureuse… Mes relations n’avaient pas été très réussite, je commençais à me dire que je n’étais peut-être pas faite pour la vie de couple à cause de mon handicap et je ne cherchais plus à entrer en contact avec des garçons, jusqu’à ce qu’il revienne. J’en avais parlé à mes amies les plus proches et elles s’étaient toutes inquiétées pour moi en me disant de ne pas lui parler, elles me répétaient qu’il allait me faire du mal comme il y a quelques années. J’avais trouvé un certain équilibre et rien qu’en revenant à Londres, il avait tout chamboulé mais je ne lui en veux pas. Même avec toutes les mises en garde de mes amies, j’étais plutôt heureuse de savoir qu’il était revenu. D’accord, il m’avait brisé le cœur, ce cœur que je n’ai jamais su réparer et qui ne pourra peut-être jamais l’être. D’accord, il ne m’avait pas donné de nouvelles et m’avait tout simplement abandonné puis il revient comme une fleur. Pourquoi est-ce que je ne parviens pas à le détester ? Il me demande si j’ai le temps de boire un cappuccino dans un café qu’il voit un peu plus loin, je souris un peu, j’aurais bien voulu voir ce café moi aussi…

-J’ai le temps et j’ai bien envie d’un cappuccino !

Je souris un peu et Ezio me guide jusqu’au petit café.



MADE BY LEILAHYUGA


• • •

   
LOVE IS A JOKE
    We clawed, we chained our hearts in vain, we jumped, never asking why. We kissed, I fell under your spell, a love no one could deny. Don't you ever say I just walked away, I will always want you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 30/10/2015 Devoirs rendus : 145 ≈ âge : 25

Ezio G. De Luca-Kane
I'm your big boss
Voir le profil de l'utilisateur
posté 28.12.15 14:08

Rassuré qu’elle ait acceptée sa proposition, Ezio eut un petit sourire et guida la jeune femme jusqu’au petit café qu’il voyait au bout de la rue. Depuis qu’il était à Rome, il n’arrêtait pas de se rendre dans des endroits différents afin de s’imprégner de l’ambiance et de cette bonne humeur qui semblait régner un peu partout. Il aimait être dans ce pays, dans cette ville et il comprenait pourquoi sa mère appréciait tant remettre les pieds dans son pays natal aussi souvent : ce n’était en rien comparable avec la ville de Londres. Certes, il l’aimait beaucoup aussi, mais son charme n’était pas le même et ici, il se sentait un peu plus chez lui ; sans doute parce qu’il préférait ce pays à celui dans lequel il avait grandit.

Ils arrivèrent finalement à l’entrée du petit café, et Ezio ouvrit la porte sans attendre. Il faisait bien meilleur là-dedans que dehors, et immédiatement, une délicieuse odeur de café lui chatouille les narines. « Fait attention, il y a une petite marche. » Informa-t-il Margo, lui tenant toujours le bras. C’est encore quelque chose qui venait naturellement, il avait les réflexes de lui éviter les obstacles et de lui dire par mécanisme dès que quelque chose l’empêchait de progresser convenablement. Ça lui était venu de suite au début de leur relation, comme s’il avait agit ainsi toute sa vie. Il la guida jusqu’à une table et ils s’installèrent l’un à côté de l’autre, sur une banquette.

Les conversations fusaient de toutes les tables, les gens discutaient toujours avec cette même passion, et agitaient les mains, ce qui faisait bien rire Ezio qui faisait la même chose. Un serveur arriva jusqu’à eux, et comme prévu, le jeune homme commanda deux cappuccino avant de se tourner vers Margo. « Tu compte rester ici combien de temps alors ? » Demanda-t-il en retirant son écharpe qu’il posa à côté de lui.

• • •


You know that the past is never dead
it’s not over ⊹ if you ask me how i'm doing i would say i'm doing just fine. i would lie and say that you're not on my mind. but i go out and i sit down at a table set for two and finally i'm forced to face the truth, no matter what i say i'm not over you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 16/08/2015 Devoirs rendus : 144 ≈ âge : 25

Margo De Santis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 28.12.15 20:02


Unexpected Meeting In Roma
WITH EZIO

Arrivé au café, Ezio ouvre la porte et nous entrons dans le magasin. Il m’informe qu’il y a une petite marche et je souris, heureusement qu’il me l’ait dit, je serais probablement tombée sinon. Certaines personnes ne faisaient pas attention à ce genre de choses, c’est normal pour eux mais pour les gens comme moi, une petite marche est dangereuse sans canne. Il m’est déjà arrivé de me fouler la cheville en tombant sur une marche d’un petit restaurant, ça avait été un moment très embarrassant… Ezio me guide jusqu’à une table et nous nous asseyons l’un à côté de l’autre, un serveur s’est sûrement approché puisque j’entends Ezio commander deux cappuccino.

Je retire ma veste, il fait plus chaud dedans que dehors. Les discussions fusent de partout, je me sens chez moi. Il y a une ambiance très agréable à Rome, je suis si contente que mes parents aient accepté que je les accompagne ! L’Italie est un si beau pays, c’est la première fois que je voyage de toute ma vie, j’ai un sentiment de liberté incroyable. Mes parents s’inquiètent beaucoup moins pour moi qu’avant, ils commencent sûrement à comprendre que je sais me débrouiller même avec un handicap pareil. J’ai envie d’enlever mes lunettes, je ne sais pas pourquoi mais j’ai vraiment envie de les retirer. D’un geste discret, je les enlève et cligne plusieurs fois des yeux avant de sourire doucement, je me sens libre et bizarrement très sereine. Ezio se tourne vers moi et me demande combien de temps je compte rester ici. Je tourne la tête vers lui et souris.

-Je retourne à Londres dans une semaine ! Et toi ?

Mon sourire s’agrandit, je compte profiter des jours qu’il me reste avant de rentrer, je ne veux pas passer mon temps à table avec toute ma famille, je veux sortir et profiter un maximum de l’ambiance de Rome.



MADE BY LEILAHYUGA


• • •

   
LOVE IS A JOKE
    We clawed, we chained our hearts in vain, we jumped, never asking why. We kissed, I fell under your spell, a love no one could deny. Don't you ever say I just walked away, I will always want you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 30/10/2015 Devoirs rendus : 145 ≈ âge : 25

Ezio G. De Luca-Kane
I'm your big boss
Voir le profil de l'utilisateur
posté 29.12.15 13:51

Une fois bien installé et la commande passée, Ezio se concentra de nouveau sur la jeune femme qui se trouvait à ses côtés. Il la vit retirer ses lunettes et cela le fit doucement sourire ; il aimait bien lorsqu’elle le faisait, il avait l’impression qu’elle se sentait de nouveau plus en confiance avec lui pour le faire naturellement. Et puis, cela lui permettait aussi de l’observer plus convenablement et d’apprécier les traits fins et réguliers de son visage. Des traits qui lui plaisaient toujours autant et dont il voulait redécouvrir le moindre centimètre de peau, mais il s’empêcha de faire le moindre geste, se concentrant plutôt sur la conversation.

« Je ne sais pas encore pour ma part. » Déclara-t-il dans un mince sourire. Il faut dire qu’il était parti sur un coup de tête et n’avait pas franchement fait de plan. À la base, il ne devait être là qu’un seul weekend, mais comme il ne respectait jamais les plans qu’il mettait en place, il restait bien souvent plus longtemps que prévu. Il ne voulait quand même pas que sa sœur reste trop longtemps toute seule, mais en cas de problème, elle savait malgré tout où le joindre. « Je profite de ce voyage au jour le jour… Je me dis que je peux partir demain, comme dans quelques jours. » Ajouta-t-il dans un petit rire. Il avait toujours eu ce côté imprévisible et ça ne changerait sans doute pas de si tôt.

« Si jamais tu en as envie, on pourrait passer du temps ensemble dans les prochains jours… Histoire que l’on profite tous les deux d’être ici. » Souffla-t-il avant de remercier le serveur qui posa les tasses devant eux. « Nous sommes loin de Londres, alors je me dis que ce sera peut-être plus facile pour nous… » Ici, ils n’avaient pas les mêmes souvenirs que là-bas et à Rome, tous les miracles semblaient possibles selon Ezio. Alors il tentait sa chance.

• • •


You know that the past is never dead
it’s not over ⊹ if you ask me how i'm doing i would say i'm doing just fine. i would lie and say that you're not on my mind. but i go out and i sit down at a table set for two and finally i'm forced to face the truth, no matter what i say i'm not over you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 16/08/2015 Devoirs rendus : 144 ≈ âge : 25

Margo De Santis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 29.12.15 16:51


Unexpected Meeting In Roma
WITH EZIO

Mon sourire s’élargit alors que j’écoute sa réponse, ça lui ressemble bien de partir quelque part sans rien prévoir, ni ce qu’il va y faire, ni quand il va rentrer. J’imagine qu’il peut se permettre ça, je sais que si j’essaye, mes parents recommenceraient à me séquestrer et je n’en ai aucune envie. J’ai toujours apprécié son côté imprévisible et je suis contente qu’il ne l’ait pas perdu. Il me propose ensuite de passer du temps ensemble dans les prochains jours puis j’entends quelque chose se poser devant moi, j’imagine que c’est le cappuccino. Je pose lentement mes mains sur la table et les glisse jusqu’à ce qu’elles trouvent la tasse, j’enroule mes mains autour, c’est chaud, ça fait du bien. Je réfléchis à ce qu’Ezio me dit, nous sommes loin de Londres… J’aime bien cette sensation d’être loin de chez moi, c’est la deuxième fois que je la ressens, le première s’était passée lorsque j’avais quitté l’Italie pour aller vivre à Londres. L’Angleterre ne me manque pas du tout, j’aimerais rester ici plus longtemps mais je sais que c’est impossible. Je porte la tasse à mes lèvres, lentement pour ne rien renverser, et bois une gorgée, c’est très chaud mais ça ne me dérange pas. Je repose la tasse avec la même précaution avant de tourner de nouveau la tête vers lui et de sourire doucement.

-C’est une bonne idée, si tu n’as rien d’autre de prévu évidemment…

Je souris plus franchement, j’imagine qu’il n’a rien de prévu s’il ne sait même pas quand il rentre.

-Tu es venu seul ?



MADE BY LEILAHYUGA


• • •

   
LOVE IS A JOKE
    We clawed, we chained our hearts in vain, we jumped, never asking why. We kissed, I fell under your spell, a love no one could deny. Don't you ever say I just walked away, I will always want you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 30/10/2015 Devoirs rendus : 145 ≈ âge : 25

Ezio G. De Luca-Kane
I'm your big boss
Voir le profil de l'utilisateur
posté 02.01.16 14:22

« Je ne prévois jamais rien, tu me connais… » Glissa-t-il dans un petit rire. Il avait toujours été ainsi. Combien de fois l’avait-il appelé à la dernière minute afin qu’ils aillent quelque part ? Ezio suivait ses idées du moment et n’aimait les choses trop prévues, trop organisées, cela lui donnait l’impression de ne pas réellement vivre, mais de simplement suivre un plan. Et cette idée le dérangeait franchement alors il partait toujours ainsi, sur un coup de tête et une fois sur place, il vivait au jour le jour, sans se soucier de quoi faire le lendemain.

Ezio avait cette chance d’être libre ; ses parents se fichaient pas mal qu’ils partent en vacances, du moment qu’il assure durant les cours le reste de l’année. Après, qu’il parte une semaine ou un weekend, ils s’en fichaient bien, cela n’avait pas la moindre importance. Et cela plaisait pas mal au jeune homme d’être au moins libre dans cette situation, mais qu’en dehors de cela, il se sentait prit au piège d’une situation dans laquelle il s’était lui-même fichu. Mais il ne reviendrait pas là-dessus, pas maintenant. Oxford, il devait le mettre derrière lui de manière définitive.

« Oui. Je me suis décidé très rapidement… J’ai réservé ma place sur un vol, j’ai fais mon sac et je suis parti à l’aéroport. » Répondit-il en souriant. Il avait à peine prévenu ses proches, en réalité. Juste un petit texto pour dire qu’il prenait quelques jours, et c’était tout. Il ne se justifiait pas franchement auprès des autres. Il prit sa tasse et but une petite gorgée de cappuccino avant de la reposer. « Et puisque je t’y croise, je ne regrette vraiment pas d’avoir eu cette pulsion assez étrange. » Ajouta le jeune italien dans un petit rire.

• • •


You know that the past is never dead
it’s not over ⊹ if you ask me how i'm doing i would say i'm doing just fine. i would lie and say that you're not on my mind. but i go out and i sit down at a table set for two and finally i'm forced to face the truth, no matter what i say i'm not over you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 16/08/2015 Devoirs rendus : 144 ≈ âge : 25

Margo De Santis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 03.01.16 18:07


Unexpected Meeting In Roma
WITH EZIO

J’hoche la tête et me rappelle que la plupart de nos rendez-vous étaient décidés à la dernière minute. Je me souviens aussi du sentiment de liberté que je ressentais en sa compagnie et ce sentiment n’a pas vraiment disparu. Je l’avais perdue dès qu’il s’en était allé, je n’avais pas la chance d’avoir cette liberté, je suis toujours obligée d’être accompagnée, mon handicap est mon unique entrave. Je secoue la tête, il faut que j’accepte ce que je suis et envier les autres ne m’aidera pas. Je peux déjà m’estimer heureuse d’être ici pour le moment et pas enfermée dans ma villa à Londres, j’espère quand même qu’un jour, je serais capable de faire ce que les autres font sans risquer de me perdre ou d’avoir besoin d’aide.

Il est effectivement venu seul, ça ne m’étonne pas vraiment. Je souris quand il me dit qu’il a pris la décision d’un coup, le hasard fait bien les choses et fait toujours en sorte que l’on se retrouve. Je rougis un peu à sa dernière phrase et bois une gorgée de ma boisson pour cacher mon embarras, il est toujours très gentil, je lui souris.

-Je ne m’attendais pas à te retrouver ici pour tout te dire !

Je tourne un peu la tête vers lui, mes lunettes sont toujours posées sur la table, j’hésite à les remettre pour éviter qu’il revoie mon embarras, je tends une main pour les reprendre mais finis par la laisser retomber sur ma cuisse. Je ne sais pas s’il aime bien voir mes yeux, ça peut aussi le gêner… Je finis par les reprendre et m’apprêter à les remettre sur mon nez.



MADE BY LEILAHYUGA


• • •

   
LOVE IS A JOKE
    We clawed, we chained our hearts in vain, we jumped, never asking why. We kissed, I fell under your spell, a love no one could deny. Don't you ever say I just walked away, I will always want you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 30/10/2015 Devoirs rendus : 145 ≈ âge : 25

Ezio G. De Luca-Kane
I'm your big boss
Voir le profil de l'utilisateur
posté 05.01.16 16:29


À vrai dire, Ezio ne s’était pas non plus attendu à ce que son chemin croise celui de Margo à Rome. Il était venu ici pour se changer les idées et en faire en sorte de mettre un peu de distance avec sa vie Londonienne, mais le fait qu’elle soit à ses côtés ne le dérangeait pas le moins du monde. Il aimait assez l’idée que le destin les plaçait sans cesse sur la même route, comme si c’était une évidence qu’ils devaient être tous les deux, bien que le jeune italien ait du mal à l’admettre. Il craignait encore d’être nul ou de mal faire les choses… Il n’avait pas la moindre envie de la rendre malheureuse une nouvelle fois ou de faire le con à cause de toutes ses angoisses. Ouais, il avait la trouille du bonheur, mais pour autant, ce n’était pas une raison de le mettre de côté de manière définitive.

« Et moi donc ! » Ria-t-il finalement avant de boire une nouvelle gorgée de son cocktail. Il observait toujours la jeune italienne attentivement. Ce qu’elle lui avait manqué… C’est fou, mais il ne s’en rendait réellement compte que maintenant parce qu’il avait fait abstraction de tout cela durant très longtemps, pour ne pas souffrir. Il n’avait pas eu envie de paraître idiot devant les autres, devant ses potes d’Oxford qui n’avaient jamais compris pourquoi il sortait avec une jeune femme telle que Margo. Ils n’avaient jamais saisi à quel point il l’aimait et à quel point il tenait à elle.

Il la vit reprendre ses lunettes, et avant qu’elle n’ait eu le temps de les remettre sur son nez, Ezio posa sa main sur la sienne, interrompant son geste. « Ne les remets pas. » Glissa-t-il dans un sourire. « J’aime te voir sans tes lunettes… Cela me donne l’impression que tu me fais assez confiance pour te dévoiler à moi et que tu ne ressens plus le besoin de te cacher. » Expliqua-t-il, légèrement gêné de se livrer autant en une seule fois, mais il le vivait ainsi. Il ne voulait pas faire autrement.

• • •


You know that the past is never dead
it’s not over ⊹ if you ask me how i'm doing i would say i'm doing just fine. i would lie and say that you're not on my mind. but i go out and i sit down at a table set for two and finally i'm forced to face the truth, no matter what i say i'm not over you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 16/08/2015 Devoirs rendus : 144 ≈ âge : 25

Margo De Santis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 08.01.16 19:21


Unexpected Meeting In Roma
WITH EZIO

Je souris, je n’arrive toujours pas à croire que je suis en compagnie d’Ezio, il est revenu en septembre et je l’avais évité quand j’avais appris qu’il était de retour à Londres. J’avais eu un peu peur de le revoir, ça faisait plusieurs années que l’on ne s’était plus parlé, il ne m’avait jamais donné de nouvelles. Je ne l’avais jamais détesté je crois, même si c’est ce que mes amies me disaient de le faire. J’ai juste été très blessée et je craignais qu’il me fasse la même chose. Je ne comprends pas comment j’ai pu penser une chose pareille, Ezio a toujours été aux petits soins avec moi, ça lui vient naturellement je crois.

Je me souviens qu’il m’avait dit qu’il avait eu peur à la soirée Halloween, ça me parait assez étrange comme raison mais bon… Avoir peur du bonheur, ça arrive, ça allait faire un an tout de même ! Je me demande si mon handicap l’avait déjà dérangé ou mis mal à l’aise, ça arrive au moins une fois à mon entourage mais je ne me souviens pas que c’était arrivé à Ezio. Je prends mes lunettes de soleil pour les remettre, je ne veux pas qu’il commence à se sentir mal à l’aise. Il pose sa main sur la mienne pour suspendre mon geste, je baisse un peu la main et tourne la tête vers lui étonnée. Je ne m’attends pas à ce qu’il me dise ça, je sens mes joues chauffer et je replie mes lunettes pour les reposer sur la table.

-Oh… C’est la première fois qu’on me dit ça !

Je fixe mes yeux là où je pense que sont les siens et un grand sourire étire mes lèvres.

-Ca me fait plaisir que tu me le dises ! Je ne retire pas souvent mes lunettes de peur de gêner les autres mais, en réalité, ça me met moi aussi mal à l’aise. C’est bizarre, je ne ressens pas ça avec toi…

Au contraire, je me sens bien, c’est une sensation que je n’avais plus ressentie depuis longtemps. Je suis contente que le destin nous réunisse, je ne sais pas si nous pourrons retrouver la relation que nous avions avant mais nous avons le temps et je ne préfère pas penser à ça pour le moment.



MADE BY LEILAHYUGA


• • •

   
LOVE IS A JOKE
    We clawed, we chained our hearts in vain, we jumped, never asking why. We kissed, I fell under your spell, a love no one could deny. Don't you ever say I just walked away, I will always want you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 30/10/2015 Devoirs rendus : 145 ≈ âge : 25

Ezio G. De Luca-Kane
I'm your big boss
Voir le profil de l'utilisateur
posté 16.01.16 21:41

Ezio ne comprenait pas franchement les gens qui se sentaient mal à l’aise devant une personne aveugle. Ça n’avait rien de bizarre. Il n’avait jamais eu le moindre mal avec le fait que Margo soit malvoyante et il ne s’en était jamais formalisé parce qu’il avait vu au-delà de son handicap. Les gens s’arrêtaient bien souvent à ces détails, comme si cela faisait toute la personne alors que pas du tout. Il avait découvert en Margo des qualités exceptionnelles qu’il n’avait jamais retrouvé chez d’autres jeunes femmes qu’il avait rencontrées au fil des mois après sa rupture. Elles ne possédaient pas le magnétisme de la jeune italienne et cela lui manquait cruellement. Il avait aujourd’hui la chance de se rattraper, il ne souhaitait en aucun cas la perdre.

Il interrompit alors son geste afin qu’elle ne remette pas ses lunettes et elle sembla surprise sur le moment. Il vit aussi quelques rougeurs apparaitre sur ses joues après ses mots, et cela le fit doucement sourire. « Ah oui ? » S’étonna-t-il. Pourquoi les gens ne voulaient-ils pas la voir sans lunettes ? Cela lui semblait ridicule. Cela n’avait rien d’étrange et ce n’était en aucun cas effrayant. Était-on mal à l’aise face à des personnes sourdes ? Pas le moins du monde. On s’adaptait. Alors pourquoi ne pas faire la même chose dans un cas pareil ? C’était incompréhensible.

Margo reprit la parole et Ezio l’écouta attentivement. Il but une gorgée de cappuccino et eut un sourire. « C’est sans doute parce que je ne suis pas mal à l’aise non plus… Je pense que tu ressens le malaise des autres alors ça te gêne. » Expliqua-t-il tout simplement et dans le fond, cela tombait sous le sens. « Moi, je te préfère sans tes lunettes parce que j’ai souvent vu sans elles… » Souligna le jeune italien. Et évidemment, dans l’intimité, elle ne portait pas de lunettes. « Alors ne te force pas à les mettre en ma compagnie. » Ajouta le jeune homme dans un petit rire.

• • •


You know that the past is never dead
it’s not over ⊹ if you ask me how i'm doing i would say i'm doing just fine. i would lie and say that you're not on my mind. but i go out and i sit down at a table set for two and finally i'm forced to face the truth, no matter what i say i'm not over you.

Revenir en haut Aller en bas
posté


Revenir en haut Aller en bas

Unexpected meeting in Roma [Pv Ezio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» An unexpected meeting [PV Lexa]
» An unexpected meeting - Feat Gregory O'Connel
» unexpected meeting (ft. ki ohmin)
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» Ezio Freza {fin}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHECK IT OUT :: ALL AROUND THE WORLD :: europe-