On ne naît pas femme : On le devient. - Tatiana McKenzie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 25/01/2016 Devoirs rendus : 37 ≈ âge : 22

Tatiana McKenzie
just arrived here
Voir le profil de l'utilisateur
posté 27.01.16 20:08

McKenzie Tatiana
Nom de famille : McKenzie Prénom(s) Tatiana âge: 21 ans date et lieu de naissance : Le 27 novembre 1994 à Phoenix en Arizona nationalité :  Américaines origines : aucunes  statut civile : Célibataire orientation sexuelle : Hétéro arrivée à londres 1 mois  cursus : sciences sociales  option : communication année d'étude : première petit job en dehors de l'université : Aucun groupe désiré : Trela

Les p'tites infos Le questionnaire



Tatiana est la définition même du féminisme + Elle se met facilement en colère  + Elle ne fait pas du tout attention à son physique + Elle s'habille n'importe comment + Elle va régulièrement chez le coiffeur juste pour refaire ses mèches vertes et bleues + Elle a le physique d'une rebelle + Il lui arrive d'aller à l'école à moitié en pyjama  + Elle est petite et grosse + Elle a un caractère bien trempé + Elle ne supporte ni l'injustice ni qu'un homme mal traite une femme + Quand elle n'est pas en colère, elle est un peu trop dynamique + Elle est très souriante mais un peu naïve  + Elle est souvent de bonne humeur mais ça ne dure jamais longtemps + Elle a des sautes d'humeur, un moment elle est contente, puis elle boude. + Elle n'a eu qu'une seule relation amoureuse et c'est suite à ça qu'elle est devenue féministe. + Elle aime aller en boîte parce que c'est le seul endroit où elle peut se lâcher complètement. + Elle n'est presque jamais douce, sauf avec les gens qui comptent beaucoup pour elle.   + Quand elle veut faire une petite gifle, elle fout plutôt un coup de poing donc faites attention! + Elle déteste le sport mais adore manger. + Elle pourrait manger des chips du matin jusqu'au soir. + Elle se fout complètement de prendre du poids. + Ce qu'elle déteste par dessus tout, c'est d'être utilisée, surtout par un mec. + D'ailleurs elle est très méfiante quand elle rencontre un garçon + Elle ne veut que d'amis qui passent au dessus de son physique et qui s'intéressent plus à son caractère, c'est pour ça qu'elle néglige son physique.  + Elle s'habille aussi comme ça pour éviter que des mecs n'essayent de la draguer. + Sa tenue habituelle est une salopette avec un sous-pull, une veste en jeans par dessus et une paire de basket. + Elle n'est pas très féminine mais quand elle fait attention, elle peut être très belle. + Elle n'a aucune difficulté à parler de son passé, elle en parle avec indifférence.   + Elle a beaucoup changé de foyers d'accueil, passant de très riche à très pauvre. + Elle ne parle par contre jamais de la raison pour laquelle elle a quitté l'Amérique et si t'insistes, elle s'énerve. + Elle est joyeuse après deux verres d'alcool  + Son visage est un livre ouvert sur ses émotions + Elle essaye de faire la forte et y arrive la plupart du temps mais il lui arrive encore de faire des crises de larmes, elle le cache à tout le monde. + Elle fait beaucoup de mimiques avec ses mains quand elle parle. + Elle a un accent américain très prononcé et elle place souvent des mots américains dans ses phrases. + Elle pince ses lèvres quand elle commence à s'énerver  + Elle aime les films d'horreur et déteste les films d'amour. + Elle refuse de faire les activités de mère au foyer comme le repassage et le ménage. + Elle aime bien jouer aux jeux vidéos et se comporte comme un mec quand elle y joue.
 

 
1. T'as choisis d'étudier à brunel parce que :
b. c'est la vie. comme si j'avais choisit. Paraît que c'est une université réputée alors mes vieux m'ont envoyé là.  

2. C'est la fin de ta journée de cours t'es plutôt du genre à :
b. préparer ma soirée avec mes potes ? Bar ou boîte de nuit..? J'hésite.  

3. Tes cours commencent à huit heure aujourd'hui, tu arrives :
b. pas du tout. Huit heures. Tu m'as pris pour qui ? Je suis couché depuis seulement une heure y a pas moyen. Les cours avant midi c'est mort.  

4. À ton inscriptions tu as reçu un papier avec les infos sur l'université ainsi que le règlement.. Tu l'as :
b. jeté ? J'en sais rien je me souviens même pas avoir reçu ça et puis un règlement à l'université sérieusement ?  

5. Dans ton groupe d'amis t'es plutôt classé comme :
b. le type jamais fatigué
 


Mama’

Vous me connaissez déjà mes amours ! Je m’appelle toujours Manon j’ai toujours 16 ans et j’habite encore en Belgique ! Tati est comme les autres un personnage inventé ! Je connaissais déjà le forum, c’est mon Troisième compte !  


Mae Whitman  △ tatiana mckenzie

Code:
<a href="http://checkitout.bb-fr.com/u214">▲</a> <em>Mae Whitman </em>△ tatiana mckenzie
MADE BY LIGHTLESS.TCHI

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 25/01/2016 Devoirs rendus : 37 ≈ âge : 22

Tatiana McKenzie
just arrived here
Voir le profil de l'utilisateur
posté 27.01.16 20:08

Jolie petite histoire
N’attends pas le Prince Charmant, apprends à lire et deviens qui tu es!

Je rentre dans mon petit appartement en chancelant. Je reviens d’une soirée un peu trop arrosée et je n’ai qu’une envie : me jeter sous mes draps. Je n’avais fait aucun effort pour m’habiller comme à mon habitude mais un mec aussi bourré que moi avait tout de même tenté sa chance sans aucune raison, les garçons ont tellement peu de scrupules ! L’alcool me rend plus joyeuse mais aussi plus colérique et quand il m’avait abordé avec un grand sourire de dragueur qui me faisait bien comprendre que tout ce qu’il voulait, c’était une bonne baise. J’étais immédiatement partie sur mes grands chevaux en lui faisant tout un discours sur la condition féminine et ça l’avait assez démoralisé pour qu’il abandonne et retourne près de ses potes. C’est suite à ça que j’ai décidé de retourner chez moi, un peu trop saoul. Sans penser à prendre mon somnifère, je me glisse sous mes couettes, toujours habillée, pour tomber dans un sommeil plein de rêves du passé…

Une petite fille naît au milieu de l’Arizona dans un vieil hôpital de la grande ville de Phoenix, elle n’a même pas 1 jour et est déjà orpheline. Même si elle est un peu trop petite, elle est née à terme de la grossesse et n’a donc aucun problème de santé. Il n’y a qu’un point qui inquiète un peu les docteurs même s’ils ne s’y connaissent pas très bien. La petite fille est un peu trop grosse pour sa taille mais ils se disent que ce n’est pas très grave et le lendemain, le bébé est envoyé dans un orphelinat. Elle n’a pas de prénom ni de nom de famille, l’orphelinat est un grand manoir très ancien et il ne s’y trouve plus que quelques gamines à adopter avant qu’il ne ferme définitivement. La petit fille sera la dernière à être adoptée, elle n’a toujours pas de noms, les femmes de l’orphelinat la surnommaient juste « La gosse » ou « La gamine » et parfois « La petite ». Elle est adoptée par une famille de la classe moyenne, ils sont uniquement intéressé par elle parce qu’ils n’ont pas réussi à avoir des enfants et qu’ils voulaient absolument un bébé. Ils viennent de France et lui donnent donc un nom typiquement français, la petite se nomme à présent Agathe. Elle reste dans cette famille d’accueil toute son enfance mais à ses 6 ans, alors que les parents sont partis faire des courses, la petite met le feu à la maison. L’enquête conclut à un « accident » mais les parents ne veulent plus d’Agathe chez eux et l’abandonnent en la traitant de folle.

Elle atterrit quelques mois plus tard dans une petite cabane desservie par le chauffage et l’électricité à la périphérie de Phoenix. Elle a beaucoup de frères et de sœurs et ses nouveaux parents font presque comme si  elle n’existe pas. Elle va dans une école hors de la ville, presque dans le désert. Les élèves se moquent d’elle, ils la traitent d’étrangère parce qu’elle porte un nom français. Ils lui disent qu’elle ne doit pas venir de la même époque parce qu’Agathe, c’est pas très commun comme prénom. Ils vivent tous dans un milieu très défavorisé, la petite fille a du mal à s’habituer à cette nouvelle vie. Elle ne mange plus beaucoup et perds beaucoup de poids en une très petite période de temps mais personne ne s’en inquiète et la petite fille apprend à se débrouiller seule. Elle s’est attachée à l’un de ses petits frères d’accueil et c’est la seule chose qui l’a empêchée de brûler une nouvelle fois sa maison. Elle quitte simplement sa famille, prenant avec elle le peu d’affaires qu’elle a, pour aller vivre dans les rues de la ville. Elle maigrit considérablement et à la peau sur les os. Elle passe le plus clair de son temps à mendier auprès des passants pour s’acheter de quoi manger au moins une fois par jour. Elle vit plusieurs mois sans toit, des longs mois de survie où elle ne pense qu’au jour qui passe et n’imagine jamais son avenir. La police finit par l’arrêter parce qu’elle mendie dans une rue commerçante où c’est interdit. Ils la gardent plusieurs jours au poste de police et elle a l’impression de vivre dans un palace, elle a le droit à trois plats par jour et des biscuits à 16h. Des policiers finissent par la faire sortir et la jeune fille pense devoir retourner à la rue. Ils ne la jettent pourtant pas dehors mais la font rentrer dans leur voiture. Le voyage dure longtemps, elle se demande où est-ce qu’elle se rend, elle a peut-être faim mais c’est une habitude pour elle. Elle garde les yeux rivés sur la fenêtre, à observer les gouttes de pluie sur le verre froid. Elle sait qu’elle se rend en périphérie de la ville et elle pense qu’ils la ramènent dans son ancien foyer mais elle ne fait rien, elle n’essaye pas de fuir, ça lui semble inutile. Ce n’est pourtant pas dans le même quartier qu’ils arrivent, ni devant la même maison qu’ils s’arrêtent. Ils la font sortir, elle et son petit sac à dos, pour la laisser admirer ce qui allait devenir sa nouvelle maison.

C’était une gigantesque maison blanche, une longue allée les en séparait et deux voitures de luxe étaient garées un peu plus loin. Le policier lui dit un simple « Bienvenue chez toi » avant de la tirer vers la porte d’entrée. Là, une femme très classe les attend avec un grand sourire et à peine Agathe arrive-t-elle près d’elle qu’elle la prend dans ses bras. Elle sent bon et la jeune fille est étonnée qu’une femme aussi classe qu’elle puisse prendre une fille aussi sale et maigre dans ses bras. Sa vie s’apprête à subir un énorme changement et la jeune fille en a un peu peur. Le premier changement est son prénom, après en avoir parlé longuement avec sa mère qui n’aime pas trop le prénom « Agathe », elles se sont mises d’accord pour changer son prénom. C’est ainsi que la jeune adolescente se renomme en Tatiana et a un nom de famille, elle n’en a plus eu depuis sa première famille d’accueil. Elle intègre une nouvelle école la semaine suivante, elle s’y sent un peu mieux, les personnes y sont plus accueillantes et même si on lui demande souvent pourquoi elle est si maigre, elle commence à apprécier sa nouvelle vie. Elle reprend vite du poids, même un peu trop vite et commence à avoir des formes rondes en plusieurs mois. Ses parents s’inquiètent un peu pour elle et ils se rendent chez le docteur. C’est là qu’elle apprend qu’elle souffre de boulimie même si elle ne se fait pas vomir, elle mange beaucoup et tout le temps sans avoir vraiment faim. Pendant longtemps, elle essaye de se soigner, alors qu’elle est devenue un peu plus grosse. On la surnomme bouboule à l’école et on se moque souvent d’elle mais elle n’y fait plus attention. Elle doit prendre des médicaments qui l’empêchent de grossir trop et d’autres pour retenir un peu son envie de manger. C’est à ce moment-là qu’elle rencontre un garçon, doux et très gentil, à son école. Elle tombe pour la première fois amoureuse mais l’histoire se termine rapidement quand elle apprend qu’il ne se rapprochait d’elle que pour son argent et pour se moquer d’elle dans son dos. C’est à partir de là qu’elle a décidé de ne plus s’habiller comme une fille de riche, qu’elle n’a plus eu de goûts pour la mode et que surtout, elle est devenue féministe. La jeune femme a commencé à s’intéresser au journalisme et décide donc de faire ses études dans ce domaine-là à la fin de ses secondaires. Elle veut monter un journal féministe, qui défendra donc la cause des femmes en général. Pourtant, elle décide aussi de quitter l’Amérique et même si ça a brisé le cœur de sa mère, elle a fait en sorte que son idée devienne réalité. Ses parents protestent un peu, elle achète un appartement en plein milieu de Londres en Angleterre et même si ils lui ont proposé d’acheter un appartement plus luxueux, elle a préféré en prendre un moins cher, plus normal. Elle part à 20 ans et prend l’avion pour se rendre à Londres, elle s’est inscrite dans une académie où elle pourra étudier la communication : Brunel.

MADE BY LIGHTLESS.TCHI

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 06/12/2015 Devoirs rendus : 238 ≈ âge : 21

Zoey de Courcenay
I'm your big boss
Voir le profil de l'utilisateur
posté 28.01.16 10:06

Re bienvenue chaton
Bon courage pour ta fiche, si tu as des questions n'hésites pas coeuur

• • •

    hopeless
    L'amour, tu sais, ce dont il a le plus besoin, c'est l'imagination. Il faut que chacun invente l'autre avec toute son imagination, avec toutes ses forces et qu'il ne cède pas un pouce de terrain à la réalité; alors là, lorsque deux imagination se rencontrent...il n'y a rien de plus beau ©endlesslove

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 25/01/2016 Devoirs rendus : 37 ≈ âge : 22

Tatiana McKenzie
just arrived here
Voir le profil de l'utilisateur
posté 28.01.16 22:01

Merci! :koeur:

• • •

Don't judge me
You see I'm physically different, you think I'm different. I want you to stop thinking that. I have a past and I have reasons to wear ugly clothes. I'm not a looser, I'm like you and you like me so, don't judge me. (⚡)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 14/04/2015 Devoirs rendus : 301 ≈ âge : 34

Colin Bennett
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 02.02.16 18:05

Bienvenue parmi nous :D

• • •

You better stop the things that you do. I'm in control, when you give me your body, yeah
I feel our souls burnin' up when I'm, inside of you, I'ma leave a mark, just to remind you, where you belong, baby. Give me your all, scream as loud as you want ▵
You are my burning sun ▵

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 23/11/2015 Devoirs rendus : 53 ≈ âge : 24

Lilith Andersen
just arrived here
Voir le profil de l'utilisateur
posté 02.02.16 18:58

Bienvenue~♥

• • •

The Beginning


Just give me a reason To keep my heart beating Don’t worry it’s safe right here in my arms As the world falls apart around us All we can do is hold on, hold on Take my hand And bring me back  The Beginning - OOR
© by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 07/12/2015 Devoirs rendus : 201 ≈ âge : 24

Cruz J. Suarez
I'm your big boss
Voir le profil de l'utilisateur
posté 03.02.16 22:01

wouhou tout est ok


Premièrement, re-bienvenue parmi nous ! En ce qui concerne ta fiche, je n'ai rien à en redire. La pauvre choupette quand même, elle n'a pas toujours eu de la chance.

Tout est donc ok pour moi ! Te voilà validé. Bienvenue chez les trela, ils sont bien contents de te compter parmi eux ! Tu peux désormais aller :
lire les annexes du forum si tu n'as pas tout lu
poster ta fiche de liens
poster ta fiche d'activité rp pour qu'on puisse mieux comptabiliser tes rps
faire ta demande de logement
t'abonner au fil d'actualité ; très important !
Flooder, rp, t'éclater ! N'hésites pas à contacter le staff si tu as besoin de quoi que ce soit

• • •


it’s you and me
There’s something about you now I can’t quite figure out ⊹ Cause it’s you and me and all of the people with nothing to do. Nothing to prove. And it’s you and me and all of the people. And I don’t know why, I can’t keep my eyes off of you.

Revenir en haut Aller en bas
posté


Revenir en haut Aller en bas

On ne naît pas femme : On le devient. - Tatiana McKenzie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Compliments à ma femme et à ses Léopards
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» Une femme aurait accouché d’un poisson...
» L'écrivain Georges Anglade et sa femme sont morts dans le séisme
» Et Dieu créa la femme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHECK IT OUT :: NICE TO MEET YOU :: story of my life :: présentations validées-