Alcools, sexe, et autres drogues - Cole & Zus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
A Brunel U. depuis : 20/06/2015 Devoirs rendus : 250 ≈ âge : 23

Zus Middleton
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 09.01.16 13:37

"C'est ce qu'on va voir, t'inquiète pas." Je prends possession de ses lèvres chaudes tout en donnant de puissants coups de reins qui semblent le faire perdre pied à cause de la dureté de sa verge et l'excitation que je partage avec lui.

Alors qu'il roule son joint, Monsieur m'ordonne de monter dans ma propre voiture si je ne veux pas baiser devant tout le monde sur le parking. Il est vrai que l'idée ne m'aurait pas déplus en fin de compte mais je préfère qu'il me pompe tout le long de la route et je le lui dis."Je me fais pas de film, je vois l'avenir et ton avenir c'est ça." Je ris avec lui puis scelle rapidement mes lèvres aux siennes et monte dans la voiture et la démarre. Il m'y rejoins et met la radio tout en fumant. Je lui pique son joint et fume une longue latte sous son regard amusé. "Oui je sais je fume ça comme une clope mais je t'encule okay !".

Il me dit d'avancer alors que je lui rends son joint. Je lui rappelle que je lui ai dit quelque chose avant de monter dans la voiture et que je tiens bien à ce que ma demande soit effectuée en lui faisant un sourire pervers. "T'inquiète je sais conduire et de toute manière, on est à côté ! plus ou moins... fin à deux minutes quoi !" Je lui souris, les yeux emplis d'étoiles. Il glisse sa main sur mes parties bien tendues. "Tu vois, quand tu veux..." Il me caresse à travers mon jean en appuyant à certain moment pour que je sente son emprise sur moi. Je pousse un léger gémissement dû à l'excitation maximale que je ressens. Sa phrase me fais légèrement rire. "On en reparlera dans la chambre quand je te ferais hurler." Il continue ses mouvements puis se décide à glisser sa main dans mon jean se rapprochant de plus en plus de la peau de mon sexe encore dissimulée derrière le boxer. "Ah... t'es main sont froides, ça m'fait grave du bien. T'es un pro !" Je pousse plusieurs gémissements à ses caresses et arrête le véhicule au stop de la sortie pour venir l'embrasser à pleine bouche et descendre ensuite le marquer un long moment dans le cou, le léchant, le mordillant, le suçotant. Je m'arrête et m'engage sur la route.

Arrivés au campus, on descend de la voiture et je le rejoins pour reprendre la possession de ses lèvres. "J'en peux plus d'attendre mec, je te veux maintenant !" Je finis dos sur le capot, l'attirant à moi et m'agrippant à ses fesses fermes. Je viens lui mordiller le lobe de l'oreille et lui murmure : "Et si on monter enfin pour passer au chose sérieuse jeune sexy man ?" Je l'embrasse chastement et attrape sa main. On entre dans le bâtiment. Je m'engage dans les escaliers direction le troisième étage, chambre trois.

• • •


 
Zus Middleton

 
I don't need my love. You can take it. I don't need my heart. You can break it. I just can't get too much of you, baby. It's never never enough.| ©️ Vent Parisien

 

 
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 10/10/2015 Devoirs rendus : 893 ≈ âge : 27

Cole M. Lewis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 11.01.16 14:32



alcool, sexe & autres drogues


Je me fais pas de film, je vois l'avenir et ton avenir c'est ça. Je ris légèrement. Ce type est vraiment trop sur de lui, je ne peux m'empêcher de trouver ça amusant malgré le fait que mon cerveau ne puisse pas vraiment ce rentre compte de quoi que se soit dans la situation actuelle. Nous sommes maintenant installés tous les deux dans la voiture et Zus me pique le joint avant de démarrer. Il me dit qu'il fume ça comme une cople.« J'vois pas vraiment comment tu peux fumer ça autrement? » J'hausse un sourcil et lui conseille d'avancer histoire qu'on arrive un peu plus rapidement. Je récupère alors le joint qu'il me rend et que je cale au coin de mes lèvres, je tire une taffe. Zus me dit alors qu'on est juste à côté, ce qui est plutôt une bonne chose, je commence à me sentir à l'étroit dans mon jean et une drôle de sensation de chaleur s'est emparée de moi et il est dur de la contenir. J'expire une nouvelle bouffée d'herbe. Je glisse alors une main sur son membre que je caresse un moment à travers le tissus de son pantalon, sans rien dire, m'appliquant à appliquer des caresses toutes aussi excitante les unes que les autres. L'effet fonctionne plutôt bien et je l'entend pousser un gémissement qui me fait frémir. Je lui assure alors qu'il va regretter ses paroles, mais il ne semble pas d'accord et proteste. On en reparlera dans la chambre quand je te ferais hurler. Un rire m'échappe et sans attendre je glisse ma main directement dans son jean et je saisi son membre gorgé entre mes mains, commençant des caresses plutôt suggestives. Il vente mon talent et la froideur de mes mains. Un nouveau rire amusé quitte mes lèvres. « T'as cru quoi? » Arrivé à un stop Zus en profite pour m'embrasser à nouveau, je répond à ce baiser fourrant une main dans ses cheveux et tirant dessus sans ménagement.

Nous arrivons alors au campus et ni une ni deux nous sortons de la voiture. J'ai l'impression que le trajet n'a duré que cinq seconde, j'ai perdu toute notion du temps. Mon rythme cardiaque va anormalement vite à cause de toute la merde que j'ai ingérer et soudain je me rend compte que je ne reconnais pas vraiment les lieux et que tout me semble flou. Je ris un peu en me rendant compte de cela, au moins j'en avais eu pour mon argent avec ses pilules que j'avais gobées! Zus contourne la voiture pour me retrouver afin de m'embrasser à nouveau avec envie. Un sourire né au coin de mes lèvres alors que je la plaque contre le capot de la voiture et me presse contre lui. Ses mains se posent sur mes fesses, j'appuie mes hanches contre les siennes explicitement alors qu'il me dit qu'il n'en peut plus. Ses dents contre ma peau me font frémir, j'hoche la tête quand il propose qu'on monte rapidement. Je finis rapidement mon joint devant la porte et le jette avant de lui emboîter le pas et le suivre dans sa chambre. Je le laisse ouvrir la porte dans le plus grand silence, appuyé contre le mur, je me contente de le regarder. On s'engouffre finalement dans la petite chambre et avant qu'il n'ai eu le temps d'ajouter quoi que se soit, je ferme la porte derrière nous et me dirige vers lui pour revenir à l'assaut de ses lèvres, et sans ménagement je le débarrasse de son manteau et son haut que je laisse tomber à nos pieds.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 20/06/2015 Devoirs rendus : 250 ≈ âge : 23

Zus Middleton
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 17.01.16 0:08

Je ris à sa remarque. Théoriquement quand tu tires une taffe, tu ne le tiens pas comme une clope." Je lui rends son joint et sors de la place de parking alors que sa main vient se poser sur mes parties génitales et les caresse à travers mon jean. Je pousse un gémissement ce qui le fait rire. Sans crier gare, il attrape mon membre dans mon caleçon et fait des mouvements de va-et-vient salace avec sa main qui est gelée ce qui m'excite d'avantage puisqu'elle me provoque plus de sensations. "J'en doutais pas à vrai dire. T'as une tête à être un expert. Hâte de voir ça !" Arrivés à la sortie du parking, j'en profite pour glisser ma langue dans sa bouche pour une danse endiablée avec la sienne. Il passe une main dans mes cheveux sauvagement. Ça me plait. La sauvagerie ne me dérange pas tu sais. Après tout, je ne fais pas l'amour, je baise. Brutalement. Je ris et mets fin au baiser en lui mordant violemment la lèvre inférieure puis le regarde avec envie en mordant la mienne.

J'ouvre la porte de la chambre rapidement sous son regard bleu-gris qui me rend fou. Il s'engage à à ma suite dans la chambre étudiante. Le blond, je dois avouer que je ne me rappelle déjà plus de son nom mais qu'importe puisque je vais le baiser qu'une seule fois, referme la porte et vient se jeter contre moi pour attaquer mes lèvres. Ma veste et mon t-shirt m'abandonne au fur et à mesure. Je le plaque violemment contre mon armoire dans un bruit sourd, ne voulant juste répondre à mes pulsions sexuelles sans me préoccuper de ma sauvagerie. "Je vais te faire ta fête !" Dis-je dans un rire avant de mordre son cou et de suçoter sa carotide.

• • •


 
Zus Middleton

 
I don't need my love. You can take it. I don't need my heart. You can break it. I just can't get too much of you, baby. It's never never enough.| ©️ Vent Parisien

 

 
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 10/10/2015 Devoirs rendus : 893 ≈ âge : 27

Cole M. Lewis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 18.01.16 0:48



alcool, sexe & autres drogues


Théoriquement quand tu tires une taffe, tu ne le tiens pas comme une clope. Il hausse un sourcil et ne peut s'empêcher de rire. « Chacun son style mec, tu peux bien tirer sur ton joint comme tu veux! » Le trajet en voiture devient torride, je nargue un peu l'intimité du jeune homme et me délecte du plaisir que je semble lui procurer. Zus me dit que j'ai l'air de savoir m'y prendre. Je ne peux qu'approuver d'un signe de tête, non pas pour m'envoyer des roses, mais parce qu'avec l'expérience, je ne pense pas que se soit faut. La voiture ralentis et le jeune homme vient m'embrasser langoureusement, je frissonné légèrement, ma main se perd dans ses cheveux alors qu'il me dit qu'il aime la sauvagerie, j'hausse un sourcil « Sans déconner? » Faussement surpris, je laisse échapper un rire. Je sens alors ses dents mordre ma lèvre inférieure, je laisse échapper un grognement et l'embrasse de plus belle.

On arrive alors rapidement sur le parking. Enfin. Je ne contiens plus mon envie. On quitte la voiture et entre deux baisers aussi intenses les uns que les autres, on se retrouve dans le bâtiment qui mène à la chambre de Zus, on se retrouve rapidement dans sa chambre et avant qu'il n'ai le temps de dire quelque chose, je me jette sur lui et entreprend de le déshabiller avec précipitation.

Il me plaque contre l'armoire avec force. Je l'embrasse avec envie avant de poser un regard amusé sur lui. Je vais te faire ta fête ! Je ris un peu laissant ma tête partir vers l'arrière, savourant la sensation de ses lèvres dans mon cou. « J'te trouve bien sur de toi. » Je lui adresse un sourire salace, plein de sous entendus et je m'attaque à la boucle de sa ceinture que je défait en vitesse, d'un geste brusque, je fais glisser son jean le long de ses jambes et je viens me serrer contre lui, frotter mon bas ventre contre le sien de manière explicite, je pose une main sur le tissus de son boxer et commence à le caresser avec envie, appréciant ce que je sens derrière le tissus. Je saisi ses lèvres entre les miennes, les embrasses, les mordillent alors que d'une main je tire sur ses cheveux avec envie, je glisse brusquement l'autre dans son boxer pour m'emparer de son sexe.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 20/06/2015 Devoirs rendus : 250 ≈ âge : 23

Zus Middleton
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 17.04.16 13:51

« Au pire, c’est vraiment important ? Parce qu’à part baiser avec toi, plus rien n’a d’importance pour moi ! » J’ai de plus en plus chaud dans ma propre bagnole, la buée arrive sur le pare-brise. J’allume la clim pour faire descendre un peu la chaleur, déjà que je ne vois pas grand-chose à cause de mon état, manque plus qu’un accident arrive à cause dans nos corps chauds comme un feu ardent. Il caresse ma virilité avec beaucoup d’adresse, ce que je lui fais remarquer avec plaisir. Il me sourit en hochant la tête. Au stop, je ne peux m’empêcher de coller mes lèvres aux siennes. Je vois les poils de ses bras se relever. Sa main se glisse dans mes cheveux. « Ouaip, et je vois que je te fais pas mal d’effet puisqu’un simple baiser te fait frissonner comme une poule ! » J’éclate de rire et reprends ses lèvres si attirantes puis les relâche en mordant violemment sa lèvre inférieure. Il grogne, ou il gémit ? Je ne sais pas vraiment, en tout cas ça m’a encore plus excité qu’avant ! Il m’embrasse de nouveau. Nos lèvres sont comme inséparables.

On descend de la voiture et après des baisers torrides contre le capot de celle-ci, nous montons dans ma chambre universitaire pour en finir une bonne fois pour toute avec ce désir qui brûle en moi et certainement en lui aussi ! A peine entré, il se jette sur moi et me retire mon haut sans que je ne puisse rien y faire. Mon corps entier brûle pour lui. Je ne pense pas avoir désiré autant quelqu’un en étant aussi bourré. Cette petite blonde m’appartient ce soir et je compte bien lui faire sa fête comme je lui dis en le plaquant violemment contre l’armoire. Peut-être a-t-il eu mal ? Mais franchement, je m’en fous, je veux juste le posséder. Mes lèvres prennent possession de son cou alors que mes hanches se frottent aux siennes. Je lui retire son haut et son jean sans plus attendre. « Tu ne sais pas à quel point tu vas hurler mon nom babe ! » Il me fait un sourire salace qui me fait fondre. Il joue avec moi, je le vois bien ! Il cherche à se faire encore plus désirable qu’il n’est ce qui fonctionne très bien. Plus les secondes passent, plus j’ai envie d’être en lui. Il ne tarde pas à me retirer mon jean. « La petite blonde a envie de ce magnifique corps ? » Je ne peux m’empêcher de rire alors qu’il se sert contre moi, frottant nos virilités l’une contre l’autre avec acharnement. Il m’embrasse en me tirant les cheveux alors que son autre main pénètre dans mon caleçon, évidemment, mon bas ventre réagis plutôt bien à cela. Je soupire d’envie contre ses lèvres chaudes. « J’aime beaucoup ce que tu fais, mec… » J’ai les yeux mis clos sous la sensation de bien-être qu’il me procure en étant sauvage comme cela, comme j’aime. Je caresse son dos, serrant son corps plus contre le mien. Ma main se pose derrière sa nuque pour ne pas que nos lèvres se séparent alors que l’autre entre dans son caleçon pour caresser ses fesses bombées. « T’es fucking désirable, tu le sais en plus ! Ça me tue... » Je soupire à ses caresses alors que ma main se resserre sur sa fesse.

• • •


 
Zus Middleton

 
I don't need my love. You can take it. I don't need my heart. You can break it. I just can't get too much of you, baby. It's never never enough.| ©️ Vent Parisien

 

 
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 10/10/2015 Devoirs rendus : 893 ≈ âge : 27

Cole M. Lewis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 21.04.16 0:10



alcool, sexe & autres drogues


Alors que mes lèvres sont occupées à embrasser avidement celles du jeune homme, je m'applique avec habileté à retirer son boxer que je fais glisser sur ses cuisses d'un geste vif. Je ris légèrement, sentant le corps de mon partenaire frissonner alors qu'il m'accuse de profiter de mon charme irrésistible. Je fronce les sourcils et secoue légèrement la tête de gauche à droite pour montrer mon désaccord mais revient aussitôt à l'assaut de sa bouche.« Tu veux pas la fermer deux secondes! » Je soupire, puis sans crier gare je m'agenouille devant lui et saisit son sexe d'une main et délicatement je prend son membre entre mes lèvres et vient le caresser doucement avec ma langue. « Peut-être que ça te fera taire un moment... » Je lui souris et reprend mon manège, m'amusant de chacune de ses réactions.

J'avais atteint un état d'esprit ou plus rien n'importait. Je n'étais même pas certain de me souvenir de mon propre prénom. Tout ce qui fonctionnait encore chez moi visiblement était cet instinct primaire qui me poussait à me jeter à bras ouvert vers toute activité m'apportant un plaisir immédiat et intense. Ici visiblement, une partie de jambe en l'air avec ce type était devenu pour moi quelque chose d'essentiel. Pleinement conscient que je n'étais pas dans mon état normal, je m'amusais tout de même allègrement de la situation. Et comme pour le lui prouver, j'accélère légèrement les mouvements de mes lèvres autour de son sexe. Ma main libre vient se poser sur ses fesses que j’agrippe avec envie.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
posté


Revenir en haut Aller en bas

Alcools, sexe, et autres drogues - Cole & Zus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Guindailleurs et autres alcools (Personnages)
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Plus sur le trafic drogues-armes entre Haiti et la Jamaique
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'Islam rejoint les autres religions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHECK IT OUT :: LONDON , UK :: central london-