Alcools, sexe, et autres drogues - Cole & Zus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
A Brunel U. depuis : 20/06/2015 Devoirs rendus : 250 ≈ âge : 23

Zus Middleton
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 29.12.15 10:03

J'avais besoin de me vider la tête. Je ne savais plus où j'en étais dans ma vie, je pensais sérieusement à en finir mais je n'étais pas assez courageux pour passer à l'acte. J'avais été voir mon meilleur ami à l'hôpital tout c'était bien passé, pour une fois il semblait s'intéresser à moi, à ma vie, mon voyage au Canada. Mais encore une fois, j'avais tout gâché entre nous deux. Sa meilleure amie était arrivée et on ne pouvait plus parler comme on le voulait alors j'avais préféré partir. J'y étais retourné bourré un soir et je m'étais surpris à limite le violer sur son lit d'hôpital. J'étais devenu tout ce que je déteste : mon père. Alors quand je m'en étais rendu compte, je lui avais menti, lui racontant que j'étais ami avec lui uniquement dans le but de retrouver cette passion qui nous avait unis trois mois auparavant.

Je ne sais pas d'où vient ce besoin de fuir le bonheur. Il avait essayé d'être en couple, lui, Gabriel Zachary Tomaszewski, avec moi, son meilleur ami à l'époque. J'avais tout gâché entre nous. Je suis un beau connard. J'étais bien avec lui, peut être trop bien. C'était le premier homme pour qui j'avais une attirance. Personne ne m'avait fait cet effet chez la gente masculine, et personne ne me fera plus cet effet non plus des deux côtés.

J'étais de nouveau en couple, avec un type bien, trop bien. Je ne le méritais pas, il était trop gentil, trop doux. Lorsqu'on a connu Tomaszewski il est dur de se passer de ce danger qui est de perdre à tout moment l'être aimé. Ça allait trop vite pour moi avec Russell. Au bout d'une semaine on devait partir au Canada ensemble, certes c'était mon idée mais c'était uniquement parce que Gabriel devait aller en Australie avec feu sa meilleure amie, Emma, et donc que je voulais le rendre un peu jaloux. Mais bien sûr ça ne marchait pas, j'aurais du savoir que Gabriel n'était pas sensible à cela. Russell me donnait déjà des petits surnoms de couple comme "mon coeur", "mon amour", "mon chéri", il me voyait déjà comme le second père de son fils au bout de notre premier baiser... Je dois bien l'avouer, tout ça d'un coup commençait à me faire flipper...

Je voulais oublier tout ça, toutes ces choses qui avaient un sens pour moi et non pour les autres. Je me comportais comme le pire des connards et encore l'insulte était faible. Il n'y avait aucune insulte assez forte pour me décrire. Je m'étais donc rendu dans cette boîte pour y être tranquille et tout oublier une bouteille de vodka à la main. Je commençais déjà à être complètement pété lorsque deux mains masculines vinrent se poser sur mes hanches. Un blond avec de nombreux tatouages était derrière moi et on dansait ensemble l'un contre l'autre en veillant bien à ce que nos corps se frottent en permanence. Sa tête me disait vaguement quelque chose mais j'étais trop ivre pour m'en rappeler.

Au bout d'un moment je lui fis face et nous évoluâmes dans un danse salace. Cette danse fit monter l'excitation en moi. Je le serais contre moi. Sa jambe entre les miennes frôlait et frotter mon intimité avec ardeur au rythme de la musique. J'avais chaud. L'envie de fumer de fit ressentir, bien qu'avant cela, il y avait un mois, j'avais décider d'arrêter cette merde. "Désolé beau blond, il faut que j'aille fumer" lui avais-je murmurer avant de lui mordiller le lobe de l'oreille. Ce comportement ne m'était pas très habituel, je n'étais jamais aussi avenant d'où la preuve de mon état.

Je sortis de la boîte vérifiant que j'avais toujours mon tampon pour pouvoir passer les vigiles tranquillement pour rentrer à nouveau dedans. Je m'assis sur le capot de ma voiture placée sur le parking qui était le long d'un mur perpendiculaire à l'entrée et sortis une cigarette que j'allumai assez facilement avec mon briquet bien que je tremblais avec l'alcool. C'était à ce moment là que j'avais remarqué que ce n'était pas moi mais le blond qui me l'avait allumé après s'être assis à mes côtés. Je le regarde en souriant et en le remerciant. Je lui tendis la bouteille de vodka. "Vas y sers toi, je te paie ma tournée ! " Je lui souris niaisement.

• • •


 
Zus Middleton

 
I don't need my love. You can take it. I don't need my heart. You can break it. I just can't get too much of you, baby. It's never never enough.| ©️ Vent Parisien

 

 
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 10/10/2015 Devoirs rendus : 893 ≈ âge : 27

Cole M. Lewis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 29.12.15 23:28



alcool, sexe & autres drogues


Je n'avais aucune idée de l'heure qu'il était ni même depuis combien de temps j'étais dans cette boite, j'avais même oublié avec qui j'étais venu et avec qui j'étais censé repartir. J'avais commencer à boire un coup avec des potes, on étaient venu à bout de quelques bouteilles de vodka, puis j'étais tombé sur un type chez qui j'avais l'habitude de me fournir quand j'avais besoin d'un peu de cannabis ou de cocaïne. Ce jour là il m'avait assuré qu'il avait un nouveau truc à vendre, une drogue atomique, qui provoquait des sensations uniques, un truc que j'avais jamais vécu. Complètement saoul et dans l'ivresse de la fête j'avais accepté sans trop réfléchir. Il m'avait refilé deux cachets, je ne savais même plus combien je les avais payés. Je me souvenais simplement d'avoir avalé les deux quelques minutes plus tôt en les faisant glisser avec quelques gorgées de vodka. Furieux de ne sentir aucun effet, j'étais alors allez aux chiottes m'envoyer quelques lignes de coke dans le nez. C'est en sortant de la que je commençai à ressentir les effets de ce truc. Je me mit à tituber légèrement comme si mes jambes ne me supportaient plus. Cela m'arracha un rire. Certains aurait pu penser que j'étais fou, mais non. Je ressentais juste une soudaine euphorie. Je me sentis léger, l'espace d'un instant, complètement délivré de tout tracas, comme si mon cerveau s'était brusquement réinitialisé pour laisser place à la béatitude. J'étais pris d'une soudaine envie de bouger, danser comme ça ne m'arrivait jamais. Je me retrouvai donc sur la piste de danse, me déhanchant au rythme de la musique. Chaque vibration du son faisait battre mon cœur un peu plus fort. Je ne voyais que de la lumière autour de moi mais tout mon corps était en alerte et sensible au moindre mouvements. Je sentis alors un corps contre le mien. Celui d'un homme, plutôt bien foutu. Un sourire s'étendit sur mes lèvres alors que je resserrai l'espace qui nous séparait. Mon bas ventre vint s'appuyer contre ses fesses alors que j'ondulais contre lui au rythme de la musique. Je le sentis alors se retourner et me faire face. Je fronce alors les sourcils. Son visage m'est étrangement familier, mais vu mon état mon esprit à du mal à l'identifier. Alors que l'on continue cette danse plutôt lascive et explicite, je l'entend parler. Désolé beau blond, il faut que j'aille fumer Sa voix me dit également quelque chose, c'est étrange. Je le vois alors qui s'éloigne et décide de lui emboîter le pas histoire de comprendre ce qui m'a mit la puce à l'oreille ainsi. Ce type me dit vraiment quelque chose, mais j'ai complètement perdu la tête et je n'arrive pas à me concentrer suffisamment pour l'identifier.

Je le retrouve alors assis sur le capot d'une voiture au beau milieu du parking, je m'approche. Il essai tant bien que mal d'allumer sa clope, mais il tremble. Je sors mon briquet de ma poche pour lui donner un coup de main. Je m'assied alors à côté de lui. Le capot de la voiture est froid et cela me fait légèrement reprendre contact avec la réalité. L'homme me souris et me tend sa bouteille Vas y sers toi, je te paie ma tournée je refuse poliment. Une goutte d'alcool de plus et je vomi pour le restant de la nuit. Par contre je fouille dans mes poches pour sortir des feuilles et un peu d'herbe, je me roule un joint rapidement et le porte à mes lèvres. Je l'allume et expire la fumée en soupirant. Je connais ce type bordel, pourquoi je n'arrive pas à le remettre dans le contexte. Je fronce les sourcils. J'entend la musique au loin qui bat son plein, j'ai du mal à voir à plus de deux mètres devant moi, je suis dans un flou total et mon seul contact avec la réalité est ce joint pendu à mes lèvres et ce gars qui à l'air complètement paumé à côté de moi. Je souffle alors « Je te connais. » Ce n'est pas une question, mais une affirmation. Quoi qu'elle fut bien inutile. J'ajoute alors sans trop savoir pourquoi « T'as pas l'air en forme mec... » Je le regarde un moment, intrigué.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 20/06/2015 Devoirs rendus : 250 ≈ âge : 23

Zus Middleton
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 30.12.15 0:10

La fête battait à son plein, j'étais ivre. Sans doute la meilleure chose à faire à ce moment précis. Un mec s'était collé à moi. Mon état transformait le moindre contact en une pulsion sexuelle. Je sentais son bas ventre ondulé en même temps que mes fesses sur lui. Je me retourne et entreprends une danse sensuelle avec lui. J'avais envie de fumer alors je le quittai et lui mordillai l'oreille avant cela. J'avais besoin de fumer pour faire redescendre cette envie.

Je m'étais ainsi retrouvé sur le capot de ma voiture en train d'essayer d'allumer ma clope lorsque le blondinet s'approcha et me l'alluma. Son visage ne m'étais pas inconnu mais mon état n'arrangeait pas ma mémoire pour le moment bien que je sois très physionomiste. Je lui proposais un peu de ma bouteille de vodka déjà bien entamée, mais il refusa poliment. Il me souffla que je lui disais quelque chose. " C'est possible mec, je sais pas " Je me mets à rire sans savoir le pourquoi du comment. "Si ça va, à part que j'ai mal à l'entre jambe de pas avoir baisé quelqu'un depuis un mois au moins... " Pourquoi je lui racontais ça ? Aucune idée et pourtant c'était fait. "Tu vois.. J'baisais un mec avant et bah j'ai était méchant méchant méchant avec lui du coup bah y veut plus. J'suis triste ! " J'explose de rire en recrachant la fumée de ma cigarette. "Eh, c'est quoi ton truc ça a l'air drôle... Tu me laisse essayer s'il te plaît bg ? je fais tout ce que tu veux en retour" J'étais bien ivre, ça ne me ressemblait pas et pourtant j'en avais rien à faire, préférant profiter de l'instant présent. "T'es très beau avec tes tatouages.. " Je me mords la lèvre inférieure en le regardant avec insistance

• • •


 
Zus Middleton

 
I don't need my love. You can take it. I don't need my heart. You can break it. I just can't get too much of you, baby. It's never never enough.| ©️ Vent Parisien

 

 
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 10/10/2015 Devoirs rendus : 893 ≈ âge : 27

Cole M. Lewis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 30.12.15 0:57



alcool, sexe & autres drogues


Assis sur le capot je suis en train de me dire que j'ai bien fait de sortir. J'ai l'impression que mon cœur bat si fort que je le ressens dans mes temps. J'ai chaud et de haut le cœur me prennent de temps en temps. Mais je suis déjà parti trop loin pour m'en rendre compte. Quand je lui dis qu'on se connait, sa réponse m'amuse l'espace d'un instant. C'est possible mec, je sais pas je laisse échapper un rire. Je vois qu'il a les idées aussi claires que les miennes. « Je te dis que oui. » Je m'étouffe alors avec la fumée de mon joint quand il m'exprime ses problèmes du moment de façon plutôt explicite. Je tousse à plusieurs reprises et ouvre de grands yeux. Ce type était vraiment dans un sale état et il avait visiblement des souffrances à évacuer...  Il explose alors de rire. Je me croyais dans un état déplorable mais je commence à comprendre qu'il y a pire que moi.

Étrangement cette révélation déclenche en moi quelque chose, une chaleur au niveau de mon bas ventre, une envie soudain de lui sauter dessus et lui arracher ses vêtements. Je pose les yeux sur lui, essayant de faire le focus pour voir son visage un peu plus précisément. Ce beau brun à un visage familier, beaucoup trop familier... Pourquoi je n'arrive pas à le reconnaître? Il me demande alors s'il peut essayer mon joint, prétextant que ça à l'air drôle comme truc. J'hausse un sourcil. « Tu veux dire que t'as jamais essayé cette merde de ta vie? » Un sourire naît alors au coin de mes lèvres. Comment on pouvait passer à côté d'un truc pareil. « Viens là... » Complètement pété, je n'ai plus du tout la notion de ce qui se fait et ne se fait pas avec un inconnu. Je prend alors je joint entre mes doigts, le retourne et le glisse dans ma bouche à l'envers. Puis je passe une main derrière la nuque du jeune homme et scelle ses lèvres contre les miennes pour lui faire une soufflette. Puis je recule et le regarde un moment, continuant à tirer sur mon joint.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 20/06/2015 Devoirs rendus : 250 ≈ âge : 23

Zus Middleton
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 30.12.15 1:24

On était tous les deux sur le capot de ma voiture, le pas si inconnu blond et moi. Je lui avais proposé un peu de vodka qu'il avait gentiment refusé. Il avait la même impression que moi : nous nous étions déjà vu. Mais j'avais l'esprit trop embrouillé pour réfléchir à ça maintenant. Il m'affirma que si, probablement avait-il raison, je n'en savais strictement rien. Il me demandait si ça allait et je lui racontais que j'avais baisé personne depuis un mois et que du coup j'avais un plaisir à satisfaire tant il me faisait souffrir à ce moment même.

Je le fixais tout en tirant sur ma clope et remarquai son joint. Je lui demandais si je pouvais tester, parce que ça avait l'air drôle. Bien sûr il aurait une contrepartie, tout ce qu'il voudrait je le ferais. Il arqua un sourcil pensant que j'avais jamais testé et me fit une souflette en scellant ses lèvres douces avec les miennes. Je n'avais pas eu le temps de dire que ce n'était pas la première fois. "J'avais déjà fait une fois avec un ami mais il m'avait laissé frapper le sol ce con. " Maintenant que j'avais goûté à peine à ses lèvres, j'en voulu plus alors je les scellais une deuxième fois après qu'il eut retiré le joint de sa bouche. Nos langues tournaient l'une avec l'autre dans un bal endiablé. Je sentis un pression sur ma nuque alors que je glissais ma main directement au seuil de sa ceinture, tout contre la peau sensible de la naissance de son bas ventre. Notre baiser se termina. "Merci de m'avoir fait réessayé" Je me sentais complètement planer. "Bon, ce qui est dit est dit, je dois faire tout ce que tu veux en échange" Je le regardais un sourire en coin espérant qu'il me demande ce que j'attendais impatiemment. Je remontai avant qu'il ne prononce un seul mot reprendre possession de ses lèvres furtivement cette fois-ci.

• • •


 
Zus Middleton

 
I don't need my love. You can take it. I don't need my heart. You can break it. I just can't get too much of you, baby. It's never never enough.| ©️ Vent Parisien

 

 
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 10/10/2015 Devoirs rendus : 893 ≈ âge : 27

Cole M. Lewis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 30.12.15 23:20



alcool, sexe & autres drogues


Le jeune homme me dit que se n'est pas la première fois. J'avais déjà fait une fois avec un ami mais il m'avait laissé frapper le sol ce con. J'hausse les épaules et rit un peu. Je ne suis pas certain que ce type se soit déjà retrouvé dans un état pareil, comme moi, il semblait avoir ingéré un paquet de truc, mais il semblait contrôler un peu moins la situation. A peine eu-t-il finit de parler qu'il revint m'embrasser, cette fois si, il n'était plus question de soufflette, ses lèvres contre les miennes provoque en moi une étrange sensation, je frémis, avec ce que j'ai avalé tout à l'heure, tous mes sens sont en éveil. Sans réfléchir je passe une main derrière sa nuque pour approfondir ce baiser brûlant.  Je sens alors sa main qui glisse jusqu'à ma ceinture. Mon corps entier se crispe à ce contact. Il rompt alors ce baiser et me remercie pour un truc que j'ai déjà oublié. Je pose sur lui un regard interrogatif. Bon, ce qui est dit est dit, je dois faire tout ce que tu veux en échange Mon regard s'illumine et un rictus se forme sur mon visage probablement livide à l'heure qu'il est. « Ce que je veux? » Je tire une dernière longue taffe sur le joint et je le jette un peu plus loin. J'ajoute« Fallait pas le dire deux fois... » Et avant qu'il n'ai le temps de répondre quoi que se soit, j'étais en train de l'embrasser avec fougue, passant une main dans ses cheveux. Je glisse à mon tour une main vers son bas-ventre, mais elle se retrouve directement dans son boxer sans me soucier des gens qui risquaient de nous voir autour. Ce que je trouve dans son caleçon me fait sourire. Il allait regretter de m'avoir abordé ainsi. Il le voulait, il l'aurait. J'avais du mal à me concentrer sur toutes ses sensations qui se multipliaient, mon cœur battait à toute allure, j'avais l'impression d'être dans l'urgence. J'avais perdu la notion du temps et de l'espace, je ne voyais plus rien autour de moi, ma tête tournait légèrement, je n'étais plus du tout lucide, mais suffisamment pour être capable de faire ce que je m'apprêtai à faire.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 20/06/2015 Devoirs rendus : 250 ≈ âge : 23

Zus Middleton
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 31.12.15 14:29

A peine ai-je fini de lui expliquer la première fois que j’ai ingéré de la drogue qui d’ailleurs n’avait pas été en joint mais en ligne de poudre, que je l’embrasse à nouveau uniquement pour le plaisir. Sentir son corps frémir et se crisper lorsque je passe ma main derrière la ceinture m’excite encore plus et j’approfondis le baiser au maximum. Il a l’air d’apprécier cette initiative puisqu’il l’approfondit lui aussi en passant une main derrière ma nuque. Je romps le baiser pour le remercier du joint et lui rappelle que je dois faire ce qu’il veut en échange. Son regard interrogateur se change en un regard illuminé et plein d’envie et un petit sourire se forme également sur son visage. Il tire une dernière taffe sur son joint pour le finir et le jette plus loin. « Fallait pas le dire deux fois... » Je n’ai le temps de rien dire ou faire. Il m’embrasse avec fougue et ardeur tout en passant une main dans mes cheveux. Je me laisse faire, le désir est immense. Il glisse à son tour une main dans mon boxer et me caresse du bout des doigts. Ceci ne me laisse bien sûr pas indifférent et je commence à durcir petit à petit. « Tu veux donc bien me délivrer de ma douleur à l’entre-jambe ? » Dis-je en souriant. « J’ai une piaule pas loin, on prend ma voiture dans deux minutes on y est et je te fais ta fête… » Je m’attaque à son cou pendant qu’il me répond tout en ondulant mon corps venu se poser sur le sien faisant entrechoquer nos sexes et sa main les contre les autres. Je remonte lui mordiller le lobe de l’oreille toujours en continuant mes mouvements de bassin. « Je vois que t’ai enfin aussi excité de moi » J’empoigne ses parties sans aucunes pudeurs et me décolle de lui pour le laisser reprendre son souffle. Je le fixe du regard tout en passant me main sur son torse raide. « T’es intéressé du coup ? » J’esquisse un sourire en coin et reprends mes petits baisers dans le coup puis je passe ma langue afin de le marquer pour la soirée.

• • •


 
Zus Middleton

 
I don't need my love. You can take it. I don't need my heart. You can break it. I just can't get too much of you, baby. It's never never enough.| ©️ Vent Parisien

 

 
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 10/10/2015 Devoirs rendus : 893 ≈ âge : 27

Cole M. Lewis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 03.01.16 19:57



alcool, sexe & autres drogues


Je n'avais plus aucune notion du temps ou même de l'espace, j'avais complètement oublié ou nous nous trouvions et l'idée que des gens puissent nous observer ne me tracassait pas le moins du monde, je n'avais plus aucune pudeur, plus aucune bonne conscience. Tout mes gestes et mes paroles étaient guidés par quelque chose de bien plus fort que ma conscience que j'avais perdu en route en gobant ces pilules. Je n'avais pas la moindre idée de ce que ça pouvait être, mais vu le temps qui s'écoulait à une vitesse folles, les sensations qui se multipliait, je n'y pensais plus depuis belle lurette. Le jeune homme face à moi se fait insistant. Je le dévisage un moment et sans prévenir je me jette sur lui pour l'embrasser à mon tour, exprimant ma soudaine envie. Je glisse ma main dans son boxer pour aller titiller son membre déjà gonflé par l’excitation, cela m'arrache un sourire. Je jeune brun me demande alors confirmation sur mes intentions et me propose que l'on se rende chez lui quelques mètres plus loin. J'hausse un sourcil, une piaule? J'avais presque envie de lui demander; pour quoi faire? Mais je m'abstins en hochant simplement la tête, c'était peut-être pas une mauvaise idée. A ce moment il plonge sa tête dans mon cours pour aller y déposer ses lèvres, il m'arrache un soupir alors que je sens son bassin se presser contre le mien. Il en profite pour commenter mon état d'excitation avant de glisser a son tour ma main dans mon pantalon. La sensation me coupe le souffle un moment alors que je m’agrippe à sa nuque pour aller l'embrasser de plus belle.

Son regard se pose alors sur le mien. T’es intéressé du coup Je laisse échapper un rire. « Tu peux pas te taire un peu? » Je lui adresse un sourire moqueur. J'avais l'impression qu'il était stressé tant il m'avait déballé de choses en si peu de temps. Je le regarde un moment, le regard brillant d'envie. « Tu t'es bien vendu, j'achète. » Je fouille dans mes poches pour sortir de quoi rouler un autre joint et le roule rapidement en lançant. « Maintenant monte dans cette voiture si tu veux pas que j'abuse de ta personne aux yeux de tous. » un nouveau sourire glisse au coin de mes lèvres alors que je porte le joint à lèvres pour lécher l'autocollant de la feuille et le fermer minutieusement. Sans rien ajouter je m'installe sur le siège passager et pose les pieds sur le tableau de bord avant d'allumer le pétard en silence. Je met alors la radio et change plusieurs fois les chaines avant de trouver un musique qui me plait. Un vieux morceau hip hop des années 90. Je chantonne, montant un peu le son. La musique raisonnant dans mon corps entier était délicieuse. Je jette un œil à mon partenaire d'un soir, essayant alors de me souvenir ou je l'avais vu, mais c'était toujours le même flou dans mon esprit. « Allez chauffeur, mets les gaz! »

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 20/06/2015 Devoirs rendus : 250 ≈ âge : 23

Zus Middleton
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 03.01.16 20:35

Il glisse sa main sur mon sexe bien raide et s’amuse avec. L'excitation est telle que je pousse quelques gémissements le plus discrètement possible. Je lui propose de prendre la voiture et de nous rendre dans ma chambre sur le campus de Brunel University. Certes, les murs y sont fins, mais ça mettra de l'ambiance dans la chambre du dessus qui baise toute la journée. A cette idée, il hausse un sourcil interrogateur. Je le regarde de la même manière puis le voit hoché de la tête. Je l'embrasse, lui mordille et lui lèche le cou. Son odeur est exquise et son goût aussi. Il soupire d'excitation, je colle donc mon bassin au sien pour faire entrechoquer nos virilités aussi bien dressées et dures chez que chez l’autre. Je lui fais une petite remarque sur cela d'ailleurs avant d'empoigner ses parties génitales sans pudeur à travers son jean. Je les malaxe, les tâte puis je glisse ma main à l’intérieur de son pantalon, dans son boxer et saisis l'objet tant désiré. Je sens une pression sur ma nuque à ce moment précis et ses lèvres se posent sur les miennes. Nos langues se rencontrent une nouvelle fois. J'aime la sensation de chaleur qu'elle me procure et j'ose déjà l'imaginer experte sur ma verge. "Dire qu'il y a cinq mois, j'étais encore hétéro, et maintenant je ne pense qu'à une chose : toi à genou devant moi entrain de me sucer..." Je reprends possession de sa langue chaude et donne un coup de bassin assez violent sur sa virilité qui semble vouloir exploser de son jean.

Nos regards se rencontrent à nouveau et pendant qu'un main malaxe ses parties génitales à travers son vêtement et que l'autre parcours son torse raide, je lui demande s'il est toujours intéressé a y aller. Il rit en me demandant de me taire et il accepte. Alors qu'il fouille dans ses poches pour sortir une feuille et du tabac pour son joint, j’appuie sur le bouton qui me permet d'ouvrir la voiture. Je le regarde, attendant qu'il est finit. Monsieur s'impatiente en me voyant là, alors il m'ordonne de monter si je veux pas baiser devant tout le monde. " T'inquiète je monte. Je préfère que tu t'occupes de ma queue pendant que je conduis !" Il fait un sourire en coin et démarre la voiture pendant qu'il allume son joint et se met à ses aises. Il allume la radio et chantonne le tube qui en émane. Je le connais aussi alors je l'accompagne. Je pique son joint et tire une latte pendant qu'il me dit d'avancer. Je lui rends son joint. "Je t'ai pas dis quelque chose il y a à peine cinq minutes, en montant dans la bagnole ?" Je lui fais un sourire pervers et commence à sortir de la place de parking, en direction de la sortie.

• • •


 
Zus Middleton

 
I don't need my love. You can take it. I don't need my heart. You can break it. I just can't get too much of you, baby. It's never never enough.| ©️ Vent Parisien

 

 
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 10/10/2015 Devoirs rendus : 893 ≈ âge : 27

Cole M. Lewis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 04.01.16 0:42



alcool, sexe & autres drogues


Dire qu'il y a cinq mois, j'étais encore hétéro, et maintenant je ne pense qu'à une chose : toi à genou devant moi entrain de me sucer... Son assurance m'amusais au plus au point. J'en joue alors un peu, même si quelque part ça m'excite terriblement. « Tu t'imagines pleins de trucs, c'est fou. » Je lui adresse un sourire moqueur alors qu'il reprend possession de mes lèvres en m'infligeant un coup de bassin presque douloureux, je trésaille. Ce type est vraiment surexcité et ça me met dans tous mes états.

Zus me dit qu'il va monter dans la voiture, préférant que je m'occupe de lui pendant qu'il conduit, plutôt qu'à la vue de tous. Sage décision, je roule mon joint en vitesse, l’incitant à monter dans la voiture rapidement. « te fais pas de film jeune padawan...» Je ris à ma propre blague, m'amusant du fait qu'il m'ai avoué qu'il s'assumait en tant qu'homosexuel depuis quelques mois à peine. Je saute alors dans la voiture, allume mon joint et met la radio, le jeune homme chantonne un moment avec moi puis il finit par me piquer le joint. Je le regarde tirer une latte avec amusement. Les gens qui ne fument pas souvent sont drôle à voir faire.

Je t'ai pas dis quelque chose il y a à peine cinq minutes, en montant dans la bagnole ? Son sourire déclenche un frisson en moi alors que la voiture démarre et qu'on quitte le parking, j'hausse alors un sourcil. « T'es déjà assez bourré, j'ai pas envie de me retrouver dans le fossé parce que je t'ai fait perdre la boule. » Mais sans tenir compte de mes mises en garde, je laisse une main courir sur son membre tendu à travers la toile de son jean. Je le caresse un moment, les yeux rivés sur la route, joint au lèvres, j'en tire une nouvelle bouffée et laisse la fumée s'échapper par la fenêtre de la voiture, je lui lance alors un regard en coin, pensant à ce qui l'attendait une fois dans la chambre de ce type. « Tu vas regretter de m'avoir chauffé comme ça mec. » Je continu mes mouvements sur son sexe, glissant ma main dans son pantalon afin de pouvoir le caresser à travers le tissus de son boxer.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
posté


Revenir en haut Aller en bas

Alcools, sexe, et autres drogues - Cole & Zus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Guindailleurs et autres alcools (Personnages)
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Plus sur le trafic drogues-armes entre Haiti et la Jamaique
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'Islam rejoint les autres religions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHECK IT OUT :: LONDON , UK :: central london-