Set me free!!! (Feat. ÉThan James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
A Brunel U. depuis : 14/06/2015 Devoirs rendus : 255 ≈ âge : 25

Sarah E. Denvers
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 09.08.15 5:27


Set me free!!!
FEAT. Ethan James

Très tôt ce matin, je devais me rendre dans une cathédrale du centre de Londres. Mon professeur de danse m’avait demandé de participer à l’enregistrement vidéo de quelques danses différentes. S’étais en quelque sorte un examen préparatoire en vu d’une audition pour une grande compagnie de dance Américaine.  J’en étais vraiment très honorer car jamais une première année ne dansait avec des septièmes années sauf exception en classe et ils ne faisaient jamais d’audition pour d’aussi grosse compagnie avant la 5 ou 6ième année. Bref, je m’étais levé dès 4 heures pour arriver à l’heure et pour bien me réveiller et me préparer. J’avais enfilé un survêtement gris et un débardeur noir en attendant d’enfiler les costumes là-bas.  Je pris mon sac et sortis de ma chambre.  J’y avais mis mes différentes paires de chaussure et de vieux costume au cas où. On ne sait jamais ce qui peut arriver sur un tournage et ce que d’autres danseuses pouvaient nous faire. Bref, j’étais toujours un peu trop prévoyante. En sortant, j’envoyai un message texte à Keelan car je devais le voir en après midi pour notre petite collaboration sur une danse dont il écrivait la musique. Bref, je lui envoyai un texto pour lui dire que je serai surement en retard

-Bonjour monsieur Quinn. Malheureusement, je serai surement à retard à notre rendez-vous de cette après midi. Hi hi j’ai un empêchement de dernière minute pour une vidéo tourné par un prof de l’école. Je t’explique plus-tard.–

Je mis mon téléphone dans mon sac et me dirigea de suite à la cathédrale.  Arriver sur place, mon prof me demanda de m’étirer avec les autre et me les présenta tous. Ensuite, lorsqu’on serait bien étirer et échauffer, on irait s’habiller et se faire coiffer maquiller. Je papotais avec tout le monde qui était vraiment tous très gentils. Même les filles ce qui m’étonna beaucoup. Quoique pour elles je n’étais pas une grosse compétition puisque je n’étais qu’une première année. Bref, lorsque je fus prête avec les autres on s’installa pour la première danse qui était une danse en groupe. Le caméraman était installer dans un coin et une partie de la cathédrale avait été légèrement modifié pour nous laisser danser. En gros, les bancs d’église avaient tous été poussé sauf un seul. Je fis la première danse habiller d'un costume très sombre. Tout ce passa comme sur des roulettes et on alla se changer moi et mon partenaire pour faire la danse en couple.

On changea de décor très rapidement et on se positionna ensemble et dès que la musique commença, nous avons commencé à danser ensemble. Cette fois-ci, je portais un costume pourpre qui m'allais à merveille. Lorsque la danse fut terminé, je poussai vivement mon partenaire.

-Tu fais encore exprès de me toucher les seins ou les fesses et....et

-Et quoi ma belle... j'aurai affaire à toi!! Avec la grosseur que t’as, tu ne ferais pas tomber une mouche.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 05/08/2015 Devoirs rendus : 173

Éthan James
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 10.08.15 3:51

-Tu vas faire ce que je dit sinon…

- Sinon quoi ? Tu sauras que je n’ai pas peur de toi !

-Oh mais mon beau qui a dit que j’allais te faire du mal

Je me sentis pousser contre un mur…



Je me réveillais en sursaut. J’étais en sueur et haletant. J’avais encore rêver du temps ou j’était en prison… Je me levais de mon lit et décidais d’aller prendre une douche sa me ferais le plus grand bien ! Une fois sous la douche je pris mon temps je laissais couler l’eau chaude le long de mes omoplates musclé par l’entrainement. Je me fit la réflexion qu’une bonne douche d’une durée indéterminé était peut-être la chose qui m’avait manquer le plus derrière les barreaux. Je dut sortir lorsqu’il n’y avais plus d’eau chaude. Je regardais a nouveau l’heure il était seulement 8h et je n’avais rien de prévu aujourd’hui. C’était une des dernières journées ou je pouvais ne rien faire avant d’être vraiment en retard dans la planification de mon plan de cour pour la session qui s’en venait. J’avais quelques élèves inscrit a mon cour et je n’avais pas l’intention de les décevoir. Je décidais donc d’aller explorer les alentours. Sa faisais environ 1 semaine que je vivais a Londres je n’avais pas tout vu et encore moins de jour. Je décidais de m'habiller plutot simplement. Il était encore trop tôt pour mettre seulement un t-shirt alors je prenais également un veston. Du même coup si je croisais quelqu'un d'intéressant je n'aurais pas l'air ridicule.

Je sortis de cher moi en barrant la porte. Je partis vers la gauche. Je ne savais pas ou mes pieds allais me porter, mais j'avais un bon sens de l'orientation pour me retrouver si jamais je me perdais. Je marchais maintenant depuis environ un vingtaine de minute quand je commencais a voir un peu plus de population. J'arretais dans un café pour me prendre une boisson bio a base de fruit et un croissant. Je buvais et mangait tout en marchant.

Je continuais sur mon chemin lorsque je vit un petit attroupement sur le gason de la cathédrale. Il y avait des cameraman, un dj, des gens tous habiller de juste-au-corp et deux personnes habiller differamment qui dansait et se faisait filmer devant les autres. Je m'arretais devant ce spectacle. C'était très beau tout en douceur et en sensualiter. Se devait etre un couple ou bien de très bon comedien. La fille était tres jolie. Elle avait de belle jambe et de beau cheveux brun relever en un chignon lousse. C'était bizarre de remarquer sa en premier mais c'était frappant. Lui disons qu'il avait plutôt l'air d'un con avec un collan qui aurais du mouler, mais qui au finale ne moulait pas grand chose.

C'est la que tout degenera un petit peu. Je vit la fille avoir une expression de colère alors que la musique s'arretais. J'était tou de même asser proche pour entendre ce qu'il se disait.

-Tu fais encore exprès de me toucher les seins ou les fesses et....et

-Et quoi ma belle... j'aurai affaire à toi!! Avec la grosseur que t’as, tu ne ferais pas tomber une mouche.

Je décidais d'intervenir un peu il n'était pas question que cet homme abuse de cette jeune fille ainsi devant tout le monde. Bizarement je regardais autour de moi et tout le monde détournais le regard a s'occuper d'autre chose.

'' et bien si personne ne s'en occupe je vais le faire !''

Je m'avancais dans la foule et arrivais a la hauteur des deux danseurs.  Je passais mon bras autour des épaules de la jeune femme a coter de moi. Elle me regarda et je lui fit un regard pour lui faire comprendre que si elle se laissait faire je la sortait de cette mauvaise situation.

- Salut mon amour, tiens je t'est apporter ta boisson au fruit préférer.

Je lui tendit mon verre encore pleins de jus. Elle le pris avec un regard septique mais en pris tout de même une gorgé. Elle eu un petit sourire. Aimait-elle cela ou bien elle étais bonne actrice? Je regardais a nouveau le connard devant moi.

-Alors ta un problème avec ma copine ?

J'enlevais mon bras de la petite femme a coter de moi et m'approchais a environs 2pouce du mec.

-Tu voit peut-etre que elle ne se défendra pas plus que sa mais moi je n'aurais aucun scrupule a mettre mon poing dans ta gueule !

Je savais qua se moment précis j'avais l'air plutot épeurant. Je savais m'y faire en intimidation. Je me retournais et regardais le bout de femme encore une fois.

- Si tu as fini on pourrais y aller sa te dit ?

Je lui fit un regard plus que suggérateur pour que nous partions au plus vite. Il ne fallais tout de même pas que je perde plus mon calme que déjà.

- Bien sur elle est avec toi tu la paye combien celle la espece de connard !?

Et je ne pu me retenir plus mon poing alla se fracasser sur le nez de ce garcons.

'' J'espere au moins qu'il était majeur pour ne pas etre poursuivi...''

Je regardais le visage en sang de la personne devant moi et me regardais le point j'allais avoir un bleu...

• • •


Et si on recommencais a zéro ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 14/06/2015 Devoirs rendus : 255 ≈ âge : 25

Sarah E. Denvers
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 10.08.15 4:48

Je suis encore entrain de m’engueuler avec mon partenaire d’une seule danse lorsqu’il m’attrape le bras et qu’il le serre dans sa main. Je regarde autour de moi en implorant quelqu’un de m’aider mais tout le monde détourne les yeux. Des danseurs, jusqu’au caméraman et même mon professeur. Je me sens piégé, perdu et complètement affoler. Sur le coup, la panique me submerge et j’essaie de me dégager en gesticulant et en tirant mon bras vers moi.

-Lâche moi… tu me fais mal… lâche moi!!!

A un moment, je vois un homme s’avancer près de moi et qui passe ses bras autours de mes épaules. Sur le coup, je panique encore plus car je n’ai aucune idée de qui il est mais au moins, mon partenaire m’a lâcher le bras. J’ai encore plus l’impression d’être prise au piège et de ne pas pouvoir m’en sortir. Je croise alors son regard et je comprends qu’il est venu m’apporter de l’aide à moi pas à mon partenaire. Je joue alors le jeu et j’ose un bisou sur sa joue.

-Bonjour chéri!! Merci, c’est très gentil!

Je prends son verre de mon bras qui ne me fais pas mal et après avoir hésité légèrement je prends un gorger. J’aime beaucoup ce qu’il contient et je lui fais un grand sourire. J’allais certainement lui demander ou il l’avait pris pour que je puisse aller m’en acheter un pour moi. Je vois qu’il regarde mon partenaire et qu’il lui parle. Je recule de deux pas pour lui laisser plus d’espace, je n’ai pas envie de me retrouver dans un feu croiser. Je vois on partenaire devenir malaise et quelque peu apeurer de se faire parler à deux pouces du visage. On voit tout de suite qu’il n’est pas habituer.

Il se retourne alors vers moi et il me demande si j’ai fini. Je devais encore faire deux danses mais je n’ai vraiment plus envie d’être ici entourer de toute les gens qui aurait put me donner un coup de main mais qui avait préférer détourner les yeux. J’acquiesce alors de la tête pour l’homme qui est devant moi.

-Oui, j’ai décidé que j’avais fini. Vien… on s’en va…

C’est alors que j’entends mon partenaire demander à mon preux chevalier sans armure combien il m’avait payé. Je fais volte face mais je vois l’une des maquilleuses venir m’emmener mon sac de sport avec tout mes affaires dont mes vêtements pour me changer et mon sac de style hippie avec mon portable et tout le reste dedans. Avant même que j’ai put me retourner, j’entends le craquement d’un nez qui se fracture. Je sais alors que l’homme vient de frapper mon partenaire au visage ce qui est bien mériter. Je prend mon sac dans mes mains et la remercie d’un signe de tête. Je me retourne finalement et regarde mon sauveur.

-On peut y aller… on a plus rien à faire ici. Je me retourne vers mon professeur. Monsieur… je vous rappellerai plus tard pour que vous me présentiez vos excuses…

Et oui, j’allais jouée le jeu jusqu’à ce qu’on soit allé loin pour qu’il ne puisse plus nous voir. On commence alors à marcher pour sortir de la pelouse de l’église lorsque j’entends un grognement de colère venir vers lui. J’ai a peine le temps de me retourner que je reçois un poing en plein figure. Évidement, le coup ne m’étais pas destiner, mais ses sur ma joue et les coins de ma bouche qu’est arrivé le coup. Je me retrouve alors complètement sonner par terre une main au visage dont j’ai l’impression qu’il est en feu et qu’il va exploser. Je ne le vois pas tout de suite mon ma lèvre inférieur est en sang ainsi que mon nez et j’ai déjà un gros bleu sur la pommette. Je ne sais pas comment réagir et je reste par terre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 05/08/2015 Devoirs rendus : 173

Éthan James
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 11.08.15 6:42

Nous allions partir, elle avait maintenant son sac pour l'épaule. Elle était plutot bonne comédienne elle me suivait jusq'au bout dans mon histoire. Elle me regarde,

-On peut y aller… on a plus rien à faire ici. Je me retourne vers mon professeur. Monsieur… je vous rappellerai plus tard pour que vous me présentiez vos excuses…

Je sourit en entendant sa réplique. Mais c'est qu'elle as du caractere cette petite ! Nous commencons a marcher pour sortir de la pelouse et ne plus etre le centre de l'attention de tout le monde. Bien entendue quand une femme se fais aggresser on ferme les yeux mais quand il peu y avoir un peu de sang les gens portent attention...

J'allais lui prendre son sac pour pas qu'elle est a le porter, parce que sa avais l'air lourd tout sa, lorsque j'entendit un grognement de colère. Nous eumes a peine le temps de se retourner que je voyais le poing de l'imbecile venir se fracasser sur la machoire de la demoiselle.

Je ne pu m'empecher de prévenir la suite. je pris le danseur a la gorge et je l'envoyais valser contre le mur de l'édifice pres de nous. Je le frappais a la tempe puis lui assena un vilent coup dans le ventre.

- Mais qu'est ce qui te prends de frapper une femme comme sa !?!?

-...

- Aller répond espece de connard !

Quelqu'un m'empecha de le frapper de nouveau. C'était un des caméraman. Je revenais un peu a la réaliter et réalisais que la jeune inconnue était toujours au sol. Son visage quoi que toujours jolie avait l'air un peu amocher. Je m'approchais doucement d'elle et l'aidais a se relever.

-Aller viens on va cher moi...

Elle se laissa porter. Je nous hélais un taxi ce qui allais toujours plus vite que de marcher pour se rendre a mon loft sur kings Cross. Une fois que je l'ai fais asseoir dans le taxi je cru bon de me présenté.

- En passant moi c'est Éthan... Sa va ta tête ?

Je savais qu'elle ne devait pas vraiment être en état parce qu'elle ne me répondit pas elle laissa simplement aller sa tête contre la vite froide du taxi. Nous arrivame cher moi en quelque minutes ce n'était pas très loin.

J'ouvris la portière a celle qui m'accompagnait. Qui aurais pu croire que je jouait maintenant au preu chevalier pour une gamine qui devais avoir la moitier de mon age... Je l'aidais a monter les quelques marches qui menait a l'ascensseur. J'habitait au dernier étage d'un immeuble a plusieurs loft. Une fois arriver a la bonne hauteur j'ouvris la porte et la fis entrer. Elle restait silencieuse.

-Tien assied toi, je vais aller voir si je n'aurais pas quelque chose pour éviter a ton visage d'enfler...

Je partis pour la cuisine. Effectivement je n'avais pas grand chose mon frigo qui était a louer avec le loft était encore vide. Je n'avais pas fais de comission depuis que j'était arriver. Préférant manger dans des restos ou autre.. Je me penchais plus devant toujours en regardant mon inviter du coin de l'oeil, et je trouvais un sac de vieux pois congeler. Sa allais faire l'affaire. Je m'approchais de nouveau d'elle

- Tiens tu devrais mettre sa sur ton visage si tu ne veux pas avoir la gueule d'un boxeur.

Je lui tendit le sac et attendis qu'elle le prenne. Je ne voulais pas la brusquer non plus. Je devais avouer que nous avions pas mal sauter d'étape pour qu'elle se retrouve cher moi...

• • •


Et si on recommencais a zéro ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 14/06/2015 Devoirs rendus : 255 ≈ âge : 25

Sarah E. Denvers
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 11.08.15 7:28

-C'est toi que je voulais frapper enculer!!! Quoi que cette salope ne vaut pas mieux que ne ramper à mes genoux et de me sucer la Qu***

En quelques secondes, tout s’effondre autour de moi. Je me retrouve affaler par terre le visage en feu, complètement dans les vapes. Évidement, personne ne l’équipe de tournage n’avais crut bon de le retenir ou simplement de venir lui donner un coup de main. Mais le monde étant ce qu’il est tout le monde se retourne là où il y a du sang plutôt que là où l’on a vraiment besoin d’eux. Tout ce que je vois du coin de l’œil sans vraiment le voir, c’est mon sauveur qui frappe mon ex-partenaire au visage et au corps sans aucune retenu. J’essaie de me relever mais m’affale à nouveau par terre.

La seconde d’ensuite, l’homme sans nom m’aide à me relever et à marcher vers une direction complètement inconnue. J’entends alors me dire qu’on va chez lui. En moi-même, je me dis que peut importe la destination, je veux simplement m’éloigner d’ici. Je ne réponds rien. Encore trop sonner pour répondre. Le simple bruit de ma respiration me donne mal au crane et me résonne dans la tête comme un orgue dans une église. Je n’ai même pas la force de boucher. J’avais l’impression qu’il m’avait frappé avec la force d’un tank.

-…

On se retrouve bien vite dans un taxi et je laisse aller ma tête contre la vitre simplement pour en sentir la fraicheur, mais comme il fait très chaud à l’extérieur la vitre n’est pas si fraiche que ça. Mais je m’en fou complètement alors je la laisse la simplement parce que j’ai du mal à la porter par moi-même. Mon homme mystère me révèle alors son nom. Il s’appelle Ethan, ce qui lui va bien d’ailleurs. Je sais que j’ai déjà entendu son nom et vu son visage quelque part. Mais je ne me rappelle d’absolument rien.

Nous somme bien vite arriver à son appartement. Il ouvre la portière de la voiture et m’aide à en sortir. Il m’aide aussi à monter les quelques marchent menant à l’ascenseur et nous montons jusqu’à son studio, loft ou appartement peut importe. J’entre avec son aide et j’entends le bruit sourd de mon sac qu’il laisse tomber par terre. Ce simplement me fait plisser les yeux tellement j’ai l’impression qu’il est fort à mes oreilles et dans mon crane. Il m’aide à m’asseoir sur son canapé et lorsqu’il revient, il me tend un sac de petit pois que je m’empresse de mettre contre le coter droit de mon visage.

Dans mon sac, on peut entendre la sonnerie de portable sonner. Je sais tout de suite que c’est mon frère. Il a l’habitude de m’appeler dans ces heures là mais je n’ai pas la force de répondre. Je vois Ethan qui vient pour se lever et surement aller me le chercher. Je prends alors son bras dans ma main pour lui signifier que je n’en ai rien à faire. Je sais aussi que Tom va me rappeler au moins une bonne vingtaine de fois. Ethan reprend place sur le canapé près de moi et je laisse ma tête retomber sur lui avec le sac de petit pois qui fait tout de même du bien. Ne me demander pas pourquoi j’ai laissé tomber ma tête sur son torse. À se moment, ça m’avait l’air l’endroit le plus confortable de la terre. J’ose alors murmurer, entre deux raisonnements dans ma tête.

-Sarah…

Le coup m’a sonné au point où je ferme les yeux et je m’endors. Enfin, dormir… c’est un bien grand mot. J’ai surement plus osier entre l’inconscience et le sommeil. Je me réveille alors quelques heures plus tard, étendu sur le canapé d’un homme que je ne connais en fait à peine. Je m’assois et frotte l’œil que ne me fais pas mal. Je n’ai aucune idée d’où il est, je ne sais même pas s’il est dans la même pièce mais je dis quand même :

-J’ai dormi longtemps??

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 05/08/2015 Devoirs rendus : 173

Éthan James
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 12.08.15 5:40

Juste apres que je lui tends le sac de petit poids congeler abandonner, j'entends un téléphone sonner. Ce ne peu pas etre le mien parcw que je n'est pas ce genre de sonnerie. Je viens pour me relever de mon sofa pour aller lui chercher son sac pour qu'elle puisse répondre, mais elle me fais signe que ce n'est pas la peine en me tenant le bras.

Je reprend place près d'elle. Elle me regarde et l'instant d'apres elle est installer a moitier sur moi. Elle gémit un peu lorsqu'elle remet le sac sur son visage. Elle me murmure alors quelque chose que je n'entends pas vraiment bien. Je peu tout de même laisser aller mon imagination pour entendre Sarah. Sa devait être son prénom.

Elle ferme les yeux je la laisse faire. Elle n'est pas dans un état dangereux pour dormir alors je la laisse partir dans les bras de morphée. Je suis assis la depuis environs une heure a la laisser dormir sur moi. J'ai maintenant les jambes enquiloser a force de ne pas vouloir la réveiller. Je métire le pied. il faux que je bouge. Je rejoint finalement l'ottoman qui était pres du sofa. Je l'ouvre sans un bruit et prend une oreiller a l'intérieur pour la glisser sous elle.

Je peu finalement bouger. Je m'étire un peu et regarde l'heure il est presque l'heure de commencer a préparer le souper ou du moins selon la tradition décider ou cammander. Je regarde la jeune femme qui dormait sur mon torse il y a quelques instant et je décide que je pouvais bien lui préparer quelque chose.

Je gribouille rapidement une note pour lui dire de faire comme cher elle que je reviens rapidement. Je sort faire quelque course. Je sort de cher moi et vérouille la porte, au cas ou ne sait-on jamais. Je descend sur la rue il y a plusieurs petit commerce ou on peu trouver quelque chose a faire a manger alors je décide de cuisiner pour mon invitée.J'approche d'un marché pour prendre des légumes frais. Se serait un repas sans viande ce soit au cas ou mon inviter n'en mangerais pas.

Je prends les choses qu'il me faut. J'avais décider de faire une lasagne végétarienne au épinards. Une des choses ou on me sous estimais c'était la cuisine. Pourtant c'était quelque chose que j'adorais faire et ou j'était asser bon il fallais l'avouer.

Je rentrait alors cher moi en vu de préparer tout cela. En arrivant je vois la jeune fille encore entrain de dormir. Je replace légérement le sac de poid sur sa joue pour que sa désenfle. Elle était vraiment très jolie. Mais c'était encore une gamine... Je l'observais encore quelques instant et commencais a m'afférer au fourneau.

Je venais de sortir de la douche lorsque je remarque que Sarah est finalement réveiller et qu'elle me regarde sans me voir.

-J’ai dormi longtemps??

Je n'est pas tout as fais le temps de mettre un chandail avant qu'elle ne me remarque officiellement, alors je prend mon chandail et m'approche de elle en l'Menfillant. Disons que je n'avais plus aucun problème de pudeur...

- Hum quelques heures 4 je dirais...

Je regardais la grosse horloge accrocher au mur.

- Oui c'est a peu près sa. Je peu t'offrir quelque chose ?

Elle me demanda alors un verre d'eau que je lui tendit. C'était tout de même un loft a espace ouvert donc moi de la cuisine je voyais mon espace chambre a coucher le salo et la salle a manger reconvertis en bureau. Je sortis alors mon repas du four. J'espérais qu'elle est faim et qu'elle aime ce que j'avais préparer.

- Alors raconte moi dont un peu ce que tu faisai la autour d'un bon repas !

Je la regardais avec un peu de suggestion et de questionnement dans la voix. Voudrait-elle rester avec moi un peu ?

• • •


Et si on recommencais a zéro ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 14/06/2015 Devoirs rendus : 255 ≈ âge : 25

Sarah E. Denvers
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 12.08.15 6:07

Je m’étais finalement réveiller d’un sommeil agité. Je prends place assis sur le canapé pour regarder autour de moi et demander combien de temps j’ai dormit. Cela me fait encore un peu drôle et au file des secondes qui passent, je me rappelle ce qui c’est passer dans la mâtiner. Éthan me répond que j’ai dormit environ quatre heures. Je regarde par terre et je ramasse le sac de pois qui était tombé durant mon sommeil. Je me lève en m’étirant un peu les muscles endoloris de mon corps. Il me demande ensuite s’il peut me servir quelque chose. Comme j’ai la bouche sèche et pâteuse à la fois, je lui demande gentiment :

-Un verre d’eau s’il te plait… c’est vraiment gentil.

Je prends le verre d’eau et je le bois en quelques gorgées seulement. Je parcours l’appartement pour aller mettre le sac de pois au congélateur et j’entends mon portable qui sonne encore dans mon sac. Je sais déjà que je vais m’engueuler avec mon frère lorsque je vais répondre et j’essais d’étirer un peu l’inévitable. JE prends une grande respiration lorsqu’il sort le repas du four et cela me semble divinement bon. Je lui fais un grand sourire et j’acquiesce de la tête.

-Je vais tout te raconter… mais laisse-moi juste une minute pour répondre à mon téléphone…

Je vais vers mon sac car mon portable à recommencer à sonner. Je décroche rapidement et entend déjà mon frère qui gueule à l’autre bout du fils.

-NON MAIS T’ÉTAIS PASSER OÙ PUTAIN… CA FAIT QUATRES HEURES QUE J’ESSAIE DE TE REJOINDRE
-Tom calme toi s’il te plait… j’étais en enregistrement avec un prof de l’école et s’étais plus long que prévue.
-NON MAIS T’AURAIS PUT AVERTIR… J’ÉTAIS MORT D’INQUIÉTUDE.
-THOMAS WYLLIAM BENJAMIN DENVERS…. ARRÊTE DE GUEULLER APRÈS MOI OU JE RACCROCHE… CE N’EST PAS PARCE QUE T’EST DANS LE FOND DU TROU DU CUL DU MONDE EN IRAK QUE T’AS LE DROIT DE ME CRIER APRÈS….
-J’suis désoler… juste… que je n’aime pas quand tu ne réponds pas…
-Je sais…excuse moi d’avoir crié… écoute, je suis chez un ami pour le repas… on se reparle demain par skype et je t’explique tout d’accord!!
-Ok a demain… je t’aime
-Oui, moi aussi je t’aime!! Fait attention…


Je raccroche enfin mon portable et je le mets dans mon sac. Je vis toujours une gamme d’émotion épouvantable lorsque je lui parle. J’ai toujours peur pour lui. Enfin, je me retourne et je vais rejoindre mon hôte à la table et comme toujours, je prends ma pôsition étrange assis sur ma chaise lorsque je mange. Une jambe par-dessus l’autre et les pieds dans le vide. JE lui fais un grand sourire.

-Merci beaucoup de l’invitation… ça a vraiment l’air délicieux!! Et merci beaucoup d’avoir pris m’a défense quand personne ne l’as fait devant la cathédrale!!!

Je prends un premier boucher en fermant les yeux. Le repas est divinement bon et je savoure ce que je mange avec plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 05/08/2015 Devoirs rendus : 173

Éthan James
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 15.08.15 4:24

Je la regarde caller le verre d'eau que je venais de lui tendre,elle devais avoir soif pauvre elle. Lorsque je suis entrain de sortir le plat du four pour ne pas que sa brule. Je la voit se lever tout a son aise elle remet le sac de pois dans le congélateur. C'était bien sa pourrais servir une autre fois. Elle regarde le plat que je sprt et elle me fais un grand sourire. Elle a l'air d'apprécier l'odeur du moins je le crois... J'allais lui demande si elle aimais la lasagne végé lorsque son téléphone sonna. Elle eu un peu l'air coupable mais souriait quand même

-Je vais tout te raconter… mais laisse-moi juste une minute pour répondre à mon téléphone…

- Prends ton temps si tu as besoin d'intimiter je peu sortir si tu le souhaite...

Elle me fais signe que non en prenant son sac. En ce moment je suis entrain de nettoyer un peu le fouillie pour ne pas avoir l'air bizarre de ne jamais utiliser la table. Ou disons l'utiliser mais pas comme espace ou manger.

-NON MAIS T’ÉTAIS PASSER OÙ PUTAIN… CA FAIT QUATRES HEURES QUE J’ESSAIE DE TE REJOINDRE
-Tom calme toi s’il te plait… j’étais en enregistrement avec un prof de l’école et s’étais plus long que prévue.
-NON MAIS T’AURAIS PUT AVERTIR… J’ÉTAIS MORT D’INQUIÉTUDE.
-THOMAS WYLLIAM BENJAMIN DENVERS…. ARRÊTE DE GUEULLER APRÈS MOI OU JE RACCROCHE… CE N’EST PAS PARCE QUE T’EST DANS LE FOND DU TROU DU CUL DU MONDE EN IRAK QUE T’AS LE DROIT DE ME CRIER APRÈS….
-J’suis désoler… juste… que je n’aime pas quand tu ne réponds pas…
-Je sais…excuse moi d’avoir crié… écoute, je suis chez un ami pour le repas… on se reparle demain par skype et je t’explique tout d’accord!!
-Ok a demain… je t’aime
-Oui, moi aussi je t’aime!! Fait attention…


J'entends très bien tout la conversation probablement que son petit ami est un peu possessif pour se permettre de crier comme cela apres elle. Je me demandais ce qu'il pouvais bien faire en Irak et pourquoi une petite fille de l'angletter de cassais la tête avec ce genre de relation a distance... Je secouais un peu la tête plus pour moi même. Je ne comprenais pas les gens qui aimais tout cela compliquer.

J'ai maintenant fini de ramasser et faire la table mais j'ai tout de même quelque bout de papier de l'Universiter qui traine ici et la. Elle finira bien par découvrir que j'y suit prof... Elle me rejoint en me souriant elle prend place a table juste a coter de moi

-Merci beaucoup de l’invitation… ça a vraiment l’air délicieux!! Et merci beaucoup d’avoir pris m’a défense quand personne ne l’as fait devant la cathédrale!!

- T'inquiete je crois avoir été au bon endroit au bon moment. Mais je trouve degueulasse que personne ne prenais ta défense... C'est ton copain qui ne sera pas content quand tu va lui raconter sa...

Je lui servit une bonne assietter de lasagne et recommencais a parler

- Alors tu dance c'est sa ? tu est étudiante ?

Je commencais a manger et la regardais elle avais déja commencer a manger. J'avais envie de mieux la connaitre ce petit bout de femme.

• • •


Et si on recommencais a zéro ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 14/06/2015 Devoirs rendus : 255 ≈ âge : 25

Sarah E. Denvers
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 15.08.15 19:40

J’ai une grosse discutions au téléphone avec mon frère alors qu’il est toujours en Irak. Nous nous engueulons en criant durant quelques secondes et rapidement la discutions baisse de ton. Nous ne nous sommes jamais engueulé en criant durant longtemps. Nous nous calmons très rapidement, puisque c’est ce que nos parents nous ont appris lorsque nous étions très jeunes. Bref, la conversation se termine sur une note plus légère et je reviens à table en prenant place sur la chaise dans une position un peu bizarre. Je regard Ethan et je lui fais un grand sourire en prenant une première boucher. Je le remercie alors pour son secours et pour l’invitation à manger. Je l’écoute me parler et j’hausse les épaules en signe d’ignorance.

-L’une des danseuses m’avais avertit, en quelques sortes, qu’il était comme ça et parce que son père est riche et qu’il donne beaucoup d’argent à l’école qu’il fait à peu près ce qu’il veut.

Je pouffe alors de rire et rase de m’étouffer avec la boucher que je venais de prendre. Je tousse fortement durant quelques secondes et je prends une grande gorger d’eau. La main sur mon sternum je le regarde en souriant. Je trouve rigolo qu’il aille put croire que mon frère était mon copain. Quoiqu’il ne me connaisse pas alors il est normal qu’il le croie. Je le regarde toujours en souriant.

-Nan, c’était pas mon copain… s’était mon frère. Crois-moi, les relations à longue distance ce n’est pas mon truc… et vivre avec un militaire je sais ce que ça fais. Alors avoir un militaire comme copain… Ja-mais…Je connais le stresse, le manque et la tristesse que ça apporte alors... très peu pour moi merci!!

Je reprends un boucher de lasagne qui me rappelle drôlement celle que ma mère faisait avant que j’emménage en Angleterre. Alors, je me régale tout simplement. Je souris à sa question et acquiesce de la tête le temps d’avaler la boucher que j’ai dans la bouche.

-Oui, j’étudie les arts de la danse et du mouvement à l’université. Brunel à l’un des meilleurs programmes de danse et je n’étais pas intéresser d’aller à la Julliard, à l’école de Ballet Joffrey ou à la ‘’School of Americain Ballet’’. J’aurais put aller à l’académie de ballet Vaganova en Russie mais comme je veux aller à la Royal Ballet après mes études c’était mieux de venir ici.

Je me rends alors compte de tout ce que j’ai dis et je rougis un peu. Lorsque je parle de danse je ne peux tout simplement pas m’arrêter. Je reprends en vitesse une autre bouché et après l’Avoir avaler je lui souris.

-Désoler, c’est probablement que du charabia pour toi!! Et toi, je vois, au papier qui jonche ta table et ton bureau… que tu es professeur à l’université. Tu enseigne quoi au juste??

Je veux aussi apprendre à le connaitre. Surtout qu’il me fait pensé à quelqu’un et que je ne me rappelle plus qui. Mais bon, je l’écoute en souriant.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A Brunel U. depuis : 05/08/2015 Devoirs rendus : 173

Éthan James
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 17.08.15 2:48

Je l'écoutait me parler du gars qui l'avais insulter en mengant. Je décidais d'être franche avec elle sur ce que je penais des gens comme sa. J'avalais ma boucher quand meme avant de parler pour ne pas avoir l'air impoli.

- Tu sais même si ces un gosse de riche mal élevé il avais pas a te traiter comme il l'a fais ...

Je regardais ma main qui n'avais plus de sang dessus mais mes jointures un peu abimer faisais office de preuve sur la racler que je lui avait servi.

- Et je ne crois pas que les gens aurais du le laisser faire acause de sa...

Lorsque je lui parle de l'homme avec qui elle était au téléphone elle éclate de rire. Elle a un rire cristalin très contagieux. Alors je rit avec elle dumoins jusqu'a ce qu'elle s'étouffe. Je commencais un mouvement pour me lever et l'aider lorsqu'elle se reprit et pris une gorgé d'eau. Je me fit la réflexion que sa n'étais pas une bonne idée qu'une jeune danseuse meurt cher moi. Elle me regarde en souriant

-Nan, c’était pas mon copain… s’était mon frère. Crois-moi, les relations à longue distance ce n’est pas mon truc… et vivre avec un militaire je sais ce que ça fais. Alors avoir un militaire comme copain… Ja-mais…Je connais le stresse, le manque et la tristesse que ça apporte alors... très peu pour moi merci!!

Je la regardais m'expliquer tout cela avec beaucoup de concentration. Alors elle n'aimais pas les relations a distance et elle avait un frere militaire.

- sincerement je ne connais pas vraiment les relations point alors les relations a distance...

Je lui sourit pour lui faire comprendre que je rit un peu de moi même. Elle mange avec appétit la lasagne que j'ai fais alors je suis persuadé qu'elle aime cela au moins.

Elle recommence a parler de ses études et des écoles de danses qu'elle aurait pu faire. Elle m'explique les préalable pour certaine écoles et certaine chose relier a ce domaine. Je l'écoute avec enthousiasme car ces beau de voir quelqu'un d'aussi passioner par quelque chose.

Elle arrete soudainement de parler l'air un peu gener. Elle me sourit et me demande ce que moi je fais.

-Non ne t'inquiete pas je suis un pro de la danse !! petit sourir en coin je rigole un peu. Non en fait je n'y connais absolument rien mais ces beau de voir que tu est aussi passioner alors c'est passionant t'écouter en parler !

Je regarde autour de moi. Je devais avouer ne pas avoir fais beaucoup de ménage depuis mon arriver dans ce petit loft

- Oui je commence a enseigner pour ce trimestre, j'enseigne l'Allemand. C'est un cour passionant a donner ! même si ces la premiere fois que j'enseigne... J'espere ne pas etre trop ennuyant pour les eleves.

C'était a mon tour de ne plus pouvoir arreter de parler. J'utilisais sa tactique et pris une boucher. Elle me regardais un peu bizarrement. D'un coup j'eu l'impression qu'elle me connaissait... Évidemment je ne pouvais pas faire de nouvel rencontre sans que mon passer ressurgisse. J'entrainais le sujet de conversation sur elle une nouvelle fois esperant qu'elle ne fasse pas le lien...

- Tu n'est pas du coins si j'ai bien compris ??

Je recommencais a manger tranquilement, un peu plus tendu que plus tôt.

• • •


Et si on recommencais a zéro ?

Revenir en haut Aller en bas
posté


Revenir en haut Aller en bas

Set me free!!! (Feat. ÉThan James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» (m) JAMES POTTER feat AARON JOHNSON
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» Davy James' Fiche technique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHECK IT OUT :: LONDON , UK :: central london-