Even death, I will protect you [Pv Sarah A. Denvers]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
A Brunel U. depuis : 22/12/2015 Devoirs rendus : 67 ≈ âge : 32

Thomas A. Denvers
just arrived here
Voir le profil de l'utilisateur
posté 26.12.15 11:36



Even death, I will protect you
With my little sister

Je suis de service ce matin et j’ai une affaire de dealer à résoudre, c’est pour cela que je m’installe à mon bureau pour faire quelques recherches. Je déteste les jours comme ceux-là, où je suis obligé de rester assis devant un ordinateur. Je trouve plusieurs informations sur les personnes retrouvées en train de se droguer, ils ont un petit casier judiciaires pour infractions mineurs mais rien d’alarmant. Les policiers chargés de les interroger viennent me voir en me tendant une adresse, c’est à cet endroit que le dealer fait ses ventes pendant l’après-midi. Je hoche la tête, une équipe y sera envoyée et je doute que l’on me demande d’en faire partie puisque je ne suis pas de service l’après-midi. Je n’ai donc plus d’affaires à résoudre jusqu’à ce que le dealer soit arrêté et j’en profite pour continuer mes recherches, je n’abandonnerais pas. Je sais pertinemment que les services militaires piratent mon ordinateur pour m’empêcher de retrouver ma famille, je m’en suis donc acheté un autre pour avoir accès à toutes les données possibles. J’ouvre un tiroir fermé à clé et en sors un petit ordinateur que j’ouvre rapidement pour l’allumer. Après quelques minutes, j’ouvre une page google et tape, comme à chaque fois que je fais des recherches, le nom de Sarah A. Denvers. J’ai déjà trouvé plusieurs informations à son sujet mais je n’ai jamais pu trouver où elle habite. Pourtant, le premier résultat est différent que d’habitude, je fronce les sourcils et clique sur le lien qui me mène à un petit article d’une page d’un journal. Je parcours rapidement les lignes, …une vidéo va être tournée dans Kings Cross… Des étudiants en danse de Brunel (…… Sarah A. Denvers…). Je m’arrête net, elle est à Londres ? Son nom est écrit dans la liste des étudiants qui vont danser cet après-midi, ça ne fait aucun doute, ma sœur est à Londres. Un sourire se dessine lentement sur mes lèvres, c’est l’occasion que j’attendais ! Je vais enfin pouvoir la revoir même si je sais que je ne pourrais pas lui parler, je pourrais voir si elle va bien.

Je quitte le bureau un peu plus tôt sous prétexte que je vais faire quelques recherches plus approfondie sur le dealer, je pars en civil pour me fondre dans la masse. J’arrive à Kings Cross et il y a une foule incroyable, ça ne me dérange pas, au contraire, je compte utiliser ce monde pour être sûr que personne ne puisse me voir. Je me dirige vers le lieu où va être filmée la danse, arrivé là, je la repère immédiatement. Ca fait longtemps que je ne l’ai plus vue, à part derrière un écran mais c’est tellement différent ! Il y a un petit attroupement devant les danseurs et je me glisse parmi les spectateurs présents. Sarah est en train de s’étirer, j’ai du mal à croire que c’est vraiment elle, le cameraman fait un signe et les étudiants se mettent en place mais je ne la quitte pas des yeux. Elle a l’air d’aller bien mais j’aimerais aller lui parler pour être sûr qu’elle n’a aucun problème. La musique se lance et elle commence à danser, je souris, elle danse encore mieux qu’avant même si la dernière fois que je l’ai vue danser, elle n’avait que 12 ans. Je remarque qu’elle porte toujours le bracelet que je lui avais offert, celui où à l’intérieur, nos deux initiaux sont inscrits, ça me soulage de savoir que même si ça fait six mois que je suis sensé être mort, elle ne m’a pas oublié. Je ne cherche plus à me cacher, je ne pense plus à rester discret, je ne la quitte pas du regard, je suis trop contente de la revoir après toutes ces années.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 14/06/2015 Devoirs rendus : 255 ≈ âge : 26

Sarah E. Denvers
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 29.12.15 16:43

J'avais été choisis parmis les premières années pour faire, à nouveau, partie d'un vidéo que tournais les enseignant de l'université. J'avais reçu un courriel qui disais que je devais me présenter se matin là à la gare de King cross pour tourner le vidé. Je m'étais lever et j'avais été prendre une douche rapide avant de revenir à ma chambre pour m'habiller, prendre mon sac de danse et mon sac de costume. J'avais simplement enfiler un pantalon de survement noir avec un débardeur et une veste. Je m'étais attacher les cheveux en queue de cheval et j'avais enfiler mes baskettes. Comme il était encore tô, je m'étais assis devant mon ordinateur pour regarder mes couriels et j'étais tomber sur de vieille photos de Thomas et moi. Je m'étais alors mise à pleurer. Ca ne faisait que 6 mois qu'on m'avais annoncer que mon frere était décédé dans un explosion d'hélicoptère. Je ferme alors doucement les yeux en éteignant mon ordinateur et je prend une grande respiration. J'essuie alors les larmes qui me coulent sur les joues et je prend mes deux sacs avant de sortir de ma chambre universitaire. Et je me rend à la gare.

Arriver la bas, je suis aissaillit par des danseuse plus âgés qui viennent me donner des calins et me dirent a quelle point elles sont contentes que je sois là. Mais je sais, que ce n'est que de la frime. La plus part d'entre elles me détestaient car j'avais déjà faire une danse en duo avec l'un des danseur de 7ieme années. Je les salu donc en souriant et je vais voir mon coach qui me donne mon costume et qui me dit d'aller me changer avant de me coiffer et de me maquiller. Je vais donc derrière des rideaux pour enfiler le costume qui m'a été donner. C'est une robe noir qui m'arrive juste en dessous des fesses, ouverte aux côtes avec une petite traine qui va jusque derrière les genoux. Évidement, j'ai des shorts sous ma robes pour eviter qu'on vois réellement mes fesses. Je sors de derrière le rideau et je vais devant un mirroir pour me coiffer et me maquiller. Je vais ensuite dans un coin réserver et je commence a m'étirer . Je ne prend même pas le temps de regarder les gens autour de moi. Je ne remarque même pas que mon frere, qui est supposer être mort, est parmis la foule de gens qui nous regarde.

On nous fait alors signe et je vais rejoindre les autres danseurs pour la danse de groupe. La musique ce met en route et nous commencons a danser la danse que nous avions tous appris la veille. Je danse aussi bien que les 7ieme années. Même mieux, au dire de mon enseignant. Je sourit comme je dois le faire, malgrer que je n'est pas le sourire facile ses dernier temps. Lorsque la danse est terminer, la foule nous applaudit tous. On me fais signe et je reste seule au milieu de la place qui nous est reserver. On lance alors la chanson ''Amazing Grace'' et je me met a danser. Alors que je danse, je suis prise d'une grande triste. Parce que s'était la chanson qui avait jouer à l'enterrement de mon frere. Alors que je danse, les larmes commencent a couler sur mes joues. Je termine ma routines et après ma pause de la fin, je me dirige vers les rideau où je m'étais changer pour me calmer un peu.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 22/12/2015 Devoirs rendus : 67 ≈ âge : 32

Thomas A. Denvers
just arrived here
Voir le profil de l'utilisateur
posté 29.12.15 19:22



Even death, I will protect you
With my little sister

Quand la musique commence, le petit groupe se met en mouvement. Je ne quitte pas ma petite sœur du regard, elle sourit, j’imagine qu’on leur apprend de toujours sourire sur scène, je préfère ne pas me fier à ce sourire. Je veux juste m’assurer qu’elle va bien. Physiquement, ça a l’air d’aller mais c’est sa santé mentale qui m’intéresse, est-ce qu’elle est heureuse ici ? La musique se termine, la foule applaudit et les autres danseurs quittent la piste et Sarah reste seule. La musique se lance et je reconnais « Amazing Grace », je suis chaque mouvement de ma sœur puis soudain, je remarque que quelque chose cloche. Elle ne sourit plus, elle pleure. Je fronce les sourcils, inquiet. Pourquoi est-ce qu’elle pleure ? Qu’est-ce que cette musique représente pour elle ? Mes yeux s’écarquillent, j’ai envie de pousser la foule et de la prendre dans mes bras. La musique prend fin et après sa pause finale, elle se dirige vers les rideaux. Je joue des coudes tandis qu’elle se glisse derrière les tissus et je me retrouve juste à côté des « coulisses ». Je m’arrête avant de me glisser derrière eux pour la rejoindre. Je ne suis pas sensé lui parler, ni même la revoir en fait, et pourtant… J’ai tellement envie de la prendre dans mes bras, je me demande pourquoi elle pleure, si elle est malheureuse. Je pousse un long soupire et hausse les épaules, tant pis pour les ordres, elle a besoin de moi. Je passe derrière les rideaux, Sarah me tourne le dos et ne sait donc pas que je suis là. J’hésite à m’en aller tant qu’il est encore temps… Je secoue un peu la tête, non, je ne la laisserais pas seule. Je m’approche silencieusement d’elle et pose une main douce sur son épaule.

-Sarah…

Elle se retourne, surprise, elle va me reconnaitre tout de suite… Je ne sais pas comment elle va réagir, je la regarde, un peu inquiet. Je vais peut-être la chambouler et ce sera pire qu’avant. J’aurais peut-être mieux fait de tourner les talons et retourner au poste…

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 14/06/2015 Devoirs rendus : 255 ≈ âge : 26

Sarah E. Denvers
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 29.12.15 21:13

J'avais dansée avec tout le coeur que je pouvais y mettre et avec toute l'émotion que j'avais ressentis à se moment. Et pourtant, l'émotion avait été beaucoup plus forte que ce que j'aurais voulut. J'avais été capable de faire toute ma routines malgrer que la chanson me rapellais des souvenir encore beaucoup trop douloureux auquel j'avais encore du mal à faire face. Certaines personnes dans la foule avait même, probablement, ressenties les émotions que j'avais transmis car certains d'entre eux pleuraient aussi. Ainsi, après ma pose de la fin que j'avais réussi à tenir quelques secondes, j'étais partis me calmer derrière les rideaux car je pleurais et je n'arrivait pas a faire arrêter mes larmes de couler sur mes joues.

Arriver derrière le rideau, j'essuie mes joues du dos de ma main et je suis légèrement secouer de sanglots et de tremblement. À la base, je n'avais pas eut envie de faire cette danse. Mais, mon enseignant avait tellement insister que je n'avais put refuser plus longtemps. J'étais derrière les rideaux et j'entend le froissement du tissus derrière moi. C'est surement mon enseignant qui vien me dire à quel point j'ai bien danser et à quelle point j'ai réussi à éveiller des émotions dans la foule. Mais je n'ai pas envie de me retourner. Je n'ai pas envie d'affronter le regard de mon enseignant alors que je pleure encore. Pourtant, la voix que j'entend et qui resonne dans mes oreilles n'est pas la voix de mon coach. Je sens alors une main sur mon épaule et je me retourne.

Dès que je vois l'homme qui est devant moi, j'en ai le souffle couper. J'ai l'impression que le sol se dérobe sous mes pieds et que le monde ces arrêter. Mon frere qui est senser être mort est là debout devant moi et bien vivant. Je n'arrive tout simplement pas à y croire alors je souffle, entre deux battements de coeur un bref ;

-Thomas...

J'entend alors mon coach appeler mon nom et me dire que Noah attend pour la routine de couple. Je regarde alors mon frere et je ne fais que sortir du rideau. Je ne comprend toujours pas ce qui vien de passer et j'ai simplement l'impression de rêver. Je vais retrouver un garcon de 7ieme années, donc beaucoup plus vieux que moi, dans l'espace où nous dansons. La musique se met alors a jouer et nous dansons ensemble. Je suis encore troubler par ce que j'ai vut mais comme je suis professionelle, je ne le laisse pas paraître. Après la danse, Noah m'aggrippe une fesse et je le repousse. Ce n'était pas le première fois qu'il le faisait et je détestais çà.

-NOAH ARRETE!! SINON JE....

Il se met alors a rire et il me repond un simple;

-Sinon quoi... tu vas me cogner...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 22/12/2015 Devoirs rendus : 67 ≈ âge : 32

Thomas A. Denvers
just arrived here
Voir le profil de l'utilisateur
posté 30.12.15 10:52



Even death, I will protect you
With my little sister

Je continue de l’observer avec inquiétude, elle est étonnée, ce qui est prévisible en quelque sorte. Elle se trouve devant son frère sensé être mort depuis 6 mois, je peux comprendre sa réaction. J’entends la voix d’un homme l’appeler pour une danse, je tourne un peu la tête vers le rideau avant de regarder ma petite sœur, elle me fixe puis passe à côté de moi pour retourner sur scène. J’aimerais l’empêcher de partir mais je ne m’attends tellement pas à ce qu’elle s’en aille que je reste immobile. Je soupire, seul dans les coulisses, et passe une main sur mon visage, c’était une mauvaise idée… Je repasse du côté public et observe les deux danseurs, je tic un peu quand je remarque que c’est un garçon, je vois bien qu’il est plus vieux qu’elle et ça ne me plait pas. La danse est plutôt réussite, grâce à Sarah évidemment, l’autre danseur n’est pas du tout utile selon moi. A la pause finale, le public applaudit puis les spectateurs recommencent à parler entre eux en attendant la danse suivante. De mon côté, je ne quitte pas le « couple » des yeux, un geste furtif ne m’échappe pas, le danseur vient de poser sa main sur les fesses de ma sœur. Je plisse les yeux tandis que Sarah le repousse violemment et que le garçon ricane face à sa réaction. Je n’hésite plus une seconde et m’avance vers les deux protagonistes d’un pas décidé, je me place entre eux et attrape le col du danseur d’un air menaçant.

-Si tu la touches encore une fois, c’est moi qui te cognerais.

Je le repousse et il trébuche avant de s’étaler sur le sol, je lui lance un regard noir, il fait moins le malin tout de suite. Il se relève lentement et me rend mon regard avant de tourner les talons et de retourner derrière les rideaux, je ne le lâche du regard que lorsqu’il a disparu de ma vue. Je me tourne lentement vers Sarah, je ne suis pas très pressé de voir sa réaction… Je reste face à elle, silencieux, je ne sais pas trop quoi dire en réalité. Je sais que je dois lui dire la vérité sur ce qu’il s’est passé le jour de l’accident, mais elle est déjà en été de choc, j’imagine qu’en rajouter n’est pas une bonne idée. Peut-être était-elle mieux quand je n’étais qu’un fantôme… Je remarque qu’un homme s’approche, il n’a pas l’air très jeune, il doit être leur professeur. Je tourne la tête vers lui et lui fais signe que je m’occupe de la jeune femme, comme il fronce les sourcils, je décide de lui montrer ma plaque de police. Il écarquille les yeux et fait immédiatement demi-tour, je regarde à nouveau ma petite sœur. J’ai envie de la prendre dans mes bras et de la garder pour toujours auprès de moi pour la protéger des pervers comme celui de tout à l’heure. Je reste pourtant immobile, attendant la moindre réaction de sa part, le silence s’allonge et je décide de prendre la parole en premier.

-Tu vas bien ?

Ce n’est qu’un murmure qui sort de ma bouche mais je suis sûr qu’elle l’a entendu. C’est la seule chose qui m’importe réellement, sa santé. Si elle va bien, alors moi aussi.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 14/06/2015 Devoirs rendus : 255 ≈ âge : 26

Sarah E. Denvers
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 30.12.15 15:51

Mon frère aîné venait de refaire surface dans ma vie alors que je croyais qu'il était mort depuis 6 mois. J'étais complètement perturbé par le fait qu'il se trouvais devant moi, bien vivant, alors que je le pleurait encore. Mon coach m'avait appeller pour que je retourne sur la scène et que je danse. En bonne professionnelle que j'étais, j'y étais aller sans broncher. Mais pourtant, j'aurais préféré rester avec mon frère pour comprendre ce qui se passant. J'étais partie danser en duo avec un homme de l'âge de mon frère qui etait en 7ieme année. Je ne comprenais toujours pas ce qui se passait dans ma vie en se moment. J'avais quitter mon frère et je m'étais remise en position comme j'étais senser le faire. On avait danser ensemble une danse que nous avions déjà fait pour un autre vidéo et qui s'était solder par une bagarre. À la fin de la routine, Noah m'avait mit la main aux fesses et je l'avais repousser du mieux que je pouvais.

Je venais de me faire toucher les fesses par mon partenaire de danse, un gars beaucoup plus vieux que moi. Je l'avais repousser du mieux que j'avais put et il avait rit à gorge déployer. Mon frère était venu à ma rescousse comme il l'avait toujours fait depuis ma naissance. Je savais que setait vraiment lui car il l'avait toujours fait. Il se met devant moi pour regarder Noah dans les yeux. De mon côté, je n'arrive encore pas a y croire et j'ose toucher le bras de mon frère. Comme pour me faire reprendre contact avec la réalité. Il ont une petite altercation verbale et mon frère lui montre quelque chose que je ne vois pas puisqu'il est devant moi. Mon frère se retourne et je peut voir un peu d'inquietude sur son visage. Je savais bien qu'il avait pousser Noah par terre mais il le méritait amplement. Je regarde mon frère dans les yeux comme pour y trouver toute les réponses aux questions qui m'obsède depuis 6 mois. J'entend alors à nouveau sa voix qui me demande comment je vais. Je repond simlement un ;

-Thomas....

J'avais souffler son nom entre deux respiration. Je m'étais alors élancer vers lui pour le prendre dans mes bras. Je me serre contre mon frère et je m'accroche a lui comme s'il allait encore disparaitre sous mes yeux. Il allait surement remarquer que j'étais beaucoup plus légère car j'avais perdu énormément de poids depuis que j'avais appris sa mort. Et j'avais aussi, de mon côté, vécu beaucoup d'épreuve. Je le serre toujours contre moi et les larmes commence a couler sur mes joues.

-C'est vraiment toi!!!

Mon coach lui fait alors signe de se pousser parce que nous étions encore au milieu de la piste et que plusieurs danseurs attendaient après nous pour pouvoir danser. Mon coach avait vut la plaque de mon frère et n'osait pas trop s'approcher. IL ne faisait que nous faire des signes et soupirer pour que nous nous poussions. Je le remarque à mon tour et je prend la main de mon frère pour l'emmener derriere le rideau qui m'était réserver.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 22/12/2015 Devoirs rendus : 67 ≈ âge : 32

Thomas A. Denvers
just arrived here
Voir le profil de l'utilisateur
posté 03.01.16 16:34

Je réussis à me débarrasser de l’idiot qui a osé toucher ma sœur et alors que je le menace, je sens un contact froid sur mon bras. Je me retourne vers elle, inquiet, mais heureux d’enfin la retrouver, lui reparler. Je lui demande comment elle va mais elle répond en disant mon prénom, je ne m’attends pas à ce qu’elle s’élance vers moi et qu’elle me prenne dans ses bras mais c’est ce qu’elle fait. Je la serre contre moi et caresse doucement ses cheveux, je la sens fragile et je me demande si ça a toujours été comme ça ou si ce n’est que depuis ma présumée mort. La dernière fois que je l’avais serrée contre moi, elle était si petite, elle n’avait que 12 ans. Je ne veux plus la lâcher, plus jamais, je me promets d’être toujours là pour elle à partir de maintenant. Je sens quelque chose de mouiller dans mon cou et je devine qu’elle pleure, j’avoue que j’ai moi-même les larmes aux yeux. Elle m’a tellement manqué ! Je jette un coup d’œil sur les côtés et vois le professeur nous faire de grands signes, visiblement énervé, pour que nous dégagions le passage. Un petit sourire étire mes lèvres, il n’ose pas s’approcher après avoir appris que j’étais flic mais ce n’était pas une raison pour nous éterniser et empêcher d’autres danseurs de se présenter. Ma sœur le voit aussi et se dégage pour me prendre doucement par la main et m’emmener derrière le rideau où nous étions il y a quelques minutes. Là, je la reprends dans mes bras un court instant, tellement content de la retrouver, puis je m’éloigne et lui souris doucement.

-Je suis si heureux de te revoir…

J’essuie une larme qui coule sur sa joue et caresse sa joue. Nous n’aurions pas dû être séparés et si ce stupide accident n’était pas arrivé, je l’aurais déjà revue depuis longtemps. Je reste silencieux, je sais qu’elle est heureuse de me revoir mais je me demande quelle sera sa deuxième réaction et je l’appréhende. Je comprendrais qu’elle soit en colère contre moi, de l’avoir fait souffrir de ma mort alors que tout était faux, je ne vois pas comment elle pourrait réagir d’autre. Je n’imagine pas une seconde qu’elle pourrait rester heureuse de m’avoir retrouvé.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 14/06/2015 Devoirs rendus : 255 ≈ âge : 26

Sarah E. Denvers
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 04.01.16 4:02

Je suis revenue derrière le rideau avec mon frere. Je suis toujours sous le choc de le savoir vivant alors que je le croyais mort depuis déjà 6 mois. Six mois qu'y m'on parut  les plus long de ma vie. J'avais toujours été très proche de mon frère depuis ma plus tendre enfance et apprendre sa mort m'avais complètement détruite. J'avais perdu du poids et j'avais pleurer toutes les larmes que mon corps pouvais contenir. Donc, de le voir là devant moi alors que je le croyais mort que bouleversais au plus haut point. Je me serre contre lui et les larmes coulent toujours sur mes joues sans que je ne puisse les contrôler. Je leve les yeux et ancre mon regard dans celui de mon frère. Je vois alors cette étincelle de vie qu'il avait toujours eux en lui et je ne peut m'empêcher de lui sourire. Je prend son visage entre mes mains pour mieux le regarder et je le reprend à nouveau contre moi en passant mes bras autour de son cou.

-Tu m'as tellement manquer...Je suis... Je suis tellement heureuse de te voir... je...J'arrive pas a y croire.

Mon frère essuie une larme qui coulais sur ma joue et caresse celle-ci de son pouce. Je suis soudainement prise d'une colère sourde. Je réalise alors à son allure, à ses vêtements et à se regard qu'il est vivant depuis bien plus longtemps que je ne le pensais. Je réalise alors qu'il n'a jamais été mort et que ça mort n'avais été que mensonge. Je me recule et dans ma rage, je lui colle une gifle sur la joue. Je me met ensuite à le ruer de coup sur le sternum en me remettant à pleurer. Mon frère m'avais appris a frapper avec une grande force malgrer ma petite corpulence lorsque j'étais jeune. Donc, je le ruais durement de coup sur la poitrine en pleurant et je me met à gueuler.

-POURQUOI!!!!! POURQUOI TU NE M'AS RIEN DIT??? POURQUOI TU T'EST FAIT PASSER POUR MORT ALORS QUE TU L'AI PAS?? JE T'AI PLEURER DURANT 6 MOIS. J'AI ENTERRER UN CERCEUILLE VIDE PARCE QU'ON NE TROUVAIT PAS TON CORPS.

Je me radoucis un peu et enfouis mon visage dans mes mains alors que je continue de parler tout en pleurant et je lui parle alors de ma mère.

-Pourquoi tu ne m'as jamais donner de nouvelle... Maman... maman ne veux plus me parler. Elle... Elle a dit que s'était ma faute si... si toi et papa étiez mort. Elle a dit que c'est à cause de moi si tu t'étais engager et que tu étais mort. Elle... Elle m'a dit de ne plus jamais revenir... Je... j'avais plus de famille Thomas... je...

Je m'éffondre par terre aux pieds de ma chaise et je me remet à pleurer de plus belle. Ma mère m'avais dit des choses bien pire que ce que j'avais dit à mon frère. Elle avait été beaucoup plus rude avec moi. Mais je voulais tout de même que mon frère garde une belle image de notre mère alors j'avais minimiser beaucoup de détails. Je ramène mes genoux contre ma poitrine et enfouis ma tête entre mes bras tout en pleurant.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 22/12/2015 Devoirs rendus : 67 ≈ âge : 32

Thomas A. Denvers
just arrived here
Voir le profil de l'utilisateur
posté 09.01.16 21:19



Even death, I will protect you
With my little sister

Je commence à me dire qu'il n'y aura peut-être pas de deuxième réaction, que la joie de me revoir sera plus grande que la colère. Elle continue de pleurer et lève les yeux vers moi pour ancrer son regard dans le mien. Je réalise à quel point elle m'a manqué, les six derniers mois avaient été plutôt mouvementé et je n'avais pas eu le temps de me poser et de réfléchir avant mon arrivée à Londres. J'ai beau être très obéissant de nature, je pense qu'on ne peut pas m'interdire de revoir ma famille. Elle prend mon visage entre ses deux mains et me sourit. Je me dis que son sourire n'a pas changé et que même les larmes ne changent pas sa beauté. Elle passe ses bras autour de mon cou et me serre à nouveau contre elle, je la serre contre moi et la sens légère, trop légère pour sa taille. Je me demande encore une fois si c'est de ma faute... J'essuie une larme qui roule sur sa joue avant de caresser celle-ci de mon pouce. Je ne m'attends pas vraiment à ce qu'elle recule et qu'elle me gifle. Des larmes de haine ou de tristesse recommencent à couler sur ses joues et elle me martèle le sternum avec ses poings. Je ne bouge pas et je me laisse faire, ses coups sont bien placé et elle frappe fort, comme je le lui avais appris. Je sens une horrible tristesse m'envahir, ça y est, elle me déteste pour de bon. Ses coups incessants me font moins mal que ses paroles. Elle finit par se calmer et j'ai une furieuse envie de la prendre dans mes bras. Elle enfouit son visage dans ses mains en continuant de pleurer et elle commence à parler de maman. Je reste bouche-bée par ce qu'elle m'annonce, je ne m'attendais pas à ce que ma présumée mort explose ce qu'il reste de ma famille. Je suis choqué que ma mère rejette la faute sur Sarah, que celle-ci se soit retrouvée toute seule, sans famille. Je la regarde se laisser tomber sur le sol et ramener ses genoux contre elle pour continuer à pleurer. Je me détourne un peu et passe une main sur mon visage. Je finis par m'accroupir près d'elle et attraper son menton pour qu'elle me regarde. Comment est-ce que j'ai pu lui faire ça? Je n'ai jamais vraiment pensé à la tristesse que ma mort allait engendré à ma famille...

-Je suis désolé... Je n'ai pas eu le choix...

Je soupire et baisse les yeux.

-Je suis pitoyable, je suis vraiment le pire frère du monde...

Je n'en reviens pas que j'ai pu lui faire quelque chose d'aussi horrible. Je suis sensé la protéger au péril de ma vie et tout ce que j'ai fais c'est l'abandonner. Elle mérite des explications.

-J'ai survécu à l'accident et j'ai quitté le lieu de l'accident et j'ai erré pendant un mois avant de tomber sur une base secrète. C'est là que je suis resté le temps de me soigner et d'apprendre les techniques d'infiltration...

Je reste longtemps silencieux, je lui laisse le temps de tout assimiler. J'hésite à continuer, je me déteste d'avoir pu l'abandonner comme ça.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 14/06/2015 Devoirs rendus : 255 ≈ âge : 26

Sarah E. Denvers
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 10.01.16 3:25

J'étais heureuse d'avoir retrouvé mon frère. Je lui avais sauté au cou, je l'avais serrée contre moi et j'avais put lui parler comme si rien ne s'était passé. Mais rapidement, en regardant mon frère dans les yeux et en voyant à quelle point il était bien portant, ma joie fit place à une colère sourde. Je me suis mise à le ruer de coup de poing sur le sternum et des larmes de haine commencèrent à couler sur mes joues. Cette haine n'est pas porté vers mon frère. Elle est porté vers l'armé qui avait détruit ma famille, une partie de ma vie et tout les gens que j'aimaient. J'arrête de donner des coups à Thomas et je m'éffondre par terre. Je rammene mes genoux contre moi et j'enfouie ma tête dans mes bras en pleurant. Je lui raconte alors ce qui c'est passé avec ma mère. Je lui raconte une partie de son enterrement mais je ne lui raconte pas certains détails à propos de ce que notre mère ma dite. Je revois la scene dans ma tête, mon retour en avion et les deux semaines que j'avais passée dans le studio à danser jusqu'à ce que je m'éffondre de fatigue et de douleur. A cette instant, j'avais simplement besoin de mon frère. J'Avais besoin qu'il me dise que tout allais bien aller, qu'il allait tout arranger, qu'il me protégerait envers et contre tous et qu'il était là pour de bon. Je l'entend alors qui commence à parler et je sens ma tête se relever. ll m'attrape le menton et je lève mes yeux rougis par mes pleurs pour le regarder. Il me dit alors qu'il est le pire des frères et ses paroles créent en moi comme une boule dans mon estomac. Je fais vivement un signe de non de la tête et je pose un main sur sa joue.

-Tu n'as jamais été un mauvais frère et tu ne le sera jamais... Tu m'as toujours protéger et tu as toujours fais ce qui te semblais le mieux.

Il commence alors à m'expliquer en partie ce qui c'est passer en Irak. Je suis tellement sous le choc que je porte ma main à ma bouche. Je comprend alors ce qu'il a vecue et je me jette à nouveau à son cou et je le serre contre moi. Une larme de tristesse coule sur ma joue.

-J'suis désoler Thom... Je... J'aurais pas du crier contre toi. Je... J'suis vraiment heureuse que tu sois la. Tu m'as tellement manquer. J'suis... une horrible soeur d'avoir fait passer mon chagrin et mes souffrance avant les tiennes.

J'essuie mes larmes du dos de ma main et je regarde à nouveau mon frère. Il m'avais réellement manquer et le voir en vie me remplissait de bonheur. Je me lève et je lui prend la main pour qu'il se lève aussi. Comme toujours devant une grande épreuve, je retrouve une légèreté et une vision positive de la vie assez rapidement.

-Vien, on pars d'ici... on a 6 mois à rattraper.

Je commence a emballer mes affaire. Je met mes produits pour mes cheveux et mon maquillage de scène dans ma valise. Je met ensuite mes costumes et mes chaussures dans un sac de sport. Ensuite, je prend mon sac à dos que je met sur mes épaules et je prend mon sac de sport en bandouillère. De mon autre main, je tire ma valise. J'avais simplement envie de passer du temps avec lui comme avant.

Revenir en haut Aller en bas
posté


Revenir en haut Aller en bas

Even death, I will protect you [Pv Sarah A. Denvers]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Commande Death at Koten
» Cities of Death
» Sarah Wild
» Sarah Eilanö
» Haiti and the Danger of the Responsibility to Protect

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHECK IT OUT :: LONDON , UK :: north london :: king's cross-