Sujet commun #1 • fête à la plage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
avatar
A Brunel U. depuis : 14/05/2015 Devoirs rendus : 378

Ridley Ladris
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 24.07.15 20:32

L'air tiède soulève mes boucles blondes et se lève sur la plage, tandis que de plus en plus de gens se rassemblent pour la fête. Au moins, la soirée sera un peu animée... D'un geste ample, je balance mes cheveux derrière mon épaule nue, et adresse un nouveau sourire à Aleksix. Elle a vraiment l'air sympa, cette fille.
- L'architecture ? Wow, c'est pas mal du tout... Et ça promet ! Les études ne sont pas trop chiantes ?
Question piège. Le côté moqueur de Ridley Ladris revient au grand galop, bien que je m'efforce de le contenir. Je grimace très légèrement avant de sourire à nouveau, comme pour m'excuser :
- Moi je fais des études de stylisme. On va dire que je m'en sors.
Je hausse les épaules. Me lancer dans cette discussion n'était peut être pas une bonne idée, finalement. Après tout, nous sommes en vacances, non ? Et nous sommes aussi sensés en profiter. Mais les paroles qu'elle prononce ensuite font s'envoler toute lassitude, et un large sourire éclaire mon visage aux traits fins.
- Ton copain ? Alors c'est toi l'heureuse élue ! Eh bien, tu m'en vois morte de jalousie !
Je lâche un petit rire. Maksim a beau avoir une gueule d'ange, étrangement, jamais il ne m'est venu à l'esprit l'idée de le draguer. C'est sûrement ce qui le rend si spécial, à mes yeux. Car, le moins que l'on puisse dire, c'est que ce type est vraiment une perle.
- Oui je le connais. C'est un gars bien. Intelligent, sympa, fidèle... Et canon aussi. Je lui adresse un clin d'œil taquin. Bref, ne le lâche pas. Ce mec est la perfection incarnée. Mais je n'ai pas besoin de te le dire, je suppose.
Néanmoins, le regard interrogateur qu'Aleks me lance alors que je suis avec Leo me met légèrement mal à l'aise, comme si j'avais peur qu'elle fasse des déductions hâtives sur la... "relation" qui nous unit, elle et moi. Mais après tout, de quoi ai-je peur ? Moi même ne sait pas vraiment quelle est notre relation. J'opte donc pour la solution de facilité, et m'assois plus près encore de Leo, faisant mine de les présenter l'une à l'autre. Enfin "présenter" notre lien, s'entend.
- Leo et moi sommes... amies. On s'est rencontré dans des circonstances assez particulières. Mais c'est une chic fille.
Je n'ai brodé cette phrase uniquement que pour qu'Aleks ne s'aperçoive pas de l'hésitation de ma voix à la mention du mot "amies". Car après tout, elle et moi ne sommes pas exactement potes, n'est ce pas ? Cela s'avère bien plus compliqué, entre nous. Je jette un rapide coup d'œil en direction de Leo, qui me rend mon regard d'une manière plus prononcée encore, que je tente d'éviter en adressant un petit sourire à l'adresse d'Aleks. Vite, détourner la conversation.
- Et sinon, tu es depuis quand avec Maks ?
Je fais mine de jouer avec la substance ambrée contenue dans mon verre d'un air distrait, en espérant simplement que cette question suffira à écarter l'attention de "l'intérêt" que je porte à Leo.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
posté 24.07.15 21:29

Il y a une brise comme sa fais du bien ! je sent mes cheveux flotter légerement au vent je me dit sur le coup que j'ai vraiment bien fais de les faire couper avant de partir.

-Non en fait l'architecture c'est passionnant ! Travailler a faire des plans et avec la créativiter ces super.

Je m'embalais un peu quand je parlais de mon sujet d'étude. J'aimais vraiment se sujet. Disons qu'en optant pour ce cour j'était bien tomber.Je n'avais pas réaliser le ton moqueur de mon interlocutrice, disons que j'aimais bien connaitre les gens sous leurs vraies jours.

- Wow stylisme sa doit etre sympa ! Est-ce que c'est toi qui à fabriquer ce que tu porte ?

Je lui sourit si c'était elle qui avait fabriquer ce qu'elle portait j'était vraiment impressioner. Nous parlions d'école j'esperait que le sujet change un peu nous étions en vacance tout de même ! Alors je lui dit que Maks etait mon copain alors un grand sourire éclaira son visage.

Je rit un peu lorsqu'elle me dit que je suis l'heureuse élue et qu'elle est morte de jalousie.

- heureuse élue ? Oui je suis très heureuse avec lui... il est comment dire... Spéciale

Je savais que lorsque je parlais de lui j'avais ce petit sourire idiot. C'était mon frère qui me l'avais fais remarquer. Elle commenca a en faire l'éloge et je savais qu'il serait gener et flatter s'il était la.

-Non t'inquiete il lui manque seulement à rencontrer tout mes frères et ne pas se sauver pour être l'homme parfais. Et que je ne le laisse plus partir !

Je rit un peu a cette vision. La conversation etait bonne et j'aimais beaucoup parler avec Ridley elle a des réactions inatendue et j'aime sa. Par contre je sent que mon regard intérogateur la met mal a l'aise.
Je ne tiens pas a la mettre dans cette situation alors je fais comme si rien était lorsqu'elle me présenta Léo comme son amie.

-Ha d'accord c'est sympa de se faire des amies, même si c'est dans des cisconstances bizarre.

Je lui fais un clin d'oeil pour lui signifier que pour l'instant je lachais le morceau, mais que peut-etre j'assaierais d'en savoir plus. Elle détourne la conversation encore une fois sur Maks.

-Hum je ne suis pas bonne avec les dates mais disons que sa fais quelques temps. Je rit un peu ... Et toi sa fais combien de temps que vous vous connaissez toi et lui ? En passant toi viens tu de Londre ?

J'était curieuse j'avais bien envie de mieux la connaitre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
posté 27.07.15 12:20



Summer Camp

Leo Anderson


Je pose mes yeux sur Ridley et ses cheveux blonds. Elle est magnifique ce soir. Son visage est lumineux. Elle s'est débarrassée de ce petit air renfrogné qu'elle arbore si souvent. Elle croise mon regard et me fixe de ses yeux d'acier. Finalement elle se redresse et s'approche de moi d'un pas nonchalant. Elle commande une bière au barman et me lance d'un air joyeux :
« Aux vacances ! »
Je lève mon verre contre le sien, avec cette lueur de malice dans les yeux. Je l'observe tranquillement en tirant quelques gorgées sucrées de ma boisson.
« Quoi de neuf pour toi ?
- Je suis contente d'être en vacances. »
Je passe ma langue sur mes lèvres, les yeux brillants.
« Et je suis contente que t'ai pu venir. »
Ridley évite mon regard l'air gêné. Elle reporte son attention sur la petite rousse et elles s'échangent quelques banalités sur le ton de la conversation. Je fixe Ridley d'un air amusé. Elle est confuse, je le sens. Je les écoute parler et commande un autre verre au barman.
Aleksis qu'elle s'appelle la rousse. Pas très commun comme nom. Elle sort avec un certain Maks apparemment. Zus m'en a vaguement parlé.
Je sens le regard d'Aleksis sur moi. Elle doit se poser des questions sur notre relation à Rid et moi. Je passe une main dans mes cheveux et me tourne vers Ridley. De quoi est-ce qu'elle a peur ? Je ne vais pas l'embrasser en public si c'est ce qu'elle craint. Je sais me tenir. Elle a peut-être peur de ce que pourraient dire les autres ? Non, elle s'en branle. Je la connais.
« Leo et moi sommes... amies. On s'est rencontré dans des circonstances assez particulières. Mais c'est une chic fille. »
Je souris en l'entendant hésiter sur la nature de notre relation. Pauvre gosse. Je pose une main sur sa cuisse d'un geste calme. Rien de sexuel, un geste sage, presque chaste.
« Ridley... Nous sommes bien plus que ça. »
Je la vois se raidir. Cette situation m'amuse beaucoup.
« Rid et moi on est un peu comme des soeurs. Soirées pyjama, tout ça tout ça. »
J'étouffe un rire en imaginant la scène. Ridley dans un pyjama rose en pilou avec des couettes et un ours en peluche. Tordant. Mais elle n'a pas l'air de trouver ça drôle, elle.
« Ha d'accord c'est sympa de se faire des amies, même si c'est dans des circonstances bizarres. »
Rid détourne les yeux et relance la conversation avec Aleksis.
Je fais signe au barman de m'apporter quelque chose de plus corsé et fais mine de me relever.
« Je vais me tremper les pieds, à plus mon chat. »
J'attrape mon verre et traverse la plage. Le vent marin s'emmêle dans mes cheveux, le sable se colle contre ma peau. Je finis mon verre d'un trait et disparaît derrière les rochers. Un petit bain de minuit ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 14/05/2015 Devoirs rendus : 378

Ridley Ladris
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 27.07.15 21:12

Je souris devant l'enthousiasme qu'affiche Aleks. Visiblement, elle n'est pas aussi aigrie que moi, et cela fait plaisir à voir.
- C'est génial alors. Tant que ce que tu fais te plait...
J'avale une rasade de bière, avant d'esquisser un petit sourire en coin. Ironique, cette fois.
- Oui, c'est sympa en soi, mais les cours le sont beaucoup moins. Et je n'ai fait que mon short, pas le reste.
Je désigne le short qui couvre mes longues jambes déjà bronzées par le soleil éclatant de Punta Cana. À première vue, il a sûrement l'air d'une loque, mais j'adore ce genre de short. J'en ai même toute une collection, dans ma chambre, au Campus. Et puis, tant que ce que je fais ou porte me plait à moi, peu m'importe ce que pensent les autres.
- Sûr qu'il est spécial ! Enfin, tout le monde l'est un peu à sa manière...
Tout en prononçant ces mots, je dévisage Léo, qui s'approche dans notre direction, son éternel sourire moqueur aux lèvres. Je me force néanmoins à garder les idées claires sur notre conversation à Aleks et moi.
- Ah oui, ça ne m'étonne pas de Maks et de sa légendaire timidité... Mais s'il t'aime il ne te lâchera jamais, fais lui confiance.
Ca y est. Je décroche complètement de la conversation lorsque Léo s'assoit non loin de moi, et que je m'excuse auprès d'Aleks pour la rejoindre.
- Moi aussi, je suis contente de te voir...
J'évite son regard, l'air gêné, comme chaque fois quand je suis avec elle. La manière avec laquelle elle me fixe en passant sa langue sur ses lèvres me met dangereusement mal à l'aise, et fait naitre des palpitations douloureuses au creux de mon ventre, sans que je sache trop quelle en est la nature. Mais curieusement, je suis sincère. Quoique je puisse en dire, elle m'a manqué. Beaucoup manqué. Et puis, notre dernière rencontre a été disons... plutôt "particulières" il faut l'admettre. Toutefois, lorsque sa main se pose sur ma cuisse découverte d'un geste doux, je me raidis et me redresse instinctivement, les lèvres pincées. Mes doigts se crispent sur mon verre, et je m'efforce de rester calme, neutre. Jamais pourtant je ne me suis sentie autant à nue qu'en ce moment. Leo en a-t-elle seulement conscience ? Possible. Ce ne serait pas étonnant, la connaissant. Peut être est ce un test, d'ailleurs ? Cependant, la phrase qui suit de la bouche de mon "amie" ne m'amuse pas du tout. Mais alors pas du tout. Des soirées pyjama... Se doute-t-elle seulement qu'à 14ans, les seules soirées que je passais se déroulaient en boite, où je finissais complètement bourrée, ou, dans le cas contraire, chez moi, perdue dans ma solitude ? Non, elle ne s'en doute pas. Après tout, nous ne nous connaissons pas elle et moi, que pourrai-je attendre d'elle ? Il n'y a rien de spécial qui nous unit, après tout... Bon, OK, il faut vraiment que j'arrête avec mes mytho auxquels je n'y crois pas moi même. Evidemment, qu'il y a quelque chose entre nous. La vraie question est de savoir quoi. Seulement, Leo ne se doute pas à quel point j'aurais aimé, moi aussi, aller à des soirées pyjama, parler avec d'autres filles de mon âge, rire, confier des "secrets" sans intérêt... Mais cela n'est pas arrivé. Et quoique je fasse, cela ne changera rien. Cela n'arrivera jamais. J'espère que l'éclat brillant de mes yeux est mis sur le coup de l'alcool ou de la lumière environnante, non sous celui des larmes qui menacent de couler. Je me suis rarement sentie aussi lasse de toute ma vie. Toutefois, je me force à sourire.
- Oui, tout ça tout ça.
J'avale une gorgée de bière pour masquer mon embarras et esquisse un nouveau sourire crispé, jusqu'à ce que Leo se lève et m'annonce son départ. "Mon chat ?" Et depuis quand suis-je le chat de quelqu'un ? Surtout en public ! Mais je n'ai pas le temps de répliquer qu'elle est déjà partie, me laissant seule en compagnie d'Aleks, prise au dépourvu. Je me force à détourner le regard de la direction qu'a prise Leo pour me concentrer sur les propos d'Aleks, sans grand succès.
- Euh... je ne sais pas trop... Peut être 2 ans... Et non je suis pas de Londres euh... Buxton. Tu connais ?
J'avale une nouvelle gorgée de bière, les jambes fourmillantes d'énergie, les yeux rivés sur la plage. Je n'y tiens plus. Je me lève brusquement, manquant de tomber du haut tabouret, et me répands en excuses à l'adresse d'Aleks.
- Je suis vraiment, vraiment désolée mais... Je dois y aller. On se reparle une prochaine fois... J'ai été ravie de te rencontrer.
Je la gratifie d'un salut de la main, puis fais volte face et pars en courant en direction des vagues, les embruns fouettent mon visage, le sable volant sous mes pieds, mes cheveux au vent, et le parfum de l'océan se répandant autour de moi. Je tourne brusquement derrière les rochers, où j'ai vu Leo disparaître pour la dernière fois, et m'interromps brutalement.
- Léo.
Je suis légèrement haletante, mais ma course récente n'y est pour rien. Le simple fait de la voir me fait déjà monter le rouge aux joues. Je m'approche d'elle dans l'obscurité, guidée par les étoiles qui illuminent le ciel d'un noir d'encre.
- La prochaine fois que je te présente à des gens, tu pourrais utiliser une autre histoire que les "soirées pyjama" s'il te plait ? Et évite de m'appeler mon chat aussi. Surtout en public.
Je me force à adopter un ton décontracté, mais je suis tendue, et cela ne doit pas lui échapper. Même si je suis TOUJOURS tendue. Ce n'est pas ma faute, je n'ai jamais vraiment su me détendre... J'inspire profondément. Si je suis là, c'est parce que j'ai une question à lui poser. Bien que, je l'admets, ce soit aussi un peu pour profiter de sa compagnie...
- Il y a quelque chose que je voulais te demander depuis... notre dernière rencontre.
J'approche un peu, marque une pause, hésitante, inspire, et me lance à nouveau :
- J'y ai beaucoup réfléchi, tu sais. À croire que je n'ai fait que ça même. Il faut que je sache... Quand tu m'as embrassé... Car après tout, l'initiative venait d'elle, pas de moi ! Même si j'avoue y avoir répondu en y prenant un peu trop gout... Pourquoi l'as tu fait ? Parce que tu en avais envie ou... Pour moi ? Je veux dire, pour ce qu'on pourrait devenir, toi et moi. Sentimentalement parlant, j'entends. Ou alors pour le fun, parce que ça t'excitait ?
OK, parler comme ça est vulgaire, et cela fait sûrement l'effet d'une bombe. Mais, au moins, j'aurai enfin la réponse aux questions qui hantent mes rêves depuis tout ce temps. Même si mes entrailles se nouent de peur à l'idée que la réponse qu'elle me fournit soit celle que j'appréhende.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 10/05/2015 Devoirs rendus : 1176

Oliver Williams
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 27.07.15 21:30


Mon petit ami m'informa que sa maman était très inquiète de ne pas l'avoir à ses côtés mais je me doutais bien que mes parents étaient dans le même état, même si j'avais des nouvelles régulièrement par mail et par téléphone. Harry et moi n'avions pas pu nous voir cet après-midi à cause de toutes ses affaires qu'il avait à ranger. Mais je le rassurai qu'on allait se rattraper le lendemain et il passa son bras autour de ma taille.

Je jetai un coup d'oeil autour de moi et je pus constater qu'il y avait de plus en plus de monde. Des têtes inconnues, d'autres que j'avais déjà vues. Abby faisait connaissance avec les gens, elle se présenta à Luna et Leo. Puis elle se mit un peu à l'écart et entama la discussion gentiment avec Ridley, la fille que j'avais croisée à l'anniversaire de Camilla Felton dont la soirée, d'ailleurs, était un peu un échec à cause de moi. Je vis alors une jolie rousse (Aleksix) avec de beaux yeux clairs et une tenue toute mignonne, s'approcher d'elles, et la conversation débuta entre les filles. Luna était déjà partie pour fumer des joints avec Gabriel.

Ma curiosité me poussa à écouter leur conversation d'une oreille. J'arrivais à suivre deux discussions en même temps, celle avec Harry et les autres et celle de Ridley et de la rousse. Apparemment elle se prénommait Aleksix, elle sortait avec un certain Maksim. C'était toujours bon de savoir les ragots du campus, les couples qui se forment et ceux qui se brisent. S'en suivirent certaines banalités sur les cours, puis mon oreille capta quelque chose d'intéressant. Se pourrait-il bien qu'il puisse se passer quelque chose entre Ridley et Leo ? Cette dernière m'ayant révélé sa bisexualité en cours d'histoire de la musique, ça pourrait être très mignon de voir ces deux filles ensemble. Soudain, la brune s'en alla vers la plage pour se baigner et la blonde s'excusa auprès de la rousse, et partit rejoindre son amie. Mon regard se porta alors vers le sable et je pus voir une discussion entre Leo et Ridley, il se passe clairement quelque chose entre elles, et ça ne m'étonnerait pas que tout le summer camp soit déjà au courant, vu la vitesse à laquelle se propagent les informations. Je fais un bisou à mon chéri lui disant que je revenais et décide d'aller au bar, lorsque je croise le regard de Gabe. Harry n'est pas au courant de mon « sex friend » et je ne sais pas si je compte le lui dire, à part si une parole indiscrète lui est tombée dans l'oreille, ce qui alors serait fâcheux et risque de créer de la tension dans notre couple. Mais je me chasse cette idée de ma tête et décide de profiter de la soirée. Peu importe, les infos et les ragots qui circulent, la soirée est là et il faut en profiter.

Je prends alors une bière bien fraîche et m'approche d'Aleksix, puis lui dis :

« Tu es Aleksix c'est bien ça ? À ce que j'ai pu voir, toi aussi tu soupçonnes quelque chose entre Leo et Ridley non ? J'ai hâte de voir comment avance leur histoire. »

La nuit commençait à tomber peu à peu, les lueurs jaunes orangées commençaient à virer au rouge-violet, annonçant le début d'une sacrée soirée autour du feu de camp.

• • •



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
posté 28.07.15 3:16

Je garde toujours le sourire et Ridley me fais la remarque que c'est bien que j'aime mon cour. Effectivement j'était bien tomber du premier coup. Elle em dit par la suite que c'est elle qui a fabriquer son magnifique short qu'elle porte. Je m'enthousiasme

-WOW il sont trop beau quand tu lancera ta collection tu me fera signe !!

Je rit un peu trop a la déclaration que je venais de faire. Peut-etre que l'excitation d'etre enfin a Punta cana et mes 2 verres d'alcool inconnu y était pour quelque chose. Nous continuons a discuter de sujet et d'autre. D'un coup je regarde Léo se rapprocher de Ridley et dire qu"elle se connaissait et faisait des soirées pijama. A la facon dont je remarque Ridley se tendre je déduis que ce n'est pas tout a fais la vérité. Elle essaie tant bien que mal de recommencer la conversation Mais elle suit Léo du regard, qui elle est parti un peu plus loin près de l'eau.

- Euh... je ne sais pas trop... Peut être 2 ans... Et non je suis pas de Londres euh... Buxton. Tu connais ?

J'allais répondre que non je ne connaissais pas du tout et que j'était pourri en géographie lorsque mon interlocutrice ce décida a me planter au bar en s'excusant et en allant rejoindre la jolie brune.

Je sourit puis regardais autour de moi, apparament personne que je ne connaissais n'était venu. Je croisais le regard d'un grand homme au cheveux clair et au regard percant. Je lui sourit en me commandant un autre verre. Cette fois ci une bouteille d'eau allais faire l'affaire, je n'avais tout de même pas envie de passer le journée du lendemain dans ma chambre pour cause de gueule de bois.

L'homme que j'avais remarquer quelques instant plus tôt était maintenant rendu a coter de moi et ce commandait une biere il m'addressa la parole comme si de rien était.

- Oui en effet je suis Aleksix ! Excuse moi je ne connais pas ton nom !!

Je pencais quelques instant essayant de retrouver si nous nous étions déjà rencontrer.

- Oui effectivement je crois aussi qu'il y a quelque chose... Mais quoi ? amour? amitié ? haine ?

Je regardais au loin essayant de voir ce qui se passait, puis me retournais subitement vers l'homme devant moi.

-Alors tu a des ragots pour moi ??

Je lui fit un petit sourire de curieuse et j'attendait pour en savoir plus.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 10/05/2015 Devoirs rendus : 1176

Oliver Williams
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 30.07.15 13:45


Aleksix semblait elle aussi soupçonner l'idylle entre les deux jeunes femmes, mais avions-nous raison de nous poser des questions sur elles ? Je pense que nous le saurons bien assez tôt. La rousse me demanda alors si j'avais des commérages pour elle. Étant très friand de potins moi même j'avais des personnes dans mon entourage qui étaient des sources fiables à qui je faisais confiance en terme d'informations sur les gens du campus. Mais ici, je n'avais pas de nouvelles infos croustillantes. Du coup, j'étais un peu ridicule devant elle, à me souvenir si quelqu'un m'avait raconté quelque chose d'intéressant, mais je du lui avouer tout simplement :

"Hum... Non malheureusement, j'ai pas de news intéressantes aujourd'hui. Faut dire que dans l'avion, il s'est pas passé beaucoup de choses mais je pense que la suite des vacances va nous apporter des rebondissements."

Je lui fis un sourire amical. Elle semblait un peu déçue mais compréhensive. Je commençais à être un peu fatigué. J'avais la tête qui tournait un peu mais je devais rester droit tout le long de la soirée. J'avais besoin de me rafraîchir un peu et je m'excusai auprès d'Aleksix :

"Excuse-moi, je dois te laisser, je vais aller me rafraîchir un moment."

Je me dirigeai vers ma chambre et j'en profitai pour faire un petit bisou amoureux à mon copain puis je montai à ma chambre. Je pris le savon, me lavai les mains et la figure puis je me rinçai le visage. Je m'assis sur mon lit et sentis l'alcool me monter au cerveau. Je commençai à perdre un peu la tête, la pièce tournait autour de moi et je ne me sentais pas bien. Soudain, le trou noir. Je me retrouvai allongé sur mon lit dans le noir complet. Je n'avais pas la moindre idée de ce qu'il se passait autour de moi, ni de quelle heure il était, j'avais perdu toutes mes sensations et mes sens. Lorsque ma conscience me revint un peu, je n'avais presque plus de souvenir de la soirée. Je ne savais pas ce qu'il a pu se passer à ce moment là, mais en tout cas, j'étais mal en point.

HORS SUJET (À LIRE) ^^:
 

• • •



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
posté 30.07.15 17:06



Summer Camp

Leo Anderson


Je retire mes vêtements un à un, haletante. L'alcool me monte à la tête, la fièvre me brûle la peau et mon cœur menace de me déchirer la poitrine.
Ridley. Ridley et son regard froid et pénétrant. Ridley et son caractère foudroyant. Ridley et ses cheveux d'un blond lumineux. Ridley et ce sentiment étrange qui me fait frissonner.
Je m'approche du bord de l'eau d'un pas tremblant. Je ne m'attendais pas à la retrouver ici. Je ne pensais pas qu'elle viendrait. Et pourtant...
« Léo. »
Je me tourne vers elle, les yeux brillants.
« Rid. »
Je me raidis en croisant son regard. Elle me rend complètement folle, je n'arrive plus à me maîtriser. Et disons que l'alcool n'améliore pas vraiment les capacités de mon esprit critique.
Je me sens bien, incroyablement bien. Et je voudrais qu'elle se sente bien elle aussi. Je voudrais que ses poings ne soient pas aussi crispés. Je voudrais que ses lèvres ne soient pas aussi serrées. Je voudrais l'embrasser comme jamais je n'ai embrassé personne. Je voudrais qu'elle m'embrasse encore et encore.
« La prochaine fois que je te présente à des gens, tu pourrais utiliser une autre histoire que les "soirées pyjama" s'il te plait ? Et évite de m'appeler mon chat aussi. Surtout en public. »
Je soutiens son regard. Pourquoi est-ce qu'elle est si bouleversée ? Je la sens fragile, tellement fragile.
Elle s'approche de moi, hésitante.
« Il y a quelque chose que je voulais te demander depuis... notre dernière rencontre. »
Je reste silencieuse.
« J'y ai beaucoup réfléchi, tu sais. À croire que je n'ai fait que ça même. Il faut que je sache... Quand tu m'as embrassé... Pourquoi l'as tu fait ? Parce que tu en avais envie ou... Pour moi ? Je veux dire, pour ce qu'on pourrait devenir, toi et moi. Sentimentalement parlant, j'entends. Ou alors pour le fun, parce-que ça t'excitait ? »
Je m'approche d'elle et lui prends la main. Doucement, gentiment. Je l'attire vers moi,  près de l'eau. Je la fixe du regard, brûlante.
« Je l'ai fait parce-que j'en avais envie. »
Je pose ma main contre sa joue et lâche un léger soupir. Je n'ai jamais ressenti ça pour quelqu'un. C'est comme si un ouragan s'était formé dans mon esprit, emportant tout sur son passage. Emportant toute pensée cohérente et la remplaçant par quelque chose de violent, de dévorant. Quelque chose comme de la passion. De l'amour ?
« Ce qu'on pourrait devenir ? Je m'en branle. Ce que je veux c'est toi, tes lèvres, tes yeux. J'ai envie de faire ce dont j'ai envie. Et ce dont j'ai envie maintenant c'est toi. »
Je m'approche d'elle et dépose un baiser sur sa joue, je pose mes lèvres contre son cou et l'embrasse tendrement. Sur chaque parcelle de peau découverte. Je me détache d'elle et la détaille du regard. Son visage est maelstrom d'émotions.
Je m'éloigne d'elle, un léger sourire au coin des lèvres. Je m'avance dans l'eau étincelante d'un pas léger. Les vagues viennent me caresser les jambes et je reste là, les yeux mis-clos, la respiration saccadée.
« Et toi qu'est-ce que tu me veux, Rid ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 15/06/2015 Devoirs rendus : 177 ≈ âge : 22

Jack Lewis
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 30.07.15 17:40

Encore une fois, je suis à la bourre.

N'ayant pas dormi dans l'avion, trop excitée d'aller dans un autre pays que l'italie ou l'angleterre, j'en avais profité pour dormir dans ma nouvelle chambre. Un lit bien plus confortable que celui du campus m'attendait et je m'étais jeté dans ses bras sans bronché.

Résultat, il était environ 22 heures quand j'arrivais à la fête. Habillée d'un paréo et d'un crop-top, je m'étais mêlée à tout ce monde sans aucun soucis, saluant ceux que je connaissais de loin. Mes personnalités étaient vraiment en furie ce soir et il fallait mieux pour moi que je ne parle à personne.

Un verre à la main, je m'asseyais sur le sable chaud et regardait la mer turquoise sans rien dire. Je pensai à Mattew. Longtemps qu'il n'était pas revenu et il me manquait. Je crois que je m'étais attaché à sa bouille toute mignonne et à ses délires des plus drôles.

Arrête... Personne ne pourra jamais t'aimer Camilla. Tu es un monstre, tout le monde le sait. Et personne ne voudra jamais sortir avec toi.

Une larme coule sur ma joue, tandis que je regarde le ciel étoilé se refléter sur la mer devenue bleu foncé.

Je n'ai pas vraiment de vrais amis, à part peut être ma meilleure amie, mais c'est tout. Ma soirée d'anniversaire a été un désastre par ma faute.

Je ramène mes jambes contre mon torse et continue de pleurer légèrement. Je suis invisible et cela pour toujours.

• • •

I'm a nice guy in a incredible world.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
posté 31.07.15 2:29

L'homme devant moi me sourit et me dit que malheureusement il n'y a pas grand chose a raconter.

-T'inquiete ce n'est pas grave. !

Je sourit et il s'excuse pour aller vers l'hotel. Je remarque qu'il embrasse quelqu'un en passant et je sourit il me font penser a mon frère... Je me retrouve encore une fois seul. Assis dans mon coin je regarde la plage. Le soleil est coucher maintenant mais on y voit très bien. Je décide donc d'aller me promener. Les premiers pas sont plus difficile que j'y aurais cru mes 3 verres avait peut-etre un peu plus d'alcool dedans que je l'avais imaginer. Je marche un peu puis je vois quelqu'un assis recroqueviller sur la plage. ( Camilla) Mais est-ce qu'elle pleure ? Je décidais d'aller m'asseoir en indien a coter d'elle peut-etre pourrais-je la réconforter qui sait.

- Salut toi tu n'est pas trop d'humeur a la fete ? Je suis purement une inconnue mais sa te dit d'aller marcher et d'en parler ??

Je la regarde et je lui fais un petit sourire. J'espère qu'elle va accepter, j'aime pas voir les gens comme sa...

Revenir en haut Aller en bas
posté


Revenir en haut Aller en bas

Sujet commun #1 • fête à la plage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Sujets similaires

-
» Sujet-commun : Intrigue 1
» 2. Bal masqué - Sujet commun
» SUJET COMMUN // joyeuse Saint-Valentin !
» LE BAL DE LA SAINT-VALENTIN - sujet commun (l'arrivée des invités)
» ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHECK IT OUT :: TAKE A BREAK :: Punta Cana :: Plage-