The worst things in life come free to us ft. Sarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Keelan Quinn
A Brunel U. depuis : 17/07/2015 Devoirs rendus : 1246 ≈ âge : 30

Keelan Quinn
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 21.12.15 0:47

"The worst things in life come free to us - FT. SARAH"

Sarah me remercie, je ne peux retenir le rire qui franchit alors mes lèvres. Je trouve son manque de confiance adorable et quand elle se cache derrière ses mains pour échapper à je ne sais quoi, je ris de plus belle. Puis elle finit par me dire que j'ai réussi à la mettre suffisamment à l'aise pour qu'elle oublie son stress. Ce qui était plutôt une bonne chose. Je ne me souvenait pas très bien de ma première fois, j'étais sûrement complètement bourré ce jour là, j'avais eu une folle jeunesse... mais je me souviens d'une chose, c'est que oui, cela pouvait être particulièrement stressant, une première fois. C'était sans doute pour cela que je m'en étais débarrassé un soir ou j'étais complètement saoul afin de pouvoir passer à autre chose. J'étais content que Sarah ai pu vivre une première fois un peu plus sympa et romantique que la mienne. Je ne le souhaitai à personne. Ce souvenir m'arracha un petit sourire. J'étais sûrement une des seules personne au monde qui n'avait pas la moindre envie de se souvenir de sa première fois.

Puis la discussion vint sur le fait que nous étions censés être la pour faire la sieste. Sarah me proposa de dormir un peu si j'en avais envie, elle me fit remarquer que j'avais des cernes particulièrement marqué. J'hoche la tête. Elle n'avait pas tord, je devais avoir un teint de cadavre. Je soupire et cherche à nouveau les lèvres de la jeune femme pour les embrasser encore, avec toujours plus d'envie et de tendresse.

« Hum.... »  Cette idée est plus que tentante. « Ouais, je passerai bien la journée sous la couette avec toi... Mais on a dit qu'on irait balader...»  Effectivement j'avais proposé à Sarah d'aller faire un tour dans l'après-midi histoire que l'on se change un peu les idées, mais je devais avouer qu'on s'en sortais déjà très bien sans devoir quitter les lieux. Puis brusquement je rabat la couette au dessus de nos têtes. C'est décidé, je ne bouge pas d'ici avant un moment. « La balade attendra. »  Je lui adresse un sourire amusé et la serre un peu plus fort contre moi. Je ferme les yeux, savourant ce moment. Je m'apaise, et petit à petit ma respiration se stabilise, je commence à m'assoupir tout en caressant machinalement les cheveux de Sarah. Je me sens bien, si seulement je n'avais pas à penser à la suite des choses, se serait encore plus simple.

• • •




TAKE IT BACK WITH
THE RYTHM & BLUES
AND MY BACK PACK
I'LL BE SINGING THE NEWS

Revenir en haut Aller en bas
Sarah E. Denvers
A Brunel U. depuis : 14/06/2015 Devoirs rendus : 255 ≈ âge : 26

Sarah E. Denvers
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 21.12.15 1:17

Je réponds au baiser de Keelan en déposant ma main sur sa joue. Je veux être proche de lui et je veux qu’il sente et qu’il comprenne tout ce que je ressentais pour lui. Je me colle un peu plus à lui et je l’écoute me dire qu’il passerait bien tout le reste de la journée sous la couette avec moi. J’ai aussi cette envie mais étrangement, j’ai un petit fourmillement dans les jambes qui me donne envie de bouger. Mais pour l’instant, je reste la contre lui et je lui souris.

-On pourrait y aller un peu plus tard ce soir… On a tout le temps devant nous! Et puis on est bien là tous les deux…

La couverture se rabat sur nos têtes ce qui me fait pousser une rire. J’aime lorsqu’il fait un peu le gamin comme ça. Je regarde le roux devant moi qui avait pris des couleurs un peu plus sombre dut à la lumière filtrer par la couette. J’accroche alors mon regard au sien et je lui décroche mon plus beau sourire heureux. Je suis réellement contente d’être là avec lui. Je ris lorsqu’il me dit que la balade peu attendre et j’acquiesce doucement de la tête en me mordant la lèvre inférieure.

-Oui, ça peut bien attendre…

Je me sens alors un peu plus presser contre lui et je dépose ma tête sur son torse. Je caresse doucement sa peau et ses tatouages du bout des doigts. Je ferme les yeux à mon tour tout en continuant mon geste qui devient beaucoup plus lent et espacer. Je sens aussi ses doigts dans mes cheveux ce qui me calme encore plus et me rassure à la fois. Je sens alors que Keelan ses assoupit car sa main dans mes cheveux ne bouge plus. Je m’endors à mon tour et mon sommeil est tellement profond que je ne rêve pas. En fait, si je rêve, mais je rêve d’un fond noir avec en arrière-plan la chanson qu’il m’a écrite. Je me suis endormit en souriant.



Je me réveille quelques heures plus tard avant que Keelan ne se réveille. Je ne suis plus face à lui mais je suis de dos et il a simplement passé un bras par-dessus moi. J’ouvre doucement les yeux pour voir que la couverture n’est plus sur notre tête. Surement qu’il l’a rejeté pour ne pas qu’on étouffe en dormant. Je me frotte les yeux discrètement pour voir que le soleil plombe encore à l’extérieur. Je tourne la tête et je vois qu’il dort toujours. En plusieurs mouvements lents et silencieux, j’échappe à son emprise et je me lève en m’étirant. J’attrape mon short noir, mon soutif et mon débardeur noir qui sont un peu éparpillé dans la chambre et je m’habille. Je sors discrètement de la chambre toujours en m’étirant. Je vais alors vers la stéréo et j’y installe le CD avec la chanson de Keelan qu’il m’avait gravé pour que je puisse m’exercer. Je baisse le volume pour qu’il ne puisse pas l’entendre dans la chambre et je me mets alors à danser. Je m’étais levé avec cette envie. Depuis que j’avais appris que mon frère était décéder, je n’avais dansé que pour oublier. Cette fois-ci, j’avais envie de danser simplement parce que j’aimais danser. Je dansais donc avec un sourire aux lèvres qui crevaient le bonheur.

Revenir en haut Aller en bas
Keelan Quinn
A Brunel U. depuis : 17/07/2015 Devoirs rendus : 1246 ≈ âge : 30

Keelan Quinn
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 21.12.15 12:26

"The worst things in life come free to us - FT. SARAH"

Sarah me dit qu'on pourra aller balader plus tard, genre ce soir. L'idée ne me semble pas mauvaise et resté coucher encore un moment me réjouis, pour rien au monde je ne me serais levé tout de suite. Je lui souris et rabat la couverture sur nos têtes et elle me dit que ça peut bien attendre. On fini par s'assoupis, blottis dans les bras l'un de l'autre. Le sommeil vient me chercher beaucoup plus vite que je ne l'aurais pensé. Je ne sais pas exactement combien de temps je dors, mais quand j'ouvre les yeux, le soleil est encore haut dans le ciel. Ouf, je détestais dormir trop longtemps l'après-midi et me réveiller lorsqu'il faisait déjà nuit, j'avais l'impression d'avoir foutu ma journée en l'air. Ce n'était donc pas le cas. Je m'étire de tout mon long, et c'est à ce moment que je réalise qu'il y avait Sarah dans ce lit quelques heures plus tôt. Je pousse un gémissement en m'étirant encore un peu plus. Elle a déjà du se lever... Je me retourne sur le ventre ou je somnole encore quelques minutes, j'ai envie de resté cloué à ce lit pour l'éternité, je m'y sens tellement bien. Mais il faut se lever quand même. Je cherche à tâtons mes lunettes sur la table de chevet et les poses sur mon nez, j'y vois un peu plus clair tout de suite. Vu la migraine que je me suis farcie ce matin, il valait mieux que je les garde pour la journée.

Je m'extirpe du lit, enfile un t-shirt et un boxer puis je sors de la chambre en traînant des pieds. Au moment ou j'ouvre la porte j'entend une musique, ma musique. Je souris. Je vais faire un tour à la salle de bain. J'ai une tête d'enterrement, toujours mais bon, au moins je me sens un peu plus reposé. Je retourne au salon et tombe sur Sarah, en train de danser, sur ma chanson. Je fais le tour histoire de ne pas la déranger et me sers un café puis je viens m'asseoir au comptoir de la cuisine. Je la regarde se mouvoir avec élégance un moment, sans rien dire. C'est étrange de voir sa propre musique chorégraphiée ainsi. Je trouve ça plutôt sympa. Je sirote mon café tout en l'observant. Elle a une grâce et une volupté impressionnante, chacun de ses mouvements et d'un précision à couper le souffle. Elle a un talent indéniable. La musique touche à sa fin, et s'arrête. Je la regarde et lui affiche un petit sourire accompagné d'un signe de tête encourageant, sans rien ajouté. Je l'observe un moment, sans le silence le plus profond, avec ce sourire au lèvre qui veut en dire long.  

• • •




TAKE IT BACK WITH
THE RYTHM & BLUES
AND MY BACK PACK
I'LL BE SINGING THE NEWS

Revenir en haut Aller en bas
Sarah E. Denvers
A Brunel U. depuis : 14/06/2015 Devoirs rendus : 255 ≈ âge : 26

Sarah E. Denvers
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 22.12.15 0:19

J’étais toujours dans le salon, la musique juste assez forte pour que je puisse moi-même l’entendre et je danse. Je danse comme j’ai toujours aimé danser, je danse simplement pour le plaisir de danser. Je danse avec un sourire aux lèvres, je danse le cœur et la tête en paix. Surtout, je danse parce que j’en ai envie, pas pour m’oublier. J’avais recommencé la chanson plusieurs fois jusqu’à ce que je sois satisfaite de ce que je voulais projeter. Oui, j’avais encore beaucoup de peine, de détresse et de confusion par rapport à la mort de mon frère. Mais, ce matin-là, j’avais envie de penser à autre choses que des choses négatives. J’avais passé un très beau moment avec Keelan et je voulais que ça continue. Et de plus, je m’étais réveillé avec des idées plein la tête. Je les notais toute dans mon téléphone au fur et à mesure de mes mouvements.

Je n’avais pas entendu les pas trainant de Keelan sortir de la chambre, ni la porte d’ouvrir et se fermer. Je n’avais pas non plus remarqué qu’il était passé près de moi et qu’il s’était diriger vers la cuisine. Je n’avais pas remarqué qu’il s’était fait un café et qu’il était maintenant assit et qu’il m’observait. J’étais tellement concentrer sur ce que je notais et ce que je faisais que le regard de cet homme qui me plaisait ne m’oppressait pas. Ainsi, je pus rester concentrer jusqu’à ce je recommence à nouveau la chanson de Keelan et que je danse sur cette chanson d’un bout à l’autre. Je prends alors une pause et je termine mon dernier mouvement en un long geste doux. Je tourne alors la tête et je vois qu’il m’observe. Mes joues rosissent alors un peu et je lui décroche un magnifique sourire. Je suis complètement sous son charme malgré que je sois complètement à l’aise avec lui. Je reste dans la même position durant un moment. Je brise alors mon mouvement avec lenteur et je me dirige alors vers lui. J’ancre mon regard dans le sien, je viens me placer devant lui tout en lui souriant. Je place mes mains sur ses genoux et j’écarte doucement ses jambes et je m’y faufile lentement. Je viens me coller contre lui et je lui vole un léger baiser sur le coin des lèvres. Je ne sais pas s’il va l’accepter. Mais j’en avais plus qu’envie. Je prends alors sa tasse de café de ses mains et je lui vole une gorgé avant de la lui remettre où je l’ai pris.

-Bon matin… alors… tu en pense quoi!? Ce n’est pas finit, bien chorégraphier, peaufiner et tout le tralala… mais c’est un début…

Pour moi, son avis est important. Puisque c’est sur sa musique que je danse, je veux qu’il soit fier de ce que je fais. Je veux qu’il soit flatté et même fier de dire que c’est sur sa musique que je danse. Enfin, je veux, en quelques sortes, qu’il me donne son accord. Évidemment, lorsque j’aurai choisis le costume qui me semblera parfait et que j’aurais terminé la chorégraphie, il sera le premier à la voir. Puisque sans lui, je n’aurais pas pu la faire.

Revenir en haut Aller en bas
Keelan Quinn
A Brunel U. depuis : 17/07/2015 Devoirs rendus : 1246 ≈ âge : 30

Keelan Quinn
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 22.12.15 11:38

"The worst things in life come free to us - FT. SARAH"


Sarah danse encore un long moment sans remarquer ma présence, j'en profite pour la regarder, l'observer religieusement. Détaillant chacun de ses gestes. Elle est d'un précision remarquable. Je souris légèrement quand je la vois s'arrêter pensive, prendre des notes sur son téléphone et recommencer à danser sans faire attention à moi. Au bout d'un moment je me demande si elle ne m'a vraiment pas vu ou si elle est juste trop concentrée pour faire gaffe à moi, peu importe la réponse, j'adore la voir concentrée comme ça. Elle repasse la chanson une fois, puis une deuxième et s'arrête finalement. Elle lève alors les yeux vers moi et m'adresse un sourire des plus rayonnant. Ca fait plaisir de la voir sourire ainsi vu l'état dans la quelle je l'avais retrouvée hier soir. Elle arrête la musique et vient jusqu'à moi.

Je la laisse se faufiler entre mes jambes, m'embrasser doucement et prendre une gorgée de café dans ma tasse en souriant. Je ne peux m'empêcher d'éclater de rire. « On est en plein milieu de l'aprèm, mais...bon matin si tu veux. »  Je lui adresse un petit clin d’œil taquin et vient lui voler un baiser à mon tour en passant mes bras autour de sa taille pour la serrer un peu plus contre moi. Qu'est-ce que je pense de sa chorégraphie? J'hausse doucement les épaules. « J'trouve ça magnifique. »

Puis je prend un petit instant pour réfléchir à quel genre de critique constructive je pourrais lui donner mais rien ne me vient à l'esprit.  « Eh puis c'est ta chanson maintenant, libre à toi d'en faire ce que tu veux. » Je lui souris à nouveau. Je bois une gorgée de café, il est un peu froid, je me rend compte que j'ai regardé danser Sarah un moment. Je la repousse doucement et me lève pour aller me resservir un kawa chaud. Une fois devant elle je dépose un nouveau baiser chaste sur ses lèvres et me retourne vers le comptoir de la cuisine.  « J'te sers un café?. »

• • •




TAKE IT BACK WITH
THE RYTHM & BLUES
AND MY BACK PACK
I'LL BE SINGING THE NEWS

Revenir en haut Aller en bas
Sarah E. Denvers
A Brunel U. depuis : 14/06/2015 Devoirs rendus : 255 ≈ âge : 26

Sarah E. Denvers
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 22.12.15 13:58

Danser m’avait toujours permis d’exprimer des émotions que je n’arrivais pas à décrire avec des mots. Ça m’avait toujours permis de faire comprendre aux autres ce qui se passait dans ma tête et dans mon âme sans que j’ai à prononcer quoique ce soit. S’était ma manière à moi d’exprimer de toucher les gens et de leur faire ressentir ce que moi je ressentais. Pour certains comme Keelan s’était la musique, d’autre s’était l’air et pour d’autre la cuisine, moi s’était par la danse que j’arrivais à pleinement m’exprimer. Ainsi, ce matin-là, pour exprimer mon bonheur, mon apaisement et m’a béatitude du moment, je m’étais mis à danser.

Mon dernier mouvement, je l’avais terminé en un long mouvement lent et bien définie. Je m’étais alors retourné pour lui décrocher l’un de mes plus beau sourire et lentement, je m’étais diriger vers lui. Je lui avais écarté les jambes pour venir me placer entre elles et me coller à lui. J’aimais cette sensation de ne pas être toute seule avec moi-même. Je l’avais embrassé. Un baiser tout simple, doux, léger mais pourtant empreint des sentiments de la matinée. Ensuite je lui avais volé une gorgé de son café qui commençais d’ailleurs à devenir froid et je lui remis la tasse dans la main. Je lui souhaite un bon matin et sa réponse me fait rire un peu.

-C’est vrai, désoler, mon horaire a été un peu chamboulé ses derniers temps!!! Alors, je me reprends… Bon après-midi!!!

Je me sens alors un peu plus coller à lui alors qu’il passe ses bras autour de ma taille et qu’il m’attire contre son torse. Je passe alors mes bras autour de son cou et je réponds à son baiser avec lui caressant la nuque du bout des doigts. Il a l’air un peu moins fatigué, un peu plus taquin, enfantin et joueur. Mais surtout, il a l’air un peu plus reposer que ce matin. Je lui demande ce qu’il pense de ma chorégraphie et je le regarde en souriant de plus belle. Je suis toujours en short court noir avec mon débardeur, je n’avais même pas pris la peine d’attacher mes cheveux, ils étaient simplement relâcher sur mes épaules légèrement onduler.

Je le laisse alors réfléchir quelques secondes, le temps de trouver la réponse qu’il cherche. Il me dit alors que cette chanson est maintenant la mienne. Je hausse les épaules à mon tour et je lui lance doucement en souriant.

-C’est peut être ma chanson, mais ça restera toujours que c’est grâce à toi qu’elle l’est devenue. Sans toi, je serais encore paumer dans le studio à revoir des titres et des titres de chanson sans jamais trouver ce qui me plait réellement!! Alors, c’est NOTRE chanson et ton avis est important pour moi!!

Il me repousse doucement ses mains sur mes hanches et je recule de deux pas pour le regarder se diriger vers la machine à café. Il m’en propose un et je fais doucement non de la tête. Mon corps est alors en manque de lui. J’ai envie d’être collé à lui à nouveau, j’ai envie qu’il me prenne dans ses bras et qu’il me promette la lune. Je sais bien qu’il ne peut pas. Qu’il y a beaucoup trop de conséquence lourde aux gestes que nous avons posés ensemble. Donc, je le laisse se préparer son café tranquillement et je me dirige vers la fenêtre simplement pour regarder à l’extérieur. Le soleil est encore aussi éclatant puisque nous sommes dans le début de l’après-midi. J’étire doucement mes chevilles et mes orteilles en regardant par la fenêtre. Je ne sais pas trop quoi dire. C’est alors que je réalise que je suis à moitié habiller. Je file tranquillement vers la chambre du roux. J’y entre et je vais chercher ma robe qui j’avais laissé quelque part hier soir. Je l’enfile et je retourne dans la cuisine.

Revenir en haut Aller en bas
Keelan Quinn
A Brunel U. depuis : 17/07/2015 Devoirs rendus : 1246 ≈ âge : 30

Keelan Quinn
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 22.12.15 23:43

"The worst things in life come free to us - FT. SARAH"


Sarah se corrige et me souhaite une bonne après-midi. Sa bonne humeur m'arrache un léger éclat de rire. Je suis surpris de la voir aussi en forme après tout ce qu'elle vient de traverser. Moi je me sens reposé, mais je ne peux pas dire que je me sente parfaitement bien non plus. Trop de choses qui me trotte dans la tête en même temps. Quand la jeune femme vient se coller contre moi, je prend quelques secondes pour savourer cet instant de douceur. Quand elle est là, tout contre moi, j'ai l'impression que tout les problèmes du monde sembles beaucoup plus futiles. Malheureusement, dès que je rompt le contact pour aller me resservir un café, les questions m'envahissent à nouveau, le doute, et une drôle de sensation de vide inexplicable.

Quand j'ai dit à Sarah que c'était sa chanson et qu'elle pouvait à présent en faire ce qu'elle voulait, cette réponse ne sembla pas la satisfaire. Je me fais couler un café chaud en silence, sans répondre immédiatement. Je la regarde se diriger vers la fenêtre, s'étirer, puis prendre le chemin de la chambre. Alors qu'elle a le dos tourné, c'est à ce moment que je lui lance; « Non Sarah, cette chanson est à toi, je l'ai écrite pour toi, elle parle de toi, elle t'appartient, tu es la seule à pouvoir décider ce que tu veux en faire. Mon avis est que peu importe ce que tu en feras, se sera magnifique. »

Sarah s'engouffre dans la chambre. J'avais choisi ce moment pour lui dire ça parce que je n'avais pas eu la force de le lui dire alors qu'elle me regardais. Ça me coûtait trop, j'avais bien trop peur des conséquences de mes paroles. J’espérai secrètement qu'elle ne m'ai pas entendu, mais ce n'était pas le cas. Je prend une nouvelle gorgée de café. Il est brûlant cette fois si. Je la laisse se changer et revenir dans la pièce principale. Je porte sur elle un regard désapprobateur en voyant qu'elle s'est rhabillé. Moi je suis encore en t-shirt et boxer. Je lui fais une moue qui veut en dire long et lui fais une remarque taquine sur sa tenue. « C'était mieux tout à l'heure. » Je lui fais un clin d’œil. Je m'avance vers elle, je la prend dans mes bras à nouveau, comme si j'avais besoin de sentir ce contact. Je lui vole un nouveau baiser, un peu plus langoureux cette fois si. Je passe une main dans ses cheveux, la regarde un moment et lui souris.


• • •




TAKE IT BACK WITH
THE RYTHM & BLUES
AND MY BACK PACK
I'LL BE SINGING THE NEWS

Revenir en haut Aller en bas
Sarah E. Denvers
A Brunel U. depuis : 14/06/2015 Devoirs rendus : 255 ≈ âge : 26

Sarah E. Denvers
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 23.12.15 0:27

Je me dirige tranquillement vers la chambre. Nous venions de parler de la chanson et je lui avais dit que son avis comptais pour moi, que sans lui, il n’y aurait tout simplement pas eut de chanson. Je le regarde du coin de l’œil aller se servir un nouveau café, un plus chaud cette fois-ci. Moi, je mon côté, je suis sur le point d’entrer dans la chambre lorsqu’il me lance une nouvelle réponse. Sur le coup, j’entends ce qu’il me dit mais, je ne réagis pas. Enfin, ma tête ne réagis pas car elle est trop occuper à assimiler ce que je viens d’entendre. Par contre, mon corps à réagit tout de suite. Je ressens un creux dans mon estomac d’être trop loin de lui. J’ai des sensations au creux du cœur que je n’avais jamais ressentis au par avant et je dois presque me retenir à sa commode pour ne pas tomber. J’ai un sourire indescriptible sur mon visage car les seuls mots qui résonne dans ma tête comme un cri dans une caverne c’est : ‘’ Elle parle de toi’’. Enfin, j’arrive à m’habiller. J’enfile ma robe mais je garde mon short et je retire mon débardeur. Je ne suis donc qu’en soutif et en short sous ma robe. Je sors de la chambre à pas lent. Comme pour le faire languir et me faire languir par la même occasion. S’en est presque de la torture d’être aussi loin de lui.

Je m’approche un peu plus de lui et il me fait alors une remarque sur ma tenue. J’y avais bien pensé. J’étais près que sur, lorsque je m’étais habiller, qu’il allait me faire un remarque. Je lui souris alors doucement et je dépose un petit baiser sur le coin de ses lèvres. Pour l’instant, je ne lui parle pas de ce que j’ai entendu tout simplement parce que je veux lui dire les bons mots. Je voulais lui dire que peut importe ce qui se produirais dans nos vie, que je serais toujours là pour le soutenir. Je voulais lui dire que peut importe ce que les gens pensaient je m’en foutrais toujours car ce qui me préoccupais le plus s’étais ce que lui pensais. Pour l’instant, les mots ne me viennent pas à l’esprit. Je me laisse simplement attirer vers lui et je passe mes bras autour de son cou. Le lien qui nous unissait l’un et l’autre était plutôt fort car dès que nos corps étaient à proximité, le vide que je sentais au creux de moi-même s’estompait pour faire place à un sentiment de chaleur. Donc, je me sens coller à lui et je réponds à son baiser avec toute la tendresse que je peux y mettre. Je le regarde avec une petite lueur espiègle dans les yeux et je passe l’un de mes mains dans mon dos pour descendre la fermeture éclair. En deux ou trois coup de hanche, ma robe est par terre et je ne suis qu’en soutif et en short.

-J’espère que ça te plait d’avantage comme ça…

Je prends la tasse qu’il tien toujours dans sa main et prend un nouvelle gorgé. Cette fois, le liquide était vraiment très chaud. Je le fais doucement reculer de quelques pas et je pose la tasse sur une surface dure. Je me colle un peu plus à lui et je passe mes deux bras autour de son cou et j’appuie ma tête sur son torse. Comme il n’avait pas put me dire ce qu’il ressentait de face, j’avais préférer de pas le regarder non plus pour ne pas qu’il soit gêné par ma réponse. Je dis alors entre deux souffles :

-J’avais eut… quelques doutes… en écoutant la chanson la première fois. Je… je sais… enfin, j’ai l’impression que je sais ce que tu pense. Je connais les conséquences de tout ce qui se passe entre nous. Mais, je veux simplement que tu sache que… cette chanson, t’appartiendra, en quelques sortes, toujours parce que mon cœur et les sentiments que j’éprouve pour toi, t’appartiendront toujours et ils seront toujours là. Je sais que… qu’on ne se connaît pas depuis longtemps… mais ça reste que c’est comme ça…

Je prends le temps de fermer les yeux quelques secondes et de prendre mon souffle. Je ne sais pas s’il va me repousser, m’embrasser ou encore me crier de dégager de chez lui. Mais je termine simplement en lui disant :

-Peut importe ce que les autres en disent… Moi, je t’aime Keelan Quinn!!

Revenir en haut Aller en bas
Keelan Quinn
A Brunel U. depuis : 17/07/2015 Devoirs rendus : 1246 ≈ âge : 30

Keelan Quinn
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 24.12.15 13:07

"The worst things in life come free to us - FT. SARAH"


Sarah s'attarde un moment dans ma chambre, comme si elle avait eu besoin d'un moment pour assimiler ce que je venais de lui dire. Elle en sort finalement lentement et s'attarde dans l'encadrement. Je la regarde, petit sourire au coin des lèvres. A quoi pense-t-elle? Elle s'approche lentement, à ce moment là je lui fais la réflexion sur sa tenue vestimentaire. J'ai à peine le temps de finir ma phrase qu'elle est tout prêt de moi. Elle passe ses bras autour de mon coup, je pose mes mains sur sa taille et la regarde avec insistance, un regarde qui veut en dire long. En quelques coups de hanches, elle se débarrasse alors habillement de sa robe. Mon sourire s'élargie. « hum oui... c'est bien mieux. » J'entoure un peu plus mes bras autour de sa taille pour la serrer contre moi d'avantage. Sarah me vole une nouvelle gorgée de café et se débarrasse de ma tasse pour venir chercher d'avantage mon contact.

On se vole quelques chastes baisers et je me risque à lui offrir un baiser un peu plus explicite et langoureux qui traduit mon bonheur de la retrouver dans mes bras ainsi, presque nue avec seul quelques morceaux de tissus qui nous sépare l'un de l'autre. Elle pose doucement sa tête sur mon torse, j'en profite pour enfouir la mienne dans son cou et l'y embrasser tendrement. Je sens sa poitrine qui se soulève au rythme de sa respiration, cette sensation à quelque chose de tellement agréable que je donnerai tout pour que ça ne cesse jamais. Elle se met alors à parler, ses quelques phrases me ramène brusquement à la réalité. Je me crispe légèrement. Je l'écoute tout de même parler avec la plus grande attention, prenant bien compte de chacun des mots qui franchi ses lèvres. Je garde mes bras serrés autour d'elle comme si j'avais peur qu'elle s'en aille. Je laisse échapper un petit soupir alors qu'elle marque un temps de pause puis elle reprend. J'ai l'impression que mon coeur manque un battement tout ce qui résonne dans ma tête maintenant sont les derniers mots qu'elle prononce je t’aime Keelan Quinn. Je ne sais pas quoi dire. Je me racle la gorge et la repousse légèrement pour pouvoir planter mon regard dans le sien. Tout cela allait beaucoup trop vite... Je ne savais plus ou j'en étais. J'avais cette envie et ce besoin débordant d'être avec elle, prêt d'elle, contre elle, mais dès que je me mettais à y réfléchir trop , la peur prenait le dessus et tous les aspect négatif de cette situation me revenait comme une claque en plein visage. Mon air est grave. J'étais heureux, flaté d'entendre ces mots, ils résonnaient en moi comme une mélodie, mais ils étaient tellement effrayant. Ja la lâche, pour un profond soupir et passe mes deux mains sur mon visage et souffle un « Oh merde... » entre mes doigts. « Pourquoi faut que les choses soient tellement compliqué. » Je me tourne fais quelques pas et me laisse mollement tomber sur le canapé. Je pose sur Sarah un air penaud, j'aurais aimé qu'elle trouve une solution à tous mes problèmes... Malheureusement c'était trop lui demander.« J'suis désolé Sarah, j'suis sans queue ni tête, sans logique. Je sais pas ce qu'on fait, je sais pas ce que je te fais... J'crois qu'on fais une connerie, mais j'ai pas envie de faire autrement. » Dans mon regard luisait une inquiétude que je n'arrivai pas à exprimer. Qu'allions nous faire de nous?

• • •




TAKE IT BACK WITH
THE RYTHM & BLUES
AND MY BACK PACK
I'LL BE SINGING THE NEWS

Revenir en haut Aller en bas
Sarah E. Denvers
A Brunel U. depuis : 14/06/2015 Devoirs rendus : 255 ≈ âge : 26

Sarah E. Denvers
sweet member
Voir le profil de l'utilisateur
posté 29.12.15 17:20

J'étais au chaud contre lui, la tête poser contre son torse et ses bras autour de moi. J'aurais voulus que ce moment entre nous ne s'arrête jamais. J'aurais voulus que le monde et le temps s'arrête pour ne laisser de place qu'à lui, moi et ce qui ce passait entre nous. Je décide alors de lui dévoiler tout ce qui se passe dans le fond de mes pensées. Tous ce que je ressens pour lui à la minutes où j'ai poser les yeux sur lui. Je termine en lui disant que je l'aime. Je le sens alors se crisper contre moi. Et je sais, à se moment là, que je suis aller beaucoup trop vite. Je ne regrette rien de ce que je lui ai dit car je ne regrette pas mes sentiment. Mais je regrette simplement de toute lui avoir déballé comme ça à la figure sans avoir un peu attendu. Je n'ose toujours pas le regarder et je sens qu'il me repousse un peu. J'ai alors le coeur qui craque dans ma poitrine. J'ai l'impression que mon sang m'a abandonner et que la graviter me colle au sol. J'ai une boule dans l'estomac lorsque je lève la tête pour le regarder, puisque son regard croise le mien. Il demande alors pourquoi les choses sont si compliquer. Je n'ose même pas répondre.

Il se retourne alors pour faire quelques pas et s'affaler sur le divan. De mon côté, les larmes commencent à brisées la barrière de mes yeux pour venir mollement couler sur mes joues. Je n'ose même plus le regarder. J'aimerais simplement être à nouveau contre lui, sentir sa chaleur et sa peau contre la mienne. Je pousse un grand soupire et je vais, a mon tour, m'affaler contre le divan. Mais contrairement à lui, je ne suis pas assis sur le divan, j'ai le dos appuyer contre la base du divan assis par terre. Je ne savais pas s'il avait envie que je sois près de lui. Je ne savais pas s'il avait envie que je sois simplement là dans la piece. Je pousse un profond soupire et je vais essuyer les larmes qui me coule mollement sur les joues du bout de mes doigts. J'ose alors ouvrir la bouche et parler..

[B]-Non... C'est moi qui est désolé. Je... j'aurais pas dut te lancer tout ça comme ça à la figure. Tout ce que je t'ai dit, c'est la vérité... mais j'y suis aller beaucoup trop vite. J'aimerais... pouvoir trouver une solution miracle... la seule que je vois... se serais que j'arrête l'université... [\b]

Je pousse un grand soupire et je ramène mes genoux contre ma poitrine. Je suis presque en position feotale mais je suis toujours assise. Je n'ose pas le regarder, je n'ose pas faire un geste. j'attend simplement que la tempête passe et que je puisse a nouveau retrouver la chaleur de ses bras. Où encore, j'attend qu'il me demande de partir, si c'est ce qu'il veut. Tout ce que je sais, c'est que je suis prête à tout faire pour lui.

Revenir en haut Aller en bas
posté


Revenir en haut Aller en bas

The worst things in life come free to us ft. Sarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Sujets similaires

-
» Isaac A. Sullivan ♣ the worst things in life come free to us
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» Life in UCLA
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» The Imperial Gift FREE L5R Cards!‏

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHECK IT OUT :: LONDON , UK :: north london :: king's cross-